Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Nice (2-1)

Dans la douleur, Lyon s'offre un peu d'air face à Nice

En infériorité numérique pendant 52 minutes, Lyon a décroché un précieux succès. Si l'entrée en matière été convaincante face à des Aiglons très légers, les Gones ont ensuite dû résister au retour azuréen. Et ça suffira pour cette fois.

Modififié

Olympique lyonnais 2-1 OGC Nice

Buts : Reine-Adélaïde (10e) et Dembélé (28e, sp) pour Lyon // Dolberg (79e) pour Nice
Expulsions : Marçal (34e) pour Lyon // Burner (86e, second carton jaune)


Restant sur le revers marseillais avant la trêve, les hommes de Rudi Garcia n'avait qu'une mission : repartir de l'avant. Mais quand on est 14e de Ligue 1, que l'on reçoit le 13e, on serait tenté de dire que la manière importe peu. La première demi-heure avait pourtant donné un aperçu d'un OL revitalisé, même sans son amulette Memphis, prenant le large face à des Sudistes sans idées. Mais Marçal a tenu à rééquilibrer les débats pour forcer les siens à batailler jusqu'au bout d'une rencontre étrange. Ceux-là ont tenu et, comme par magie, Lyon remonte ce soir à la cinquième place du classement. Complètement barjot cette Ligue 1.

Nice people


Pas de Memphis — nommé capitaine cette semaine —, ni de Houssem Aouar, tous deux blessés, mais Rudi Garcia l’assure : « On a une équipe qui a du talent offensif.  » Pourtant c’est Nice et Adam Ounas qui donnent le ton d’entrée, en chauffant les gants d’Anthony Lopes. Et quand Christophe Hérelle se tord la cheville en revenant sur Jeff Reine-Adélaïde, la défense azuréenne ne se doute pas encore que sa mi-temps sera catastrophique. C’est d’abord Dante qui sert involontairement de « deux » sur le une-deux de Reine-Adélaïde. Parti du côté gauche, l’ex-Angevin fusille Walter Benítez et décoince les siens (1-0, 10e). C’est ensuite Stanley N’Soki qui sert sur un plateau Martin Terrier, qui fixe et lance Moussa Dembélé dans la surface. Rattrapé par Hérelle, l’avant-centre lyonnais s’écroule, mais peut donner un peu d’air aux siens sur penalty (2-0, 28e). Son dixième but de la saison.


Un début de match parfait pour les Gones, même s’ils auraient pu être déstabilisés par le seul résistant niçois : Hichem Boudaoui. Pour sa première titularisation avec le Gym, la promesse algérienne n’a pu servir Dolberg correctement sur un contre (18e) ou inquiéter Lopes de loin (45e). Mais le jeune champion d’Afrique a pourtant fait basculer le match, malgré lui, au moment où Fernando Marçal lui a balancé un high kick dans le mâchoire. Réduit à dix, les Lyonnais se mettent alors en danger, et Garcia sort Jeff Reine-Adélaïde pour se réajuster... Tant de victimes de la bêtise du latéral brésilien.

Siège bancal


Après une pause longue de 27 minutes, le coup d’envoi étant repoussé à cause des fumigènes craqués par le Virage sud, Kasper Dolberg pense relancer les siens, mais est signalé hors jeu dans cet épais brouillard. Le match vire en une mauvaise farce, où l’on joue entre deux interruptions, où des joueurs (Martin Terrier, pour ne pas le citer) profitent d’entre-deux pour partir en contre, et où Bertrand Traoré bute par le dos de Moussa Dembélé. Le coup de casque de Dante sur corner fait courir un frisson dans le Groupama Stadium, mais Nice n’arrive toujours pas à faire sauter le verrou rhodanien, Lopes tenant bon face aux crochets d'Ounas ou la présence de Dolberg.


Les Aiglons manquent d'inspiration et d'impact pour bousculer ces Lyonnais solidaires et déterminés... jusqu'à ce que Kasper Dolberg déplie sa carcasse devant son compatriote Andersen pour reprendre du bout du pied un cadeau de Patrick Burner (2-1, 78e). Ne pouvant plus ressortir les ballons correctement, les Lyonnais ne semblent plus avoir le choix que de serrer les fesses. Anthony Lopes continue de repousser l'échéance sur une chiche de Lees-Melou (82e). Le second carton jaune de Burner, stoppant irrégulièrement Moussa Dembélé, sortira le public lyonnais de son apnée. À dix contre dix, le match s'éternise dans un cafouillis dans lequel Lopes aura le dernier mot, sur une dernière envolée.



Lyon (4-2-3-1) : Lopes - Dubois, Marcelo, Denayer, Marçal - Mendes, Tousart - Traoré (Cornet, 71e), Terrier (Rafael, 79e), Reine-Adélaïde (Koné, 36e) - Dembélé. Entraîneur : Rudi Garcia.

Nice (4-3-3) : Benítez - Burner, Hérelle (Sarr, 46e), Dante, N'Soki - Boudaoui (Lusamba, 79e), Cyprien, Lees-Melou - Ounas, Dolberg, Ganago (Maolida, 61e). Entraîneur : Patrick Vieira.


  • Résultats et classements de Ligue 1

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    Hier à 20:30 Monterrey dans le dernier carré du Mondial des clubs 4
    Hier à 17:00 Al-Hilal en demies grâce à Gomis 2 Hier à 16:00 Le Graët menace les clubs de sanctions 9
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom
    À lire ensuite
    Paris déguste Lille