S’abonner au mag
  • Mondial 2022
  • Gr. B

En direct : Pays de Galles – Iran

Julien Duez
En direct : Pays de Galles – Iran
-

À jouer

Et n’oubliez pas : WOMAN ! LIFE ! FREEDOM !

ET C’EST FINI ! L’IRAN REMPORTE SON TROISIEME MATCH DANS UN MONDIAL ! QUELLE VICTOIRE ! QUELLE ABNEGATION ! QUELLE BELLE RECOMPENSE ! RIEN N’EST FINI POUR LA TEAM MELLI !

ET LE BREEEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK PAR REZAEIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

AVEC UN PIQUE EN PLUS ! L’ART ET LA MANIERE ! ET TAREMI SE MUE EN PASSEUR, FABULEUX !

LE BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT DE CHESHMIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

CETTE FOIS C’EST VALIDE ! FRAPPE DU DROIT, WARD TROP COURT, L’IRAN FRACTURE LE COFFRE-FORT GALLOIS !

Carton jaune pour Ramin Rezaeian qui s’énerve devant le manque de rapidité de Ward pour relancer.

Et Hosseini toujours aussi solide, ce coup-franc gallois lointain ne lui a pas fait peur.

Bon le Pays de Galles veut clairement son 0-0.

NEUF MINUTES DE STRESS EN PLUS !

ZBIM ! LE MOMENT OU JAMAIS !

Au tour de Torabi de prendre sa chance, mais sa frappe fuit malheureusement le cadre.

Et le coup-franc de réparation est dégagé par la défense galloise.

Changement pour le Pays de Galles. Daniel Ward remplace Aaron Ramsey.

NON ! ROUGE ! HENNESSEY EST DEHORS ! PREMIERE EXPULSION DU TOURNOI !

QUEL TAMPON DE HENNESSEY SUR TAREMI EN DEHORS DE SA SURFACE ! ET CA VAUT JAUNE CA ?!

OOOOOOOOOOOOHOSSEINI ! Quelle parade du gardien iranien face à Davies !

Et quel raté des Gallois : Ramsey et Williams manquent leur tentative, Moore décale pour Davies et au final, c’est Hosseini qui met fin au débat.

Et ça continue : Yaghoub Karimi remplace Saeid Ezatolahi, perclu de crampes lui aussi.

Ca change aussi côté gallois : Joe Allen remplace Ethan Ampadu.

Changement pour l’Iran. Roozbeh Cheshmi remplace Ahmad Nourollahi.

Et ça continue : Roozbeh Cheshmi remplace Ahmad Nourollahi.

Et Alireza Jahanbakhsh remplace Ali Gholizadeh.

Changement pour l’Iran. Mehdi Torabi remplace Ehsan Hajsafi.

14 frappes pour l’Iran, seulement 4 cadrées, y a de quoi devenir dingo !

HENNESSEY ENCORE ! Le gardien gallois se détend bien pour dégager cette tentative d’Ezatolahi. Mais ce n’était pas bien dangereux.

Le fameux 0-0 qui arrange tout le monde (ou personne, c’est selon).

Mais au fond, on sait que c’est un autre changement que veulent les Iraniens (clin d’œil, clin d’œil).

Karim Ansarifard remplace Serdar Azmoun.

Allez, du changement !

Vous avez vu une main vous, là ?

Bon, c’est terrible, rien n’a changé en fait : un moment-frisson, puis on retombe dans la déprime.

Horrible pour Azmoun qui, en plus de bouffer la feuille, a l’air d’avoir de plus en plus de crampes.

Et Daniel James remplace Harry Wilson.

Changement pour le Pays de Galles. Brennan Johnson remplace Connor Roberts.

Et Hennessey qui met fin à la cavalcade iranienne en stoppant la tête d’Azmoun. C’était l’action du match messieurs-dames.

ET LE DOUBLE-POTEAU ! GOLIZADEH CETTE FOIS-CI ! HENNESSEY EST BENI DES DIEUX !

LE POTEAU D’AZMOUN QUI PARTAIT SEUL AU BUT !

Azmoun c’est quand même terriblement frustrant, y a pas un long ballon qui termine dans ses pieds.

Attendez, il a pété de bras de Neco Williams avec son coup d’épaule là ???

Mais bon, au moins ça continue de jouer.

Et un premier centre de Mohammadi trop long et pas récupéré par Azmoun, ça commence !

En piste les artistes, c’est reparti.

Et en plus faut se retaper la pub avec Yoann Riou.

Allez mi-temps. Je vais refaire du café, ça avait bien commencé mais là c’est frustrant.

CA NE DONNE RIEN ! La frappe d’Hajsafi est avortée par Azmoun et derrière, la tentative lointaine de Nourollahi finit dans les gants de Hennessey. Qu’on en finisse !

Et ZBIM ! Carton jaune pour Joe Rodon et un dernier bon coup-franc à venir avant la pause.

OH LE DECOUPAGE DE TAREMI PAR RODON ET PAR DERRIERE ! ENFIN DE L’ACTION !

Quatre minutes de temps additionnel is the new une minute de temps additionnel.

Et le hors-jeu de Bale… Tiens, il était là Gareth en fait ?

Et ces putain de vuvuzelas…

Et le centre d’Hajsafi qui ne trouve personne…

BON C’EST CHIANT LA !

