Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Quarts

Changer le foot ? Quelle drôle d'idée !

Avec l'exploit de Villarreal à Munich et le bras de fer exaltant entre le Real et Chelsea, cette soirée de Ligue des champions a rappelé que le football n'avait nullement besoin de grande révolution pour continuer à exister, n'en déplaise à Gianni Infantino et aux défenseurs de la Superligue européenne.

Modififié
C'était une soirée pour se rappeler que le football, celui qui rassemble les foules et traverse les époques, n'est pas près de mourir ni de disparaître. Il n'est pas non plus près d'ennuyer, même si la nostalgie naturelle du passionné lui fera souvent penser que tout était mieux avant, et il n'aura pas complètement tort. Mais voilà, le terrain finit toujours par prendre le dessus sur tout le reste et tout ce que l'on déteste. Ce mardi soir, les deux quarts de finale retour de Ligue des champions n'étaient a priori pas les plus passionnants, ils sont pourtant devenus des monuments. Des matchs spéciaux, rares et à ranger dans les livres d'histoire. Pour des raisons différentes. Le Bayern, monstre sacré et Rekordmeister attendu comme un rouleau-compresseur pour effacer son faux pas à l'aller, est tombé à la maison face à Villarreal, 7e de Liga. Plus au sud, au stade Santiago-Bernabéu, Chelsea a cru parvenir à réaliser l'impossible avant de se faire rattraper par l'irréalité et le Real Madrid au cours d'un scénario irrationnel. Deux sensations, une conclusion : le foot n'a pas besoin de grandes révolutions.

Le foot va bien, merci pour lui


Loin des paillettes de la Ligue des champions, dont il avait l'habitude d'animer les cérémonies des tirages au sort à une époque pas si lointaine, Gianni Infantino, président la FIFA, était à Guingamp le week-end dernier pour assister à la victoire de Toulouse et éteindre une nouvelle polémique provoquée par une énième idée farfelue. « Il n'y aura pas de changement de règlement » , assurait-il au micro de beIN Sports au bord de la pelouse de Roudourou pour clore le débat sur une possible extension de la durée des matchs à 100 minutes d'ici la Coupe du monde 2022. Le dirigeant italo-suisse n'était pas dans les tribunes à Madrid ce mardi soir, où la deuxième période de la prolongation entre le Real et Chelsea a donné du crédit à son envie de lancer « une vraie réflexion sur le temps effectif » .



Infantino n'a pas toujours tout faux, mais il est rarement dans le vrai, lui comme ses copains de la FIFA, de l'UEFA et de toutes les organisations et instances où des bureaucrates aiment réfléchir au foot d'aujourd'hui et surtout à celui de demain. Les propositions lunaires imaginées par ces têtes « pensantes » ne peuvent même plus être listées tant elles sont nombreuses (des mi-temps de 30 minutes, des buts à l'extérieur de la surface qui comptent double, les nouvelles compétitions, le Mondial tous les deux ans, des changements illimités, etc.). Depuis la création du jeu, celui-ci a connu de nombreuses évolutions, et toutes ne sont pas bonnes à jeter - la suppression de la règle du but à l'extérieur pourrait par exemple trouver son public -, mais les grandes réformes imaginées à la FIFA & Cie risquent, à terme, de dénaturer un sport qui n'a pas perdu ses lettres de noblesse.

Le printemps qui chante


Le foot n'a pas non plus besoin d'une Superligue européenne, où les meilleurs, donc les plus riches, s'affronteraient chaque semaine ni d'un nouveau format de C1 incompréhensible avec un calendrier surchargé. La routine parfois ennuyeuse de la phase de poules est une mise en bouche nécessaire avant les grandes soirées du printemps. Ce qui est rare est précieux, personne n'a envie d'assister à un cinquième ou sixième Chelsea-Real Madrid en moins d'un an au mois d'avril. Ce mardi soir a également rappelé que les plus forts avaient le droit de perdre contre les plus petits, ce qui reste l'essence même de ce sport. Dans le monde rêvé de Florentino Pérez et Andrea Agnelli, Villarreal n'aurait jamais eu la possibilité de renvoyer le Bayern Munich à ses chères études. Cette Ligue des champions a des défauts, mais elle n'est pas encore tout à fait fermée aux invités surprises. L'Ajax, l'Atalanta, le RB Leipzig et Villarreal ont joué pour gagner leur place et pour faire la nique aux cadors. Ces dernières années, la compétition semble même plus ouverte et débarrassée de la domination outrageuse du Barça et du Real. Depuis 2019, le tenant du titre est à chaque fois tombé avant le dernier carré, comme Chelsea ce soir. Demain est un autre jour, une autre occasion de rêver et de rappeler que le football n'appartient pas à Gianni Infantino et ses copains.

Par Clément Gavard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:45 Super LOTO : 13 Millions d'€ à gagner + 198M€ à l'Euromillions ce vendredi 1er juillet 2022 3
Hier à 20:59 Mevlüt Erdinç signe au Racing Besançon en N2 ! 18 Hier à 15:24 Plus de 1000 euros de cadeaux à faire gagner à ton club grâce à l'UNFE !
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 11:43 La FIFA valide le hors-jeu semi-automatique en vue de la Coupe du monde 89
Hier à 09:00 "Pedale Recall", le podcast de So Foot pendant le Tour de France 1
À lire ensuite
Appelez-les Villarrégal !