Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barcelone-Inter (2-0)

Barcelone surclasse l'Inter

Très nettement dominateur, Barcelone a plié l'Inter en deux temps en affichant une nette supériorité technique sur des Lombards courageux, mais souvent dépassés.

Modififié

FC Barcelone 2-0 Inter

Buts : Rafinha (32e), Alba (83e) pour le Barça

Voilà un homme qui sait comment épicer des retrouvailles. Prêté la saison dernière à l'Inter, Rafinha s'était épanoui à Milan, avant de rejoindre un peu à contre-cœur le Barça cet été, le club lombard n'ayant pas pu et su le conserver. Tout ça pour retrouver les Interisti ce soir, marquer un pion décisif face à ses ex-partenaires et lancer le succès des siens, qui prennent le pouvoir au sein du groupe B.

Des hommes et des flingues


Spalletti se gratte le crâne en souriant, Valverde se lisse doucement la barbe qu'il n'a pas, mais la sérénité est seulement de façade. Nerazzurri et Barcelonais le savent : ce soir, ils livrent un duel de grandes personnes au Camp Nou. En jeu, la première place d'une groupe B compliqué. Ultra dominateur, le Barça manque de se faire mitrailler par Mauro Icardi quand ce dernier, bien servi par une tête de Vecino, est tout près d'armer une frappe dans la surface, avant de perdre tout seul l'équilibre.

Plutôt bien en place, les Lombards n'ont en revanche pas franchement beaucoup de munitions à se mettre sous la dent et le Barça arrive à trouver quelques ouvertures de tirs pour canarder Handanović. Mais la précision n'est pas au rendez-vous, à l'image de Coutinho, dont la frappe enroulée s'envole dans les hauteurs pour dégommer quelques pigeons innocents. Clément Lenglet y va bien au fusil à pompe en plaçant une tête monstrueuse sur corner, mais Samir Handanović a mis son gilet pare-balles et détourne le projectile du défenseur français. De quoi énerver Rafinha, qui se décide à prendre les choses en main. Bien servi par Suárez, le Brésilien zigouille Handanović à bout portant, d'un plat du pied sécurité.

Alba corse la note


L'Inter a désormais une bastos dans le buffet, mais se met d'un coup à se secouer les miches. Notamment parce que le Barça se la joue un peu kamikaze dans sa surface, ce qui permet à Politano d'armer une frappe qui n'attrape pas le cadre. C'est ballot, parce que le Barça retrouve rapidement des cannes et la maîtrise de la gonfle. Mais manque à nouveau d'un chouia de finition pour envoyer l'Inter six pieds sous terre. Lenglet, seul face à Handanović, envoie un plat du pied qui tient plus du pétard mouillé que du lance-roquettes, tandis que Suárez, après un slalom entre les lignes ennemies, envoie son tir en plein sur le grand Samir. Un bon paquet de flèches perdues qui ne coûtera finalement rien aux Blaugrana. Jordi Alba, à la conclusion d'un superbe mouvement collectif, assassine ainsi l'Inter en fin de match. Blessée mortellement, la belle Italienne se couche dans son brancard et le Barça n'a plus qu'a maîtriser sereinement son affaire. Et à cueillir tranquillement cette couronne de leader du groupe B, qui lui semble plus que jamais promise.


FC Barcelone (4-3-3) : Ter Stegen - S. Roberto, Piqué, Lenglet, Jordi Alba - Busquets, Rakitić, Arthur (Vidal 78e) - Coutinho (El Haddadi 88e), Rafinha (Semedo 72e), Luis Suárez Entraîneur : Ernesto Valverde.


Inter (4-2-3-1) : Handanović - D’Ambrosio, Škriniar, Miranda, Asamoah - Brozović, Vecino - Candreva (Politano 46e), Borja Valero (Lautaro Martínez, 63e), Perišić (Baldé 77e) - Icardi. Entraîneur : Luciano Spalletti.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:02 La Premier League aux couleurs de l'arc-en-ciel 23

    Le Kiosque SO PRESS