Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Giroud : « Il est impossible d'afficher son homosexualité dans le foot »

Modififié
Et plouf, un gros pavé dans la mare.

Avant le déplacement des Bleus aux Pays-Bas, Olivier Giroud s'est confié au Figaro lors d'un entretien dans lequel il évoque notamment un grand sujet tabou dans le football : l'homosexualité. Et d'après le joueur de Chelsea, les mentalités ne sont pas près de changer.

« Quand j’ai vu l’Allemand Thomas Hitzl­sperger faire son coming out en 2014, c’était fort en émotion. C’est là où je me suis dit qu’il était impossible d’afficher son homosexualité dans le football, estime-t-il. Dans un vestiaire, il y a beaucoup de testostérone, de chambrage, les douches collectives... C’est délicat, mais c’est comme ça. Je comprends la douleur et la difficulté des gars à faire leur coming-out, c’est une vraie épreuve après un travail sur soi pendant des années. Je suis ultra-tolérant là-dessus, quand j’étais à Montpellier je m’étais engagé dans ce combat en faisant notamment la une de Têtu, à Arsenal quand ils m’ont demandé de porter les "Rainbow Laces" en soutien à la communauté gay, je l’ai fait. Il y a encore beaucoup de travail dans le monde du foot sur ce sujet, c’est le moins qu’on puisse dire. »


Giroud revient également sur les moments difficiles de sa carrière, notamment avant l'Euro 2016 entre les sifflets du public et les comparaisons incessantes avec Karim Benzema. « C'était un ras-le-bol avant l'Euro quand je me suis fait siffler à Nantes contre le Cameroun alors que je marque, se souvient l'ancien Montpelliérain. L’Équipe avait titré "Le mal-aimé" le lendemain et je m’étais fait chambrer par les partenaires qui me chantaient la chanson de Claude François. Je rigolais jaune. Toute l'attention se portait vers moi, mais je faisais le boulot sur le terrain. Je l'ai vécu comme une injustice. »


Et deux ans plus tard, il est devenu champion du monde sans marquer. Quelle vie. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 19:30 L'ES Tunis corrigée par Al Ain en quarts du Mondial des clubs 10 Hier à 16:09 Kashima cuisine les Chivas 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi