Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Caen reprend espoir, Atal brise Guingamp et Lille déroule

Les 110 joueurs débutant ces rencontres de l'après-midi ont dû veiller tard hier soir devant la finale de Coupe de France, tant il a fallu patienter avant de voir des buts. Mais c'était pour mieux concentrer le spectacle sur la seconde période, qui a vu Lille prendre le large, Caen y croire et Youcef Atal régaler son monde. Pour sa part, Stéphanie Frappart a fait ses premiers pas en Ligue 1 avec une jolie purge. Merci pour elle.

Modififié

SM Caen 1-0 Dijon FCO

But : Fajr (67e) pour Malherbe

Entre le barragiste et l'avant-dernier du championnat, c'est peu dire que le rendez-vous était capital. Alors que l'on pouvait redouter une rencontre fermée à cause de l'enjeu, chaque équipe a plutôt choisi d'abattre ses cartes l'une après l'autre : Wesley Saïd répond d'une reprise acrobatique à une frappe dans les nuages de Ninga, Fouad Chafik chatouille le poteau quand Fayçal Fajr assomme Sammaritano sur un coup franc plein axe. Mais personne ne trouve l'ouverture... avant que le magicien marocain ne serve son nouveau numéro.


Trouvé sur le côté gauche sur une remontée de balle, Fayçal Fajr se met sur son pied droit pour envoyer un ballon flottant dans la lucarne opposée de Rúnnarson. Un bijou qui aurait pu être gâché dans la foulée, lorsque Jeannot voit sa frappe déviée par Guilbert sur la barre. Il faudra ensuite un solide Brice Samba, notamment devant Tavares, pour valider cette première victoire à domicile depuis le 18 décembre dernier. Solidaires, les Normands doublent donc leur adversaire de l'après-midi, peuvent aborder leur prochain match à Guingamp avec un poil plus de sérénité et peuvent même encore espérer rattraper Amiens, 17e. Bref, elle est là, la belle opération de la journée.


Lille LOSC 5-0 Nîmes Olympique

Buts : Rémy (51e), Bamba (64e), Çelik (70e), Pépé (80e) et Rui Fonte (90e+2) pour le LOSC

L'illusion du titre officiellement évaporée la semaine dernière, après un nul à Toulouse (0-0), Lille devait reprendre ses esprits pour garder la main sur la seconde place du classement. Chose faite après une partie qui a mis du temps à se décanter, mais que les Nordistes ont su renverser grâce à leur puissance collective.


Pourtant, Nîmes continue de jouer dans les premiers instants son rôle de poil à gratter, et Florian Miguel est tout proche de donner l'avantage aux siens. Les Dogues retrouveront leur mordant en seconde période, en accélérant brusquement sur 30 minutes. C'est d'abord Soumaré qui gratte un ballon dans les pieds de Téji Savanier pour envoyer Loïc Rémy vers son quatrième but de la saison. Si Bernardoni repousse l'échéance face à Pépé, il ne peut que regarder Jonathan Bamba s'envoler sur un centre de Youssouf Koné et placer un coup de tête dans sa lucarne gauche. Le plus dur est fait, et Thiago Mendes lance d'une louche Çelik, le Turc effaçant le portier gardois d'un lob subtil, avant que Nicolas Pépé n'inscrive son 20e but en Ligue 1 et que Rui Fonte ne clôture le festival. Lille reprend six points d'avance sur Lyon, avant leur duel la semaine prochaine au Groupama Stadium.




OGC Nice 3-0 EA Guingamp

Buts : Atal (9e, 68e et 73e) pour le Gym

Guingamp aurait-il déjà abdiqué dans la lutte pour le maintien ? Voilà un mois et demi que les hommes de Jocelyn Gourvennec n'ont pas remporté la moindre rencontre et leur déplacement à Nice n'arrange pas leurs affaires. La faute à des Aiglons décontractés et un Youcef Atal monumental. Si Hérelle réalise la prouesse de ne pas cadrer sa tête à quatre mètres de la ligne, l'international algérien se montre beaucoup plus adroit au moment de reprendre la belle ouverture d'Adrien Tameze. Sa reprise du gauche croisée ne laisse aucune chance à Marc-Aurèle Caillard.


Les Bretons restent sans voix, si ce n'est en balbutiant un coup franc lointain de Yeni Ngbakoto, alors que l'Azuréen Malang Sarr était proche de brosser parfaitement le sien, finalement repoussé par le poteau. En seconde période, l'EAG passe à quelques centimètres d'égaliser, sur une tête de Ngbakoto, mais ne pourront rien face au talent d'Atal. Celui-ci se paye un festival dans les lignes arrières bretonnes pour s'infiltrer jusqu'au but, avant de convertir une offrande de Sacko. Un triplé pour confirmer les espoirs mis en lui, et un coup de bambou sur ceux des Guingampais.


Angers SCO 1-1 Stade de Reims

Buts : Manceau (71e) pour le SCO // Cafaro (63e) pour Reims

Peu d'enjeu majeur dans ce « Raymond-Kopico » , mais du jeu tout de même, surtout produit par les Angevins. Mais les Scoïstes se sont longtemps cassé les dents sur une défense rémoise bien en place, alors que Flavien Tait est passé par deux fois à un rien de reprendre des centres appuyés. Face à ce manque de réalisme, les Champenois piquent sur leur première frappe, par l'intermédiaire de Mathieu Cafaro. Mais les gars de Moulin adorent être menés pour mieux retourner la table. Alors quand une attaque est développée côté gauche, Baptiste Santamaria renverse le jeu vers son latéral droit Vincent Manceau qui claque un petit pont avant d'ouvrir son compteur but. Rien de plus, mais c'était déjà pas mal.


Amiens SC - RC Strasbourg



Que retenir de cette rencontre ? Strasbourgeois et Amiénois ont offert à l'arbitre Stéphanie Frappart un baptême du feu tout tranquille, lui laissant distribuer ses quatre premiers cartons en Ligue 1 à Ajorque, Timite, Martin, Sissoko.


On risque donc de la retrouver très vite sur les terrains de l'élite, alors que Amiens a peut-être oublié que sa présence la saison prochaine n'était pas encore assurée... Dommage, il y avait un beau coup à jouer face à des Alsaciens en roue libre.



  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 19:56 EXCEPTIONNEL : 10€ offerts sans sortir la CB + 100€ remboursés en CASH sur votre 1er pari Hier à 11:15 Nouveau Bonus ParionsSport : 100€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 10 juin seulement !
    Hier à 17:11 L'association nationale des supporters dénonce des mesures préfectorales "démesurées" 7
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 12:46 Canal+ et RMC Sport se partagent les droits de la Premier League 43
    À lire ensuite
    Allez, rideau