Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options

De la Serie D à la gloire

Parfois, dans la vie, il faut savoir saisir sa chance. Et Simone Quinteri l'a saisie.



A 28 ans, ce joueur formé à Livourne galérait depuis des années dans les méandres du football italien. Ancien joueur de Catanzaro, il avait fui le club à cause des histoires de salaires non-payés. Il avait rebondi à l'Hinterregio, équipe de Serie D calabrese.



Et puis Quinteri a pris son destin en mains. Marre d'entendre ses anciens potes, comme Giorgio Chiellini, dire qu'il mériterait de jouer en Serie A. Grâce à son agent, il entre en contact avec Semarang United, actuel deuxième du championnat indonésien. En quelques semaines, l'affaire est bouclée. Et la fable commence.



Dès son arrivée là-bas, le joueur découvre l'engouement des supporters. Pour eux, c'est un joueur italien, nation de football, et peu importe d'où il provient. Des centaines de tifosi l'attendent à l'aéroport, lui demandent des autographes, et surtout, une gigantesque photo de lui orne les maxi-panneaux publicitaires dans les rues de la ville. Pour son premier match, Quinteri est ovationné à chaque fois qu'il touche la balle. Comme Ronaldinho à Flamengo.



Ce week-end, son club se déplacera à Bali, pour affronter le leader du championnat. L'exilé italien essaiera d'inscrire son premier but pour permettre à son club de chiper la première place à son rival. S'il y parvient, les divinités locales n'auront qu'à bien se tenir.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
À lire ensuite
Hernanes est dégouté