Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

Guingamp punit Rennes, Lyon gratte un point à Toulouse

La Ligue 1 ne s'arrête jamais. Après les reports à cause des manifestations des gilets jaunes en décembre, quatre matchs se jouaient en début de soirée mercredi. Guingamp a profité de la venue de Rennes pour gagner un premier match à la maison cette saison (2-1). Dans l'autre derby, Monaco a patiné contre Nice (1-1), pendant que Lyon arrachait un point à Toulouse (2-2) et que Nîmes s'occupait du cas de Nantes (1-0).

Modififié

Nîmes 1-0 Nantes

But : Alakouch (64e) pour les Crocodiles.

Quand rien ne va, rien ne va. Les Nantais pouvaient déjà nourrir quelques regrets après la défaite dans le derby contre Rennes dimanche, ils en auront certainement ce soir. Car même sans Sala, resté sur le banc et annoncé à Cardiff par certains médias, les Canaris auraient pu ouvrir le score en première période. Sauf que Coulibaly (13e) et Rongier ont trouvé le poteau de Bernardoni (36e), avant que le premier ne soit expulsé avant la pause. Et les Nîmois ont forcément profité de leur supériorité numérique pour prendre les devants. Pas toujours serein, Tătăruşanu a cédé sur une frappe d’Alakouch, contrée par Pallois (1-0, 64e). Les Crocodiles ont ensuite su gérer leur avantage, stopper l'hémorragie – ils avaient encaissé 7 buts lors des deux dernières sorties – et remporter une rencontre qui leur permet de rejoindre définitivement le ventre mou, trois longueurs devant des Nantais en perte de vitesse.

Nîmes (4-3-3) : Bernardoni - Alakouch, Briançon, Landre, Maouassa - Ferri, Savanier, Valls (Thioub, 67e) - Ripart, Alioui, Bouanga (Depres, 79e). Entraîneur : Bernard Blaquart.
Nantes (4-4-2) : Tătăruşanu - Kwateng, Diego Carlos, Pallois, Lima - Moutoussamy (Boschilia, 42e), Ab. Touré, Khrin (Sala, 72e), Rongier - Waris (Limbombe, 85e), Ka. Coulibaly. Entraîneur : Vahid Halilhodžić.



Monaco 1-1 Nice

Buts : B. Badiashile (50e) pour l'ASM // Saint-Maximin (30e) pour les Aiglons.

Pas de vainqueur entre Pat' et Titi dans le derby de la Côte d'Azur. Après un match encourageant face à l'OM, Monaco devait faire sans ses recrues hivernales (Fàbregas, Ballo-Touré et Naldo). Des absences remarquées, tant l'ASM a eu du mal à poser le pied sur le ballon en première période, au point de se faire punir par Saint-Maximin, profitant d'une mauvaise passe d'Aït-Benasser et prenant le dessus sur Jemerson pour ajuster Benaglio. Seulement, Nice s'est retrouvé à dix avant la pause après l'expulsion de Sacko pour un mauvais geste sur Henrichs. Idéal pour rebooster les Monégasques. Et il aura seulement fallu attendre cinq minutes en seconde période pour voir Badiashile (pas le gardien) placer un coup de caboche égalisateur, validé par la goal-line technology (1-1, 50e). Henry a pu respirer, avant de souffler après avoir vu Benaglio repousser le penalty de Saint-Maximin dans le dernier quart d'heure, alors que Benítez s'est lui illustré devant Falcao dans les dernières longueurs de la partie. Un point chacun, pas de jaloux.

Monaco (3-4-2-1) : Benaglio - Glik, Jemerson, B. Badiashile - Serrano, Aït-Benasser, Tielemans, Henrichs (Sidibé, 70e) - R. Lopes, Sylla (Falcao, 71e), Golovin (Jovetić, 79e). Entraîneur : Thierry Henry.
Nice (5-3-2) : Benítez - Atal, Jallet, Dante, M. Sarr, Burner - Tameze (Coly, 90e), Walter (Barbosa, 79e), Cyprien - Saint-Maximin (Makengo, 84e), Ih. Sacko. Entraîneur : Patrick Vieira.




Toulouse 2-2 Lyon

Buts : Durmaz (12e, 74e) pour le TFC // Dembélé (75e et Fekir (87e) pour l'OL.

L’OL est revenu de très loin pour arracher un petit point à Toulouse (2-2). Sans Fekir au coup d’envoi, les Lyonnais ont d’abord souffert contre un TFC séduisant en première période. Et la récompense logique est venue de Durmaz, qui a profité d’une mauvaise relance rhodanienne sur un corner pour envoyer une belle frappe sous la barre (1-0, 12e). Et si les visiteurs ont fini par réagir timidement, ils ont été punis une deuxième fois par le Suédois sur un penalty provoqué par une main de Denayer (2-0, 74e). Puis, Lyon a mis le pied sur l’accélérateur, revenant dans la partie dans la foulée grâce à Dembélé, avant d'égaliser sur un coup franc délicieux de Fekir, entré à la place de Tousart à l’heure de jeu (2-2, 87e). Un moindre mal pour la bande à Génésio, qui aurait même pu l'emporter sur une ultime tête renversée de Dembélé. Résultat ? L'OL pourrait bien se faire chiper sa place sur le podium par le rival stéphanois en cas de victoire face à Marseille ce soir. Le derby de dimanche s'annonce déjà bouillant. Miam.

Toulouse (5-2-3) : Reynet - Moreira ,Amian, Cahuzac, Jullien, Moubandje - Sangaré, K. Sidibé - Mubele (Leya Iseka, 80e), Jean (Dossevi, 70e), Durmaz (B. Diakité, 89e). Entraîneur : Alain Casanova.
Lyon (5-2-3) : Lopes - Tete, Solet (Ndombele, 60e), Denayer, Morel, F. Mendy - Tousart, Aouar - B. Traoré, Depay, Cornet (Dembélé, 68e). Entraîneur : Bruno Génésio.




Guingamp 2-1 Rennes

Buts : Eboa Eboa (39e) et Deaux (59e) pour l'EAG // Niang (85e) pour les Rennais.

Qui de mieux que le Stade rennais pour lancer la saison de Guingamp à Roudourou ? La victime préférée des Costarmoricains s’est encore une fois fait martyriser par son voisin (2-0), la faute à deux coups de tête. D’abord celui d’Eboa Eboa, laissé seul dans la surface et reprenant un corner bien botté par Rebocho (1-0, 39e), puis celui de Lucas Deaux, lui aussi totalement seul au point de penalty pour profiter d’un bon centre de Blas (2-0, 59e). Emballé, c’est pesé. Sans André, Bourigeaud et Grenier, laissés sur le banc pour commencer la partie, les Rennais ont souvent manqué de justesse technique dans les 30 derniers mètres, même si Siebatcheu aurait dû ouvrir le score sur une belle ouverture de Del Castillo (10e). Sereins les Guingampais ? Jamais, les hommes de Julien Stéphan s'étant réveillés en fin de match. Le premier frisson ? Une minasse en lucarne de Niang, faisant très sérieusement flipper le public de Roudourou. Le second ? Une tête sur la barre de Sarr et un nouveau geste spectaculaire de Niang dans le temps additionnel. Trop tard pour faire durer la série rennaise en championnat. Et voilà Guingamp relancé dans son opération maintien, à cinq petits points d'Amiens.

Guingamp (4-3-3) : Caillard - Che. Traoré, Eboa Eboa, Kerbrat, Rebocho - Deaux, Phiri, Blas - Coco (Sorbon, 81e), Roux (Ngbakoto, 71e), Thuram (Rodelin, 89e). Entraîneur : Jocelyn Gourvennec.
Rennes (4-2-3-1) : Koubek - H. Traoré, Gélin, Da Silva, Bensebaini (Zeffane, 57e) - Johansson (André, 67e), Léa-Siliki - I. Sarr, Ben Arfa, Del Castillo (Niang, 78e) - Siebatcheu. Entraîneur : Julien Stéphan.



  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 18:30 Des amateurs anglais aux couleurs LGBT 14
    Hier à 15:30 Dernier adieu et obsèques de à Sala à Progreso 7 Hier à 14:30 Des places gratuites pour des réfugiés vénézuéliens en Colombie 11
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
    À lire ensuite
    C'était OM TV