Au fait, il joue à Ronnes, Redon ? Ou c’est l’inverse ?

Rodon coupe la route d’Azmoun, on n’arrive toujours pas à avancer.

Ramsey n’arrive pas à lever son ballon, en fait ça commence à manquer d’occasions franches.

Kieffer, c’est kiffant (oui personne ne l’avait jamais faite avant celle-la).

LA VOLEE DE BALE !

Dans les gants de Hosseini, ça manquait de puissance.

Bon, tutto bene, comme on ne dit pas en Iran, il est de retour.

Aïe ! Razmoun au sol… Il a un peu trop forcé sur sa course.

Je crois que le grand-père de Harry Wilson qui gagne 125 000 livres en ayant parié à sa naissance qu’il finirait en équipe nationale, c’est une des histoire de bookmakers les plus folles qui soient.

Et accessoirement, ça donne une très impressionnante bibliothèque.

Et Azmoun ne parvient pas à reprendre le ballon de la tête, Hennessey va pouvoir se dégager.

Les moissons sont terminées mais Ampadu a gardé sa fauche pour s’en servir contre Rezaeian. Coup-franc à venir pour l’Iran à environ 35 mètres.

C’est bien boxé par Hosseini, l’Iran repart de l’avant.

Et coup-franc excentré pour les Gallois le long de la ligne de sortie de but.

Plutôt plaisant ce début de rencontre dites-moi.

NON ! HORS-JEU !

Azmoun était hors-jeu (et trop altruiste), mais ça ne change rien à la passe catastrophique de Roberts, à l’origine de la contre-attaque iranienne.

ET BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT POUR L’IRAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !

GHOLIZADEH QUI SE JOUE DE HENNESSY POUR OUVRIR LA MARQUE ET RECOMPENSER LA DOMINATION DE LA TEAM MELLI !

Ah merde, Moore semble s’être fait mal en retombant, il sort se faire soigner, mais pas de panique, il marche encore tout seul.

MOORE ! BOOM !

Centre de Roberts venu de la droite, Kieffer tente sa chance en extension mais Hosseini sort une parade de gardien de handball qui préserve le score nul et vierge.

Azmoun tente sa chance à son tour mais c’est trop écrasé, Hennessey reste vigilant.

L’Iran est très bien rentré dans son match, disons les choses franchement.

Oh Chris Mepham qui nous offre une tête plongeante à la Van Persie ! Mais c’est en retrait pour Hennessey, bien capté.

ZBREH ! Nico Williams signe la première tentative du match ! Ca file au-dessus.

Joli long ballon de Rezaeian, enfin, joli, disons qu’il a le mérite d’exister. Ca sort très loin de la cage de Hennessey.

Rah nan, pas cette foutue ombre qui mange un tiers du terrain !

YALLAH ! C’EST PARTI !

Vraiment pas fan du dégradé de Gareth Bale, et je m’y connais.

L’arbitre du jour est guatémaltèque. Faites ce que vous voulez de cette information.

Je tremble d’émotion avec les supporters qui pleurent et de colère avec les débiles qui sifflent.

OH ! ILS CHANTENT !

« And now, remain standing », mais seulement si vous le pouvez évidemment.

Fun fact : si vous ne parlez pas gallois, vous pouvez faire semblant de fredonner l’hymne, c’est le même air que le Bro Gozh.

Allez : 2-2. Aujourd’hui ça va jouer !

Et sinon, un petit prono ? Comme j’ai fait connaissance avec le Pays de Galles sur place (vous avez lu le mag ?), j’ai une petite sympathie pour ces garçons, mais j’imagine bien un match nul qui entretiendrait le suspense jusqu’au bout.

Côté gallois, Rob Page joue la carte de la continuité : seul Kieffer Moore remplace Daniel James en attaque.

Le XI gallois :

Hennessey – Mepham, Rodon, Davies – Roberts, Ramsey, Ampadu, Wilson, Williams – Moore, Bale (c).

Contrairement au match contre l’Angleterre, Carlos Queiroz nous aligne un 4-4-2 aujourd’hui, Alireza Beiranvand est toujours sur le banc en raison du protocole commotion, mais son retour devrait être acté pour le match qu’on attend tous : celui contre les impérialistes américains.

Le XI de la Team Melli :

Hosseini – Mohammadi, Pouraliganji, Hosseini, Rezaeian – Hajsafi (c), Ezatolahi, Nourollahi, Gholizadeh – Taremi, Azmoum.

Défaits lourdement par les Anglois (6-2), les Iraniens doivent impérativement se rattraper car un nouveau revers serait synonyme de quasi-retour à la maison et Dieu sait que vu ce qu’il s’y passe en ce moment, on a envie que l’aventure dure le plus longtemps possible.

Salam aleikoum les Qatarix ! Début de cette deuxième journée du Mondial 2022, synonyme de qualification potentielle en huitième pour certaines nations, mais pas (encore) pour l’Iran, ni pour les Gallois.

Julien Duez

À lire aussi
Articles en tendances
01
Revivez Autriche-France (0-1)
  • Euro 2024
  • Gr. D
  • Autriche-France
Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)
01
Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)
  • Euro 2024
  • Gr. E
  • Belgique-Slovaquie
Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)

Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)

Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)
30
Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)
  • Euro 2024
  • Gr. E
  • Roumanie-Ukraine
Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

01
Revivez Autriche-France (0-1)
Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine