S’abonner au mag
  • Ligue des champions
  • 3e journée
  • Groupe C
  • Zagreb/PSG (0-2)

Verratti comme un grand

Par Swann Borsellino
Verratti comme un grand

De la talonnade, du caviar et de la sale faute. Marco Verratti a fait un match de grand et c'est tant mieux. Bah ouais, ce soir, Zlatan n'y était pas trop. Enfin bon, vu le niveau de jeu proposé par les Croates...

PSG

Sirigu (5,5) : Le genre de soirée où Salvatore se serait bien installé un hamac entre ses deux poteaux. Fonctionnaire.

Maxwell (6) : Le Brésilien monte un peu en régime. Plus généreux dans ses efforts, on espère juste qu’il ne sera pas dégoûté par le fait que Ménez le boycotte souvent. Il va finir par se démoraliser. Ou se Moreliser. C’est selon.

Thiago Silva (5,5) : Une tête sur le poteau, une détente sèche façon Allen Iverson, et un match relativement quelconque derrière. Pendant ce temps, le Milan a encore perdu à Málaga. Pleure pas, Thiago.

Alex (5) : Triste comme un papi qui joue avec ses petits-enfants. On voit bien qu’il ne peut plus trop et qu’il peut se péter à tout moment, mais il essaye quand même. Ça va parce que les petits Croates, quoiqu’à leur aise en contre, ne couraient pas trop vite.

Jallet (5,5) : Des montées à gogo, des centres pas toujours justes et quelques soucis sur les contres croates. Enfin maintenant, Christophe s’en fout, il a compris que Van der Wiel, ce n’était pas si fort que ça.

Matuidi (6,5) : Sur la lancée de son match réalisé avec l’équipe de France, Blaise montre qu’il est bel et bien l’un des hommes de base du PSG version Ancelotti. Un niveau qui n’excuse en aucun cas le « à l’aise Blaise » de Darren Tullet en fin de rencontre.

Verratti (7) : Un très vilain tacle pour annihiler un contre croate en début de première période, et alors ? Ce soir, Marco a promené son gros cul aux quatre coins de la pelouse croate, en offrant du caviar à Zlatan et en ramassant des ballons comme Mario récolte des pièces. Le petit a tout compris.

Bodmer (5) : Trop d’erreurs, évidemment. Mais quel talent ! Dès les premières minutes de jeu, on a vu la « Bodmer touch » . De la passe en une touche, de la transversale, de la semelle et quelques sales fautes. Il a sombré de minute en minute, avant de laisser sa place à Sissoko. Un bon footing.

Pastore (4,5) : Un super caviar pour Zlatan, mais encore trop de discrétion et d’irrégularité. Pourtant, on a envie qu’il s’éclate, hein.

Ménez (7) : Beaucoup trop de facilité à éliminer son vis-à-vis, mais beaucoup trop de mauvais choix, aussi. Souvent égoïste, Jérémy a eu le mérite de débloquer la situation d’une belle passe décisive et de scorer son but. En même temps, si ce type était futé, il serait beaucoup trop fort.

Ibrahimović (6) : Ce soir, on a vu tour à tour Mickaël Madar, Moundir et Zlatan Ibrahimović. Capable de manquer l’immanquable, de râler, mais de sortir des gestes fous, le Suédois a confirmé qu’il pouvait être un sacré schizo. D’ailleurs, il était aussi déguisé en Amandine. Oui, cette fille dont vous étiez amoureux en CM1, celle avec son petit palmier sur la tête.

Camara (6) : Belle entrée du meilleur prépuce de Ligue 1. Beaucoup plus de tonus et d’entrain que ce lourdaud d’Alex.

Hoarau (snif) : Franchement, l’arbitre de la rencontre ne doit pas beaucoup regarder la Ligue 1. Sinon, il aurait su que refuser un but à Hoarau, c’est un peu comme refuser un cadeau de Noël à un enfant démuni ou une petite ligne de touche à Robbie Fowler.

Sissoko (non noté) : Trop souvent éloigné des terrains, Momo peine à régler sa force incommensurable. Du coup, il a envoyé une frappe à Jallet alors qu’il voulait faire une passe. Rien de bien grave.

Dinamo Zagreb

Kelava (4) : Le courage se salue et, ce soir, le portier du Dinamo Zagreb en a fait preuve. De par son statut de capitaine d’une équipe qui vient de boucler une neuvième sortie consécutive en C1 sans prendre un point, d’abord, puis en osant mettre les mains là où n’importe qui se serait pété deux poignets et quelques phalanges sur un coup franc de Zlatan. Bravo, gars.

Pivarić (3,5): Certainement un homme qui prenait le Brésil à ISS Pro, en alignant un 5-3-2 résolument offensif, avec Roberto Larcos et Cafu « flèches rouges » . Malheureusement, lui n’a pas 99 en vitesse et en accélération. Oui, les jeux vidéos sont faits pour fantasmer.

Šimunić (4) : Une tête dangereuse, une dégaine de milieu de terrain danois très technique et 90 minutes passées à se manger des dribbles de cour d’école par Zlatan et Ménez. C’était long.

Puljić (3) : Passer une soirée de merde est une chose. Demander son maillot à Zlatan après avoir ramé pendant deux mi-temps en est une autre. On appelle ça le syndrome de Stockholm, en fait.

Vrsaljko (3) : Un face-à-face avec Jérémy Ménez qui n’est pas sans rappeler les plus grands moment de la rencontre Rudy Mater – Hatem Ben Arfa. Un type qui dira à ses enfants « J’ai joué la C1 » , mais racontera qu’il était blessé pour la réception de Paris, histoire de garder un peu de crédibilité. Et encore, Jérémy a loupé quelques trucs.

Vida (5) : La rampe de lancement des contres croates qui ont donné des sueurs froides aux Parisiens en première période. Viva la Vida.

Brozović (4) : Il est né en 1992, comme Verratti. Et il a vite compris qu’il n’était pas le meilleur joueur de sa génération.

Kovačić (4) : Encore un membre de la classe biberon du Dinamo. Il ne lui manquait qu’un « e » et un « v » pour se muer en immense buteur passé par la Juve et la Real Sociedad. Dommage.

Cop (3) : À défaut d’être en tribune, le Cop croate était sur le terrain. Il a été discret.

Ibáñez (3,5) : Pas facile de passer du rugby au foot, du poste de talonneur à celui d’ailier droit. Une prestation honorable, du coup.

Sammir (6) : Le meilleur croate. Déjà, on parle d’un type qui maîtrise les corners rentrants, et ça, ça pèse sur un CV. À l’aise dans la conservation et percutant en contre, il pourrait s’épanouir s’il ne jouait pas avec des manchots.

Calello (90.4) : Une retombée en 1998 sponsorisée par Nostalgie : Y a Calello, y a Calello, y a Calello, y a Calello. Nomads, putain.

Rukavina (non noté) : Une entrée sans histoire, contrairement à son prénom, Ante, ennemie de tous les joueurs de poker qui aiment attendre que tout le monde gicle pour finir dans les places payées.

Halilović (non noté) : Né en 1996, le prodige croate – sosie évident de Luka Modrić – est devenu le deuxième joueur le plus jeune de l’histoire à fouler une pelouse de C1. Le premier, c’était Célestine Babayaro, mais il faut bien avouer que l’on ne sera jamais sûrs de l’âge véritable qu’il avait à ce moment-là.

Par Swann Borsellino

Articles en tendances
14
Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)
  • C1
  • Quarts
  • Barcelone-PSG
Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)

Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)

Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)
11
Revivez Manchester City - Real Madrid (1-1)
  • C1
  • Quarts
  • Manchester City
  • Real Madrid
Revivez Manchester City - Real Madrid (1-1)

Revivez Manchester City - Real Madrid (1-1)

Revivez Manchester City - Real Madrid (1-1)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
10
Revivez la qualification de l'OM face à Benfica (1-0)
  • C3
  • Quarts
  • OM-Benfica (1-0, 4-2 TAB)
Revivez la qualification de l'OM face à Benfica (1-0)

Revivez la qualification de l'OM face à Benfica (1-0)

Revivez la qualification de l'OM face à Benfica (1-0)
21
Revivez Lille-Aston Villa (2-1)
  • C4
  • Quart de finale retour
  • Lille-Aston Villa
Revivez Lille-Aston Villa (2-1)

Revivez Lille-Aston Villa (2-1)

Revivez Lille-Aston Villa (2-1)
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)
Logo de l'équipe Bayer 04 Leverkusen
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Bundesliga
  • J29
  • Leverkusen-Brême (5-0)
Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine