Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Saint-Étienne-Bordeaux (1-3)

Bordeaux renverse le chaudron

Deux penaltys n'auront pas suffi : dimanche, Bordeaux s'est imposé à Saint-Étienne après un match défensif de haute volée (1-3). Les cartes sont rebattues pour la course à l'Europe.

Modififié

Saint-Étienne 1-3 Bordeaux

Buts : Cabella (28e s.p) pour l'ASSE // Sankharé (30e), Koundé (36e) et Malcom (90e+5) pour Bordeaux.

Pour accrocher l’Europe, Bordeaux se savait obligé de réaliser un sans-faute : première étape réussie. Dos au mur face à un club qui restait sur treize matchs consécutifs sans défaite en Ligue 1, les Girondins ont simplement effectué une première manche parfaite grâce à Sankharé et Koundé, avant de gérer les acquis en seconde. Saint-Étienne manquait de quelque chose : probablement un peu de mental pour réussir à convertir deux penaltys en quatre-vingt-dix minutes, plus sûrement d’un peu de jus. Poyet peut tranquillement siroter le sien en cette fin d’après-midi, son club est toujours dans la course à l’Europe.

Un débat de dinosaures


Dans cette course au Parlement européen, les débats font rage... mais pas tout de suite. En politiques de talent habitués aux joutes verbales, on se méfie, on se hume. Le premier sujet sensible du débat, tiens : la défense. Les deux programmes sont solides sur le papier, avec Selnæs-M’Vila d’un côté, Lerager-Meïté-Sankharé de l’autre. Malgré tout, ce sont les Verts qui dominent dans l’opinion publique. Premier uppercut du droit avec Debuchy (3e), avant que Berić n’obtienne un penalty pour une faute évidente de Pablo, lancer-franc transformé par Cabella (1-0, 28e). C’est d’ailleurs presque à se demander si les votes n’ont pas été truqués, au regard de ce croche-patte dans la surface sur Malcom non sifflé quelques minutes plus tôt.

Bon, l’effet d’annonce passé, un coup d’œil au fond des dossiers : force est ainsi de constater que celui de Sainté repose sur pas mal d’esbroufe. Fragile sur les ailes, il présente surtout le désavantage de ne rien proposer pour régler le conflit Air France, à en juger par les deux pions encaissés à la demi-heure du jeu : le premier sur un centre de Sabaly repris de la tête par Sankharé (1-1, 30e), le second sur corner via Koundé (2-1, 36e). Bordeaux se marre, appuie sur la blessure. Les Verts confondent leurs dossiers, se noient sous les questions de Pujadas. Malcom et Braithwaite manquent d’aggraver la marque, la coupure pub arrive à temps : le candidat stéphanois est aussi vert de cœur qu'il l'est de visage, étouffé par la pression.

Jamais deux fois le même tireur, on avait dit...


Reprise des débats, nouveaux sujets sur la table : François Lenglet débarque pour parler d’économie. Visiblement, les deux candidats ne sont pas adeptes du rigorisme monétaire, et il faut investir massivement. À coups de paroles plus ou moins inspirées, le duo se répond tour à tour en multipliant les annonces. Et si les Stéphanois mènent la danse en pourcentage de temps de parole, ce sont bien les Girondins qui impressionnent par la qualité de leur verbe. Rien, pourtant, de concret à se mettre sous la dent. On reprochera leur langue de bois aux intéressés, peut-être ne sont-ils tout simplement pas en mesure d’en faire plus, cette fin de campagne n’aidant en rien.

Il aura finalement fallu attendre les dix dernières minutes pour voir quelques raisons de se réveiller de cette sieste au soleil, à commencer par cette frappe en pivot de Jonathan Bamba venue taper le poteau de Benoît Costil, comme un signe du destin que, décidément, même les coups dans le dos ne marcheront pas (83e). Et puis, et puis... la discorde. Sur un coup franc dangereux repris de la tête de Debuchy et propulsé sur la barre, Sainté obtient un second penalty grâce à une main pourtant collée au corps. Cabella pose le ballon, s’avance, frappe à droite... et Costil l’arrête ! Saint-Étienne chute à domicile pour la 112e rencontre face à Bordeaux dans l’élite après s’être vu offrir un duo de penaltys, et va transpirer tout le week-end devant les matchs de Rennes et Nice. Tiens, une dernière frappe de Malcom dans les filets (3-1, 90e+5). Si même Ruffier n'y est plus... C'est plus ce que c'était, les débats d'À vous de juger.



AS Saint-Étienne (4-2-3-1) : Ruffier - Debuchy, Subotić, Perrin, Silva - M'Vila, Selnæs (Bamba, 45e) - Monnet-Paquet (Ntep, 63e), Cabella, Hamouma - Berić. Entraîneur : Jean-Louis Gasset.

Girondins de Bordeaux (4-3-3) : Costil - Sabaly, Pablo, Koundé, Poundjé - Méïté (Lewczuk, 85e), Sankharé (Plašil, 41e), Lerager - Malcom, Braithwaite, Kamano (Cafu, 75e). Entraîneur : Gustavo Poyet.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Théo Denmat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 2 heures Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 5
    il y a 5 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 5

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi
    Hier à 14:30 Le but de raccroc d'Habibou 12