Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // C4
  2. // Quarts
  3. // OM-PAOK (2-1)

L'OM en gagne-petit face au PAOK

Attendu face au PAOK ce jeudi soir, l'Olympique de Marseille a assuré le minimum en s'imposant (2-1) et en prenant une légère option avant le match retour en Grèce. Une prestation mitigée, néanmoins illuminée par les étincelles de Dimitri Payet.

Modififié

OM 2-1 PAOK

Buts : Gerson (13e) et Payet (45e) pour les Phocéens // El Kaddouri (48e) pour Salonique
Expulsion : Gerson (90e+4) pour les Phocéens

Dans un Vélodrome bouillant, l'OM a pris son opposition face au PAOK à bras-le-corps. Échaudée par un climat de tension palpable entre supporters locaux et visiteurs, cette rencontre avait effectivement un goût de victoire obligatoire, d'un côté comme de l'autre. Et à ce jeu, les hommes de Jorge Sampaoli ont su se montrer présents, portés par l'aisance de leurs attaquants. Une soirée excellement débutée, malheureusement ternie par une fin de match galvaudée et un rendement insuffisant.

Des Gerson et Payet de manga


Les explosions venues des tribunes ont ainsi rapidement laissé place au festival olympien. D'entrée, Cédric Bakambu a effectivement chauffé les gants du géant Alexandros Paschalakis, d'une reprise sans contrôle (1re), avant que Dimitri Payet, lancé couloir gauche, n'adresse un centre vicieux à l'international congolais, devancé par le portier adverse des deux poings (13e). Une domination quasi complète, à l'instar de la manche précédente face au FC Bâle, bientôt récompensée. En catalyseur, Payet s'est dès lors chargé de trouver Gerson d'une sublime passe laser, permettant au Brésilien de lever la balle, contrôler de la poitrine et conclure d'une frappe tendue pied gauche (1-0, 13e). Le « Dim » en état de grâce, mêlant offrandes et dribbles en tous genres devant des Asprómavri dépassés. Mais comme si cela ne suffisait pas, le meneur de jeu a ponctué sa première période d'un bijou : un corner joué à l'entrée de la surface de Cengiz Ünder, une volée fouettée et un missile téléguidé dans la lucarne de Paschalakis pour le break (2-0, 45e). Mission partiellement accomplie.

Pas ok face au PAOK


À l'image de sa saison, l'OM s'est plongé dans une léthargie caractéristique, craquant peu après la pause. La faute à une mauvaise relance de Pape Gueye, permettant à Omar El Kaddouri, à peine entré, de décaler Andrija Živković, venu intelligemment retrouver son coéquipier d'une talonnade pour une lourde frappe croisée (2-1, 48e). Des Grecs décomplexés par cette réduction de l'écart, à l'inverse de Marseillais brouillons durant une bonne dizaine de minutes. De quoi voir Chuba Akpom, en duel avec Steve Mandanda, manquer son piqué, trop excentré (58e). En réaction, les hôtes se sont illustrés par à-coups. Une tentative lointaine d'Ünder (58e), une autre de Payet (67e), mais rien pour inquiéter l'arrière-garde noir et blanc. Il a dès lors fallu attendre les ultimes instants afin de revoir Paschalakis aux affaires. Auteur d'une excellente prestation, le jeune gardien s'est d'abord interposé sur une déviation de Matteo Guendouzi et une tête de William Saliba (74e), d'une seule main à chaque fois, avant de dégoûter Cengiz Ünder d'un arrêt réflexe, au sol (78e). Le déchet criant d'une formation sans maîtrise dans le second acte. Bilan accentué par l'expulsion de Gerson (90e+4), conséquence de deux interventions grossières, et les cartons jaunes de Boubacar Kamara et Bamba Dieng, synonymes de suspension la semaine prochaine. En résumé : une énième victoire frustrante et rien de fait avant le match retour en Grèce.



OM (4-3-3) : Mandanda - Kolašinac (Kamara, 63e), Ćaleta-Car, Saliba, Lirola (Rongier, 63e) - Gerson, Gueye, Guendouzi - Payet, Bakambu (Dieng, 46e), Ünder. Entraîneur : Jorge Sampaoli.

PAOK (4-2-3-1) : Paschalakis - Lyratzis, Ingason, Crespo, Vieirinha - Tsiggaras (El Kaddouri, 46e), Kurtić - Živković, Augusto, Biseswar (Mitriță, 75e) - Akpom (Čolak, 75e). Entraîneur : Răzvan Lucescu.

Le Barça tenu en échec par l'Eintracht Francfort


Par Adel Bentaha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié






Dans cet article


Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 15:00 Une association féministe demande à ce que les joueurs de Ligue 1 soient formés au consentement 219
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine