Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Guerre de racisme en tribunes

Le racisme ne sévit pas que dans les virages de clubs réputés. Il gangrène également le football amateur, comme le confirme ce triste fait divers entre deux équipes italiennes.



L'affiche n'a pourtant pas de quoi faire éclater les haines du monde entier. Susegana d'une part, Burgo Player's de Mignagola di Carbonera de l'autre. Toutefois, dans les gradins, une véritable guerre des insultes se déclenche. On entend des cris de singes et des "nègres de merde" à gauche, des "rentrez dans votre pays" de l'autre, destinés à certains joueurs albanais de l'équipe adverse.



Face à un tel déchaînement de racisme, l'arbitre de la rencontre, un Marocain (!) a décidé de faire comme si de rien n'était, et a fait poursuivre la rencontre jusqu'à son terme. Néanmoins, ce dernier a tout raconté dans son rapport, et les deux clubs risquent à présent de lourdes sanctions.



Non, Paolo Di Canio était donc loin d'être le mal absolu.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 6 Hier à 13:40 Gourcuff out jusqu'en 2019 50
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 13:26 L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 15