S’abonner au mag
  • Ligue des champions
  • Groupe F
  • 5e journée

Revivez Paris S-G – Ajax Amsterdam (3 – 1)

Raphaël Gaftarnik
Revivez Paris S-G – Ajax Amsterdam (3 – 1)
-

À jouer

Et c’est fini au Parc où le PSG a été plus malin que l’Ajax. Après avoir mené au score, Ibra et les siens ont eu besoin de se faire rejoindre pour repartir vers le succès. Tout autre résultat qu’une défaite face à Barcelone assurera la première place du groupe à Paris. On vous fait pleins de papouilles et on se retrouve très, mais alors, très bientôt. Ciao les mignons.

2 minutes de plus, 2 minutes. Pendant lesquelle on a failli voir un but de Digne, qui a enfoncé son nez dans la surface adverse avant de se faire reprendre sur le fil.

Et Cavani proche du triplé sur une nouvelle tête décroisée. Faut pas déconner non plus.

Comme prévu, il aura fallu un petit coup de stress pour que Paris appuie sur l’accélérateur. RDV contre Barcelone lors de prochaine journée.

Changement pour le Paris S-G. Lucas Digne remplace Zlatan Ibrahimovic, que la pluie ne semble pas atteindre.

Et le doublé pour Cavani ! Superbe rentrée de Zimling qui adresse une passe en retrait à Cavani. Le dribble sur Cillessen est facile et l’Urugayen prend son deuxième pion.

Et Ibra qui tente de remettre ça. Mais sa frappe est cette fois-ci trop croisée.

Et la Zlat sort de sa boite !!!!!!! Un contrôle ede la poitrine, une frappe croisée et Ibra redonne l’avantage au PSG. Et voilà, le Suédois vient de ranimer la flamme.

C’est tiré au dessus par Schöne. Too bad.

Chantôme et sa coupe à la Lorant Deutsch se signalent en concédant un coup franc dangereux d’entrée. Un métronome.

Adrien, tu rentres à la maison ! Clément va prendre ta place.

@Wowom Mea-culpa. Pour la peine, j’ajoute l’intégral des interventions de David Ginola dans les feux de l’amour.

Lucas, tout juste entré, montre à Viergever qu’il est rapide. Nick montre au Brésilien qu’il sait tacler.

Et félicitations à Womwom, beaucoup plus rapide que vous bandes de tortues. Tu remportes l’album dédicacé de Youri Djorkaeff.

Paris est donc de retour au point de départ. En poussant un peu, on sent que les hommes de la touillette auraient pu faire mieux, et avant.

Changement pour l’Ajax Amsterdam. Niki Zimling remplace Thulani Serero.

Changement pour le Paris S-G. Lucas remplace Ezequiel Lavezzi.

But de Davy Klaassen pour l’Ajax Amsterdam ! Pour une fois, les passes se sont faites précises. Décalé sur la gauche, Kishna, encore lui, a le temps d’ajuster un centre vers Klaassen. En plongeant, Davy catapulte le ballon dans les filets et remet l’Ajax à flots. Paris devra en remettre un petit coup.

Au métier, Rabiot empêche Kishna de filer vers le but parisien. C’est malin et sans carton. Un sans faute.

Pendant que le public parisien se réveille, le PSG gère facilement son avance. Seul Cavani donne l’impression d’être dans un combat permanent. Un style.

Bon, puisque c’est pas la folie au Parc, c’est l’heure de la première charade : mon premier peut être d’eau ou faire très mal aux yeux lorsque mal dirigé. Mon second prénomme un type qui s’est blessé en célébrant un but. Mon troisième est un beau mois de printemps. Mon quatrième est proéminant chez Zlatan. Mon tout a tellement de classe qu’il reviendra bientôt en EDF. A vous de jouer !

La sensation est toujours la même : l’Ajax joue pas mal au ballon, mais la dernière passe fait cruellement défaut. Il ne manque pas grand-chose et en même temps beaucoup.

Alerte : Blaise Matuidi vient de prendre un combo rateau-petit pont de la part de Kishna ! KO !

La catogan de Zlatan s’élève au milieu du Parc des Princes sur un centre de Maxwell. Tout proche du cuir mais de toute façon hors-jeu.

La doublette Maxwell-David Luiz est infrachissable. Sur une ouverture de Kishna pour Milik, les deux larrons se relaient pour écarter le danger. C’est solide ce soir.

L’Ajax est bien sympa de reproposer sa passe à dix, mais on leur explique comment ça a fini en première mi-temps?

@Ian Curtis Sur les 20 dernières minutes, Paris a plutôt été tranquille.

Here we go again !

Allez, c’est la mi-temps. De Boer fait la gueule sur son banc, le PSG trottine. 1-0, Paris peut voir venir tranquille. On s’avale une pizza et on revient pour la seconde mi-temps. A plus les chouquettes.

Ca y est, l’Ajax est compressée. Le milieu de terrain a perdu le contrôle des opérations. Quand c’est jeune, ça tient moins longtemps.