Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Éliminatoires Euro 2020

Euro 2020 : les Bleus pas à plaindre

Tombée dans le groupe H en compagnie de l'Islande, de la Turquie, de l'Albanie, de la Moldavie et d'Andorre pour les éliminatoires de l'Euro 2020, la France s'en sort plutôt bien. Et n'a donc rien à reprocher au tirage au sort.

Modififié
Allemagne, groupe C. Ouf. Le gros poisson est sorti, et ce sont (encore) les Pays-Bas qui l'ont pêché après leur duel en Ligue des nations. L’équipe de France, membre du chapeau 1, peut donc souffler : elle n'aura pas à combattre contre le candidat le plus dangereux du chapeau 2 lors des groupes d'éliminatoires pour l'Euro 2020. Mais qui va-t-elle affronter, alors ?


L'Islande. Et la Turquie. Et l'Albanie. Et la Moldavie. Et Andorre. Cinq autres équipes qui, il faut le reconnaître, font beaucoup moins peur que la Nationalmannschaft. Et dont les noms font penser que la chatte personnelle de Didier Deschamps avait bien pris son billet d'avion pour Dublin en ce dimanche 2 décembre. Histoire d'accompagner fidèlement son maître et de le mettre en confiance.

Plutôt verni


Si les Bleus ne devaient pas non plus s'attendre à une poule insurmontable, et si l'Islande a charmé l'Europe lors de l'Euro 2016 (la 36e équipe du classement FIFA a aussi fait déjouer les Français en octobre avec un nul 2-2), la bande de DD aurait en effet pu tomber sur un groupe un poil plus relevé. Dans le chapeau 2, la Suède (groupe F) et le Danemark (groupe D) semblaient incarner de redoutables concurrents. Dans le chapeau 3, la Serbie (groupe B) et la Slovaquie (groupe E) paraissaient représenter les adversaires les plus coriaces, même si la Turquie est loin d'être un cadeau (quatre victoires en quatre confrontations, tout de même).


Idem pour le chapeau 4 : l'Albanie peut constituer un vrai piège pour les champions du monde en titre (défaite 1-0 en juin 2015), mais la Roumanie (groupe F) et la Grèce (groupe J) sont parfois de véritables guet-apens. Dans le chapeau 5, les sélections à éviter se nommaient Macédoine, Kosovo ou Biélorussie, tous vainqueurs de leur groupe de Ligue des nations. Chose faite avec la Moldavie, 158e nation au classement FIFA qui n'a encore jamais affronté les Tricolores dans l'histoire. Andorre ? Anecdotique pour les Bleus (trois victoires en trois confrontations), qui auraient pu attraper la Lettonie, le Liechtenstein, Malte ou Saint-Marin.

La Croatie et l'Espagne peuvent l'envier


Bref : il aurait pu y avoir mieux (Autriche, Israël, Lituanie, Gibraltar, Saint-Marin par exemple), mais il aurait surtout pu y avoir pire (Allemagne, Serbie, Roumanie, Biélorussie, Lettonie). Au contraire de la Belgique, d'autres favoris comme l'Espagne, qui se coltine la Suède et la Roumanie (en plus de la Norvège, des îles Féroé ou de Malte), ou la Croatie, qui devra batailler avec le pays de Galles et la Slovaquie (en plus de la Hongrie et de l'Azerbaïdjan), ne peuvent pas en dire autant. Alors pas de mauvaise(s) surprise(s), d'accord ?



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 13:51 Papus Camara : « S'attendre à ce qu'ils montrent un autre visage » 17 Hier à 12:06 Un quintuple sauvetage fou en FA Trophy 13
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 11:22 La gendarmerie saisit 500g de résine de cannabis à l'effigie de CR7 35