Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // En partenariat avec Back Market

Et si Angleterre-Danemark avait eu lieu pendant l'Euro 2020 en 2020

Que se serait-il passé si cette demi-finale avait eu lieu à sa date initiale ? Certainement quelque chose de ce style : poussé en prolongation - malgré le doublé de Jens Stryger Larsen - par une Angleterre accrocheuse (2-2), le Danemark a résisté et s'est héroïquement qualifié pour la finale grâce à un arrêt de Kasper Schmeichel sur Harry Kane lors des tirs au but. Comme un air de déjà-vu.

Angleterre 2-2 (4-5 t.a.b.) Danemark

Buts : Vardy (23e) & Oxlade-Chamberlain (86e) pour les Three Lions // Stryger Larsen (5e, 33e) pour les Rød-Hvide

On pensait la malédiction brisée, depuis 2018. Après trois Mondiaux (1990, 1998, 2006) et trois Euros (1996, 2004, 2012) tragiquement achevés aux tirs au but, l'Angleterre avait enfin vu le vent tourner en remportant une séance dans une grande compétition, face à la Colombie en huitièmes. Deux ans plus tard, l'ex-héros Jordan Pickford est toujours là, mais la baraka a déjà quitté les Three Lions. En voyant la main ferme de Peter Kasper Schmeichel repousser sa tentative molle du plat du pied (le deuxième essai anglais de la séance), Harry Kane a empêché le football de coming home, une fois de plus, malgré la force de caractère d'une sélection britannique qui avait cravaché pour accrocher la prolongation à quatre minutes de la fin du temps réglementaire. Résultat des courses : c'est le Danemark, comme dans un rêve devant 5000 de ses supporters, qui file vers la deuxième finale de championnat d'Europe de son histoire, notamment grâce à un Christian Eriksen de gala et surtout deux pions improbables de Jens Stryger Larsen. On ne l'attendait pas, mais le pays de Margrethe II sera au rendez-vous le dimanche 12 juin.

Jens Striker Larsen

Tout a parfaitement commencé pour les Scandinaves avec l'ouverture du score de ce dernier dès la cinquième minute, de la tête au second poteau à la réception d'un centre assassin de ce même Eriksen (0-1, 5e). Les hommes de Gareth Southgate ont mis moins de vingt minutes à revenir dans la partie, une très bonne remise d'Alex Oxlade-Chamberlain permettant à Jamie Vardy - sorti de sa retraite internationale après son excellente saison avec Leicester - d'allumer Schmeichel (1-1, 23e). Dans cette première période de folie, les Rød-Hvide sont de nouveau repartis de l'avant, et JSL a remis ça d'une lourde frappe croisée à l'entrée de surface après un mauvais renvoi de Harry Maguire plein axe (1-2, 33e). Bien décidés à cette fois-ci conserver leur avantage, les coéquipiers de Kasper Dolberg ont ensuite géré en prenant le contrôle du jeu. Puis est venue la 70e, et cet instant d'angoisse pour Joachim Andersen.

Titularisé lors de cet Euro à la place d'un Andreas Christensen en méforme, le défenseur de l'Olympique lyonnais, qui aurait de toute façon manqué la finale à cause d'un avertissement récolté au quart d'heure de jeu, a vu sa rotule se faire la malle dans un duel avec Kane (70e) ; ce qui fera dire à Kasper Hjulmand : « On va gagner pour Joachim » , dans l'euphorie générale au coup de sifflet final. Les malheurs se sont enchaînés pour les Danois, puisque au moment où ils pensaient leur ticket de finalistes composté, Jamie Vardy a surgi au milieu d'un cafouillage sur un coup de pied de coin botté par Ross Barkley et a emmené tout le monde vers 30 minutes supplémentaires (2-2, 86e) avant d'aller envoyer un high kick dans le poteau de corner et son drapeau arborant un simple « UEFA » . L'extra-time a été un moment de souffrance pour le Danemark, à l'image de la frappe à bout portant signée Raheem Sterling - sur un service de Vardy - repoussée par Schmeichel au prix d'un bon réflexe. Le portier des Foxes se montrera également décisif quelques minutes plus tard quand Kane se présentera face à lui, et c'est le capitaine Eriksen qui aura l'honneur d'inscrire le penalty décisif pour faire chavirer tout un peuple dans l'ivresse. Dix-huit ans plus tard, la magie opère de nouveau.



Angleterre (4-3-3) : Pickford - Alexander-Arnold, Maguire, Mings, Chilwell - Oxlade-Chamberlain, Rice, Barkley (Mount, 102e) - Vardy (Sancho, 120e+1), Kane (c), Sterling (Rashford, 78e).

Danemark (4-3-3) : K. Schmeichel, Stryger Larsen, Kjær, J. Andersen (A. Christensen, 70e), Skov - Eriksen (c), Schöne (Højbjerg, 67e), Delaney - Y. Poulsen, K. Dolberg (A. Cornelius, 78e), Braithwaite.



Rendez-vous en finale pour découvrir un dernier match reconditionné par Back Market.

Tout pour profiter de l'Euro en économisant des euros sur Back Market - le (super)marché du reconditionné : enceintes, smart TV, vidéo-projecteurs, tireuses à bière... jusqu'à 70% moins cher que le neuf.

SF Tout ceci est évidemment fictif, hein.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 17:07 52% des fans chinois trouvent l'e-sport aussi excitant que le football réel 111
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE