Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Atlético-Athletic Club (3-2)

L'Atlético renverse Bilbao

Modififié

Atlético de Madrid 3-2 Athletic Club

Buts : Partey (61e), Rodri (80e) et Godín (92e) pour l'Atlético // Williams (36e, 64e) pour les Leones

Un tir, zéro cadré.

Voici le triste bilan comptable de la première période d'un Atlético de Madrid pourtant motivé par l'idée de revenir à un point du leader barcelonais en cas de victoire dans son Wanda Metropolitano contre l'Athletic Club, modeste 17e de Liga avant le coup d'envoi du match. Bien entendu, les Colchoneros ne parviennent pas à trouver le chemin des filets de Iago Herrerín. De leur côté, les Basques attendent patiemment leur heure, et sur un mouvement venu de la droite, Mikel San José oblige Jan Oblak à une parade exceptionnelle sur son poteau. Pas de bol, Iñaki Williams suit derrière et marque dans le but vide (0-1, 36e).


Avec une seule défaite à domicile en 26 réceptions toutes compétitions confondues, l'Atléti de Diego Simeone se décide à sortir Diego Costa à la pause, remplacé par Vitolo pour apporter davantage de percussion. Enfin bénéficiaire d'espace pour armer une frappe lointaine, Thomas Partey envoie un obus imparable dans la cage gardée par Iago Herrerín (1-1, 61e). Au lieu de baisser la tête à la suite de l'égalisation madrilène, les Lions vont réagir dans la foulée, Williams s'offrant par la même occasion un doublé (1-2, 64e). Mais aux forceps, les locaux vont renverser le score grâce à deux têtes de Rodri (2-2, 80e) et Diego Godín (3-2, 92e).

La victoire d'un futur champion ? Vu la physionomie du match, il y a de quoi le penser.


Atlético de Madrid (4-4-2) : Oblak - F. Luís, Montero (G. Martins, 56e), Godín, Arias - Rodri, Partey, Correa (Kalinić, 63e), Saúl Ñíguez - Diego Costa (Vitolo, 46e), Griezmann. Entraîneur : Diego Simeone.

Athletic Club (4-5-1) : Herrerín - Balenziaga, I. Martínez, Núñez, De Marcos - Yuri, San José, Beñat (Nolaskoain, 67e), Muniaín, Susaeta (Capa, 87e) - Williams (Raúl García, 76e). Entraîneur : Eduardo Berizzo.


  • Résultats et classement de Liga AD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 1 heure Dortmund ne vendra plus ses stars au Bayern 42 il y a 1 heure Un entraîneur perd son téléphone avec 2000 contacts 9
    il y a 3 heures 80 cartons jaunes et 6 rouges : l'équipe de Joey Barton est à son image 10
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    il y a 8 heures Austin nouvelle franchise de MLS 31 Hier à 17:46 La subtile repartie d'un entraîneur à une question aberrante 54
    À lire ensuite
    Et Zlatan pleura...