Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 30 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'équipe type du week-end

Des buteurs en forme, des gardiens en bonne santé, un auteur regretté et un défenseur humilié malgré lui : le onze de ces derniers jours a fière allure.

Modififié
Sur le banc
Unai Simón
Unai
Simón

Unai Simón

Si Barcelone a enchaîné un troisième match sans succès, c'est en partie à cause du gardien. Bouillant sur sa ligne.

Raheem Sterling
Raheem
Sterling

Raheem Sterling

Le fameux combiné goal-assist pour lui. Encore une saison où il va en faire chialer plus d'un.

Nuno Da Costa
Nuno Da
Costa

Nuno Da Costa

Le fameux combiné goal-assist pour lui. Une saison où il va en faire chialer plus d'un ?

Yussuf Poulsen
Yussuf
Poulsen

Yussuf Poulsen

Un doublé pour l'attaquant, et une troisième place pour son club. Avec le même nombre de points que le Bayern Munich, s'il vous plaît.

Alexandre Lacazette
Alexandre
Lacazette

Alexandre Lacazette

Il restait moins de dix minutes à disputer, et les Gunners pensaient devoir se résoudre au résultat nul. Mais comme souvent depuis la reprise, le Français a fait céder l'arrière-garde adverse sur deux actions (CSC provoqué, passe décisive pour Mesut Özil). Et dire qu'il débutait sur le banc il n'y a pas si longtemps...

Alfreð Finnbogason
Alfreð
Finnbogason

Alfreð Finnbogason

Un triplé mérite au minimum une place sur le banc.

Thibaut Courtois
Thibaut
Courtois

Thibaut Courtois

L'histoire de l'ex qui fait mal à son ancien amour. Parti dans les bras du grand rival de l'Atlético, le portier a dégoûté les Colchoneros, notamment Antoine Griezmann et Diego Costa. Définitivement Merengue.

Florent Mollet
Florent
Mollet

Florent Mollet

Grosse performance du milieu droit pour son premier derby. Outre une passe décisive et une barre, la recrue de la Mosson s'est montrée ultra disponible offensivement et propre défensivement. Du lourd que certains pensaient léger. Obligé de le faire redescendre d'un cran pour en faire un titulaire.

René Pétillon
René
Pétillon

René Pétillon

Le très bon défenseur de la satire a déposé le crayon à 72 ans. Pensée.

Alejando Valverde
Alejando
Valverde

Alejando Valverde

Champion du monde à 38 ans !

Borna Sosa
Borna
Sosa

Borna Sosa

Désormais, le latéral sera associé à ce but. Pas le seul à blâmer, loin de là.

Lorenzo Pellegrini
Lorenzo
Pellegrini

Lorenzo Pellegrini

Javier Pastore se blesse en première mi-temps ? Pas forcément une mauvaise nouvelle quand on a l'Italien sur le banc. La preuve : dix minutes après son entrée, le milieu a planté d'une jolie talonnade... avant de provoquer un coup franc décisif et de servir Fazio sur la dernière réalisation. Bingo.

Gylfi Sigurðsson
Gylfi
Sigurðsson

Gylfi Sigurðsson

Le Toffee rate un penalty en début de deuxième mi-temps ? Pas forcément une mauvaise nouvelle quand on a le mental de l'Islandais. La preuve : quatre minutes après son loupé (barre transversale), le milieu a planté... avant de signer un doublé pour la dernière réalisation. Bingo.

Wahbi Khazri
Wahbi
Khazri

Wahbi Khazri

Le saviez-vous ? Avec quarante buts dans l'élite française, le Vert est actuellement le meilleur buteur tunisien de l’histoire de la Ligue 1. Et ce grâce à son doublé face à Monaco.

Krzysztof Piątek
Krzysztof
Piątek

Krzysztof Piątek

Le meilleur buteur de Serie A, c'est lui. Et personne n'en parle. Ou si peu.

Harry Kane
Harry
Kane

Harry Kane

Sans faire de bruit, le Spur continue de soigner ses statistiques. Avec un doublé, l'Anglais pointe en tête du classement des buteurs de Premier League (à égalité). Toujours là.

Mario Mandžukić
Mario
Mandžukić

Mario Mandžukić

Son entente avec Cristiano Ronaldo n'est pas évidente au premier coup d’œil. Mais le Napoli sera le premier à dire qu'il ne faut pas s'arrêter aux apparences. Énorme.

Gardien

Thibaut Courtois (Real Madrid) : L'histoire de l'ex qui fait mal à son ancien amour. Parti dans les bras du grand rival de l'Atlético, le portier a dégoûté les Colchoneros, notamment Antoine Griezmann et Diego Costa. Définitivement Merengue.


Défenseurs

Florent Mollet (Montpellier) : Grosse performance du milieu droit pour son premier derby. Outre une passe décisive et une barre, la recrue de la Mosson s'est montrée ultra disponible offensivement et propre défensivement. Du lourd que certains pensaient léger. Obligé de le faire redescendre d'un cran pour en faire un titulaire.

Un week-end de prestige en Europe

René Pétillon (France) : Le très bon défenseur de la satire a déposé le crayon à 72 ans. Pensée.

Alejando Valverde (Espagne) : Champion du monde à 38 ans !

Borna Sosa (Stuttgart) : Désormais, le latéral sera associé à ce but. Pas le seul à blâmer, loin de là.


Milieux de terrain

Lorenzo Pellegrini (Roma) : Javier Pastore se blesse en première mi-temps ? Pas forcément une mauvaise nouvelle quand on a l'Italien sur le banc. La preuve : dix minutes après son entrée, le milieu a planté d'une jolie talonnade... avant de provoquer un coup franc décisif et de servir Fazio sur la dernière réalisation. Bingo.

Gylfi Sigurðsson (Everton) : Le Toffee rate un penalty en début de deuxième mi-temps ? Pas forcément une mauvaise nouvelle quand on a le mental de l'Islandais. La preuve : quatre minutes après son loupé (barre transversale), le milieu a planté... avant de signer un doublé pour la dernière réalisation. Bingo.

Wahbi Khazri (Saint-Étienne) : Le saviez-vous ? Avec quarante buts dans l'élite française, le Vert est actuellement le meilleur buteur tunisien de l’histoire de la Ligue 1. Et ce grâce à son doublé face à Monaco.


Attaquants

Krzysztof Piątek (Genoa) : Le meilleur buteur de Serie A, c'est lui. Et personne n'en parle. Ou si peu.

Harry Kane (Tottenham) : Sans faire de bruit, le Spur continue de soigner ses statistiques. Avec un doublé, l'Anglais pointe en tête du classement des buteurs de Premier League (à égalité). Toujours là.

Mario Mandžukić (Juventus) : Son entente avec Cristiano Ronaldo n'est pas évidente au premier coup d’œil. Mais le Napoli sera le premier à dire qu'il ne faut pas s'arrêter aux apparences. Énorme.


Sur le banc

Unai Simón (Athletic Bilbao) : Si Barcelone a enchaîné un troisième match sans succès, c'est en partie à cause du gardien. Bouillant sur sa ligne.

Raheem Sterling (Manchester City) : Le fameux combiné goal-assist pour lui. Encore une saison où il va en faire chialer plus d'un.

Nuno Da Costa (Strasbourg) : Le fameux combiné goal-assist pour lui. Une saison où il va en faire chialer plus d'un ?

Yussuf Poulsen (RB Leipzig) : Un doublé pour l'attaquant, et une troisième place pour son club. Avec le même nombre de points que le Bayern Munich, s'il vous plaît.

Alexandre Lacazette (Arsenal) : Il restait moins de dix minutes à disputer, et les Gunners pensaient devoir se résoudre au résultat nul. Mais comme souvent depuis la reprise, le Français a fait céder l'arrière-garde adverse sur deux actions (CSC provoqué, passe décisive pour Mesut Özil). Et dire qu'il débutait sur le banc il n'y a pas si longtemps...

Alfreð Finnbogason (Augsbourg) : Un triplé mérite au minimum une place sur le banc.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est tout pour ce week-end, et c'est déjà pas mal !




Dans cet article


Hier à 16:30 Les bonnes recettes de la FFF 14
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Le grand quiz du week-end