Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Inter-Cagliari (4-1)

L'Inter plombe Cagliari quatre fois

Modififié

Internazionale 4-1 Cagliari

Buts : Lukaku (1re, 48e), Valero (22e) et Ranocchia (81e) pour l'Inter // Oliva (72e) pour Cagliari

Cette fois-ci, l'Internazionale n'avait clairement pas le temps.

Accrochés sur leur pelouse par l'Atalanta ce week-end, les Milanais ont lâché leur place de leader juste avant la fin de la phase aller du championnat. Malgré cela, il fallait enchaîner dans l'optique de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe d'Italie. Au même endroit, mais face à Cagliari, le collectif lombard met exactement vingt-deux secondes à prendre les devants au tableau d'affichage. Attentif à la mauvaise passe en retrait de Christian Oliva, Romelu Lukaku récupère le ballon dans la surface adverse et fusille Robin Olsen pour inscrire son dix-septième but en vingt-cinq matchs toutes compétitions confondues (1re, 1-0). Peu après, l'avant-centre belge est privé d'un doublé refusé par la VAR pour une position de hors-jeu peu évidente à l’œil nu. Mais cela ne perturbe pas la dynamique milanaise, et Borja Valero double la mise sur une passe décisive de Nicolò Barella (22e, 2-0). Avec deux buts d'avance, l'Inter termine la deuxième période en position ultra favorable.


Mais visiblement, les intentions offensives locales ne vont pas changer en début de deuxième période. Sur un corner rapidement joué par Valentino Lazaro, Barella s'offre une deuxième passe décisive sur un centre à destination de Lukaku dont la puissante tête heurte la barre d'Olsen avant de rentrer dans le but (48e, 3-0). Un but qui met définitivement à l'abri l'équipe nerazzura d'un retour sarde, mais qui n'empêche pas les hommes d'Antonio Conte d'appuyer sur le champignon, à l'image de Barella, suffisamment incisif pour obliger Olsen à la parade. En guise de révolte, Radja Nainggolan tente sa chance contre son ancien club, mais son tir est renvoyé par le poteau. Coupable lors de l'ouverture du score, Oliva va cependant profiter d'un très joli travail d'Alberto Cerri dos au but pour réduire l'écart (72e, 3-1). Un moyen de simplement sauver l'honneur, car l'Inter contrôle la fin de match, et Andrea Ranocchia inscrit un nouveau but d'une tête décroisée (81e, 4-1).

L'Inter attend désormais de connaître son adversaire pour le prochain tour à l'issue de la rencontre de demain entre la Fiorentina et... l'Atalanta.



Inter (3-5-2) : Handanovič - Škriniar, Ranocchia, Godín - Dimarco (Biraghi, 78e), Valero, Brozović (Sensi, 70e), Barella, Lazaro - A.Sánchez (Esposito, 69e), Lukaku. Entraîneur : Antonio Conte.

Cagliari (4-3-2-1) : Olsen - Lykogiánnis, Pisacane, Walukiewicz, Faragò - Nández (Birsa, 80e), Oliva, Ioniță (João Pedro, 80e) - Castro (Rog, 46e), Nainggolan - Cerri. Entraîneur : Rolando Maran.
AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

Hier à 17:58 Chicharito s'envole aux USA 7
Hier à 16:50 Olive et Tom débarquent sur nos consoles 60
Hier à 12:03 Ces 11 pelouses sur lesquelles on rêve de jouer au foot 12
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 11:28 Quand un journaliste remplace un arbitre en district 4
Hier à 11:13 Nos 5 conseils pour vider un stade de foot 6