Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Bayern-PSG (2-3)

Mbappé sait voyager

Après sa masterclass contre le Barça au Camp Nou le 16 février, Kylian Mbappé a une nouvelle fois été le grand bonhomme de la victoire du PSG sur le terrain du Bayern, ce mercredi soir (2-3). Aligné en pointe en l'absence d'Icardi, le Parisien a inscrit un doublé, ses septième et huitième buts de la saison en Ligue des champions. Et a fait passer Manuel Neuer pour un vulgaire gardien de Ligue 2.

Modififié
Kylian Mbappé, c'est comme Frédéric Lopez : un type qui adore les rendez-vous en terre inconnue. L'Etihad et le Signal Iduna Park avec Monaco ? Ses jardins. Old Trafford en huitèmes de finale aller en 2018 avec le PSG ? Le théâtre de ses rêves. Sa première au Camp Nou ? Triplé. Il était donc absolument évident que ce mercredi soir, alors que le PSG retrouvait le Bayern Munich en quarts de finale aller de la Ligue des champions pour un remake de la dernière finale de C1, la grenouille de Bondy allait briller. Aligné en pointe, avec Neymar, Draxler et Di María derrière lui pour distribuer les caviars comme des journaux gratos à la sortie du métro parisien, Kyky n'avait plus qu'à allumer les réacteurs et à transformer les ballons qui arrivaient de derrière. Ça n'a pas loupé : une première banderille à la 3e minute de jeu, puis une deuxième en fin de match pour offrir la victoire au PSG. Ici, c'était Kyky.

Un Mbappé comme en Russie


Kylian Mbappé a passé le match archétypal du neuf un peu isolé : très peu de ballons touchés (26, le plus faible total côté parisien à l'exception des entrants), pas beaucoup de dribbles tentés ni réussis (un seul réussi pour quatre tentés, pour les férus de statistiques), mais une efficacité hors du commun, avec deux buts sur ses deux seuls tirs du match. Kylian était dans tous les bons coups ce soir, élément essentiel de la stratégie de Mauricio Pochettino consistant à subir sans rompre derrière pour envoyer ses meilleures contre-attaques. Un plan de jeu hautement faillible que l'efficacité clinique de Mbappé a permis de transformer en crime parfait : dès la troisième minute, il proposait dans la profondeur une solution parfaite à Neymar, parti en contre, et poussait Neuer à la faute. Avec un peu de réussite, forcément, mais aussi un flair qu'il a montré durant tout le match. À la 12e, il était encore toutes voiles dehors, mais hors jeu, pour lancer une offensive qui s'est terminée par un but refusé de Draxler. Errant toujours au milieu du terrain, Kylian était prêt à appuyer sur le turbo à tout moment pour mettre dans la sauce une charnière bavaroise un peu dépassée par sa vitesse. On a retrouvé là un Mbappé qui a fait ce qu'il savait faire de mieux : courir sans se poser de question, et porter le danger devant.


Une simplicité qui l'a également servi sur son deuxième but, où il a su remporter, et on le lui a suffisamment reproché cette saison, le bon un-contre-un. Sans partir dans un dribble improbable, sans penser au ralenti avant de voir le ballon au fond des filets. Un petit crochet, une feinte de frappe, un coup de feu : suffisant pour faire bugger Boateng et laisser Neuer cloué sur place, impuissant. Un Kylian à la fois simple et facile, efficace surtout, peut-être le facteur X qui manquait au PSG pour remporter ces matchs dans lesquels il souffre face à plus fort que lui. C'est sans doute un peu cliché, et ça arrive trop peu régulièrement sous le maillot parisien pour qu'on en fasse une généralité, mais on a senti ce mercredi soir Mbappé, comme au Camp Nou, conscient de ses responsabilités et prêt à les assumer. Un Mbappé qui fait gagner des matchs de très grande importance au Paris Saint-Germain, la raison même pour laquelle il a été recruté et pour laquelle Paris force tant pour le prolonger. « J'aime ce genre de matchs, a-t-il lâché au micro de RMC Sport après la rencontre. Ça ne m'a pas toujours souri, mais je ne suis pas là pour me cacher, j'aime jouer ce genre de matchs et être décisif. » Un tel joueur décisif dans de tels moments peut faire la différence entre un prétendant au titre et un champion. Si on voulait provoquer un peu, on dirait qu'après tout, un Mbappé en feu et une défense de fer avaient été les ingrédients essentiels de la victoire française en Russie. Seule différence : à la Coupe du monde, il n'y avait pas de matchs retours.
Y a du Soleil et du Gana


Par Alexandre Aflalo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Les supporters du Bayern sont formels : ce match est un script FIFA




Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 10:57 Totti, le Mur Jaune... Offrez-vous un tirage photo So Foot exclusif ! 1
À lire ensuite
Y a du Soleil et du Gana