Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Racisme anti-asiatique

« On a toujours l’impression qu’on peut rire impunément des Asiatiques »

Les propos plus que douteux proférés à l’encontre de Suk Hyun-jun, dimanche dernier lors de Marseille-Troyes (1-0), ont rappelé à tout le monde que le racisme anti-asiatique était encore bien présent dans les stades de l’Hexagone. Grace Ly, écrivaine, podcasteuse, militante antiraciste et accessoirement grande fan de foot, y voit le triste reflet d’une réalité qui concerne la société française dans son ensemble.

Modififié
Quelle a été ta première réaction en prenant connaissance des propos à caractère raciste dont Suk Hyun-jun a été la cible, dimanche dernier ?
J’ai évidemment trouvé ça scandaleux, mais je me suis surtout dit : encore ! Ce n’est pas la première fois que l’on parle de racisme sur des terrains de foot, et en l’occurrence de racisme anti-asiatique. Là, pour le moment, on est dans l’indignation. Troyes a condamné ces propos, l’OM s’est associé à cette prise de position... C’est important tout ça, c’est indispensable de soutenir le joueur concerné. Mais maintenant, on attend des actes. Que vont faire les professionnels du foot, les clubs, les fédérations, pour réparer, éduquer et prévenir ? Parce que là, ce qu’il s’est passé, c’est très grave.


Ces propos ont a priori été prononcés par des individus qui se trouvaient sur le banc de l’OM, et qui se sont exprimés ainsi malgré la présence de caméras et de micros partout autour d’eux. Qu’est-ce que cela traduit, selon toi ?
Cela signifie simplement que pour eux, dire cela, c’est banal. Or, l’un des grands obstacles à l’éradication du racisme sous toutes ses formes, c’est justement la banalisation. Là, on a entendu parler de « samouraï » , de « sushis » . En général, la première réaction des gens est de dire : « Non, mais ça va, c’est pour rire. » J’ai 42 ans, et ça fait 42 ans que j’entends ça. On confond souvent humour et racisme. Sauf que le racisme, ça n’est pas drôle. On doit se questionner, pour comprendre pourquoi on en est encore là, en 2021. Mais où est-ce qu’on a merdé ?

« Ce qui contribue à la banalisation, c’est le déni. Donc quand Noël Le Graët assure qu’il n’y a pas de racisme dans le football, ça alimente encore plus ce phénomène. » Grace Ly

Tu as une idée de la réponse à cette question ?
Ce qui contribue à la banalisation, c’est le déni. Donc quand Noël Le Graët assure qu’il n’y a pas de racisme dans le football, ça alimente encore plus ce phénomène. Lui, le racisme, il ne l’a sans doute jamais vécu, et au lieu de poser la question aux joueurs, aux salariés de la Fédé qui auraient pu y être confrontés, il assure que tout ça n’existe pas. C’est quand même incroyable.



Pour en revenir au cas précis du racisme anti-asiatique, les précédents dans le foot ne manquent pas. On pense aux accusations qui ont visé Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé, par exemple...
Les propos étaient extrêmement violents, très arrogants. Moi, j’avais été sciée par la réponse de Griezmann sur les réseaux sociaux : « Je suis désolé si j’ai pu offenser mes amis japonais. » Le « si » était de trop, bien sûr qu’il a offensé des gens. Même dans cet exercice-là, de l’excuse, il n’est pas bon. On pourrait aussi parler de Neymar, un grand joueur, qui aurait traité Hiroki Sakai de « Chinois de merde » , ou d’Adil Rami qui, durant une émission de cuisine, avait pris un accent insultant pour mimer les Asiatiques. Et encore, là, c’est seulement la partie émergée de l’iceberg. On ne sait pas ce qu’il se dit sur les terrains quand les micros sont éloignés, comment ça se passe dans les vestiaires... Je déplore que rien ne soit mis en place pour y remédier, et ça ne change jamais.

Pourtant, les instances multiplient les campagnes contre le racisme, à grands coups de spots publicitaires et de slogans affichés dans les stades...
C’est bien d’afficher de bonnes intentions, mais quand on a un cas avéré de racisme, il faut aussi prendre les bonnes décisions. C’est-à-dire soutenir le joueur visé et, en parallèle, passer à l’action pour que cela ne se reproduise plus. Les campagnes de pub qui servent à redorer son image, ça ne suffit pas. Dans les fédérations, on a surtout besoin de personnes qui travaillent sur le fond, et pas que sur la forme.



L’expression selon laquelle le football n’est que le reflet de la société est-elle pertinente en ce qui concerne le racisme anti-asiatique ?
Absolument. Notre société porte également en elle une histoire qui a fait une place au racisme. Avant, la France était un empire, qui a soumis des peuples entiers. Mes parents étaient cambodgiens. À leur naissance, ils étaient des sujets de l’empire français, et non pas des citoyens comme vous et moi aujourd’hui. Notre job, en tant que membres de cette société, c’est de faire en sorte que la devise « Liberté, Égalité, Fraternité » ne soit pas creuse. Mais la bataille est rude, parce qu’une élection présidentielle se prépare et que certains candidats présentent des thèses bien différents...

« Il y a cette idée, erronée, selon laquelle le racisme anti-asiatique serait "moins grave" que les autres. » Grace Ly

Comment expliquer que l’on entende aussi peu parler de cette forme de racisme dans les médias ?
C’est vrai qu’il y a cette idée, erronée, selon laquelle le racisme anti-asiatique serait « moins grave » que les autres. On a toujours l’impression qu’on peut rire impunément des Asiatiques, que ce n’est pas très grave. D’autres en souffrent aussi, comme les populations roms. C’est ça, finalement, que l’on retrouve sur les terrains de foot.


Comment la situation a-t-elle évolué ces dernières années ?
Il y a une évolution assez positive. Hélas, il a fallu la mort d’un homme, Zhang Chaolin, qui était couturier à Aubervilliers et est décédé des suites d’une agression en 2016, pour que les choses bougent enfin. Le procès qui a suivi était historique, parce que la justice a reconnu le caractère raciste de l’agression. Une vraie mobilisation s’est créée après ce drame, le grand public a pu être sensibilisé. Mais la pandémie et ce virus originaire de Wuhan ont entraîné une résurgence des actes anti-asiatiques. Des personnes ont été victimes d’agressions physiques et verbales, de rejet en raison de leur faciès. Certaines en sont même venues à tweeter avec #JeNeSuisPasUnVirus. Tout ça, c’est réel. Néanmoins, je suis plutôt optimiste, parce qu’il y a enfin eu une prise de conscience de l’existence de ce fléau.

Propos recueillis par Raphaël Brosse
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
il y a 5 heures Bonus FDJ de 10€ avec le code promo RDJ10 3
il y a 2 heures 20 000 personnes fêtent la montée de Kaiserslautern en D2 1 il y a 3 heures Quand Jamel Debbouze célébrait la victoire en Ligue des champions du Real Madrid (via Facebook de SO FOOT) il y a 3 heures Il marque sur coup franc avec une trajectoire fabuleuse (via Instagram de SO FOOT)
Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 16:15 Juninho, Robben... Découvrez la collection de photos So Foot de mai ! 1 Hier à 14:51 La FIFPRO réclame plus de repos pour les joueurs 24
À lire ensuite
Dernier train pour Dušan