Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'album photo du week-end

Clic-clac, c'est dans la boîte.

Modififié

#1:

Liverpool est le nouveau leader de Premier League (en attendant le match de Manchester City), Mohamed Salah revient bien et Jürgen Klopp sourit. Mais actuellement, le grand bonhomme des Reds s'appelle Sadio Mané. Encore un doublé pour lui face à Cardiff (4-1), et l'impression qu'il peut mener ses potes loin. Très loin.

#2:

Il n'y aura pas de câlin pour tout le monde. Et surtout pas pour Bruno Génésio. Après être entré en cours de jeu pour offrir une victoire difficile à l'Olympique lyonnais contre Angers (un but et une passe décisive, 2-1), Memphis Depay a dégoupillé en zone mixte : « Je ne me sens pas toujours comme un joueur respecté. Je fais le job à chaque fois, je suis fort mentalement... Je dois accepter les décisions du coach. Je mérite mieux que ça. Je devrais jouer à chaque match. » Autrement dit, il ne devrait jamais connaître l'humiliation de cirer un banc de remplaçant.

#3:

Tout va bien pour Cristiano Ronaldo. Même quand il paraît à cours de forme, le Portugais est capable de planter des doublés pour donner les trois points aux siens (2-1 devant Empoli). Un peu à l'image de la Vieille Dame, tranquillement assise sur son trône avec six unités d'avance sur Naples. Déjà.

#4:

Lionel Messi n'est pas là ? Pas de problème, Luis Suárez s'occupe de noyer le Real Madrid et Julen Lopetegui en inscrivant un triplé. Histoire de bien humilier le rival merengue et de montrer à tout le monde que son Barcelone est bien meilleur. Pas de pitié.

#5:

Non, Thierry Henry n'a pas encore trouvé la solution. Et n'a toujours pas goûté à la victoire avec l'AS Monaco. Contre Dijon, son Rocher s'est encore fissuré même s'il n'a pas complètement cédé (2-2). Preuve qu'il y a encore beaucoup de boulot pour le nouvel entraîneur français.

#6:

Rafael Benítez tire la gueule. Il y a de quoi : après son nul à Southampton (0-0), Newcastle n'a pas remporté une seule partie depuis le début de la saison en Premier League. Pour voir les Magpies privés de succès durant les dix premières journées, il faut remonter à... 1988 ! Vous avez dit loser ?

#7:

Impressionnants, ces Montpelliérains. Sans faire de bruit, la bande de Michel Der Zakarian squatte le podium de Ligue 1, deux unités d'avance sur Lyon à la suite de sa victoire à Toulouse (0-3). Improbable, surprenant, mais assez kiffant.

#8:

Les supporters de l'Ajax Amsterdam peuvent mettre le feu. Leur équipe a giflé l'ennemi du Feyenoord Rotterdam sur le score de trois pions à rien, ce qui fait toujours du bien à la fierté. Et du mal à l'orgueil du rival.

#9:

Un cliché glauque, un crash d'hélicoptère, et une tristesse infinie à Leicester. L'engin du président des Foxes s'est écrasé aux abords du stade et a provoqué la mort de cinq personnes, dont celle du dirigeant. RIP.

#10:

Dimitri Payet est à bout : il semble donc impossible de prendre ne serait-ce qu'un point à ce Paris Saint-Germain-là, qui roule comme jamais sur la Ligue 1 avec un Kylian Mbappé remplaçant, mais décisif. Un 2-0 pour les champions en titre, synonyme d'une onzième victoire... en onze journées.

Par Florian Cadu

Dans cet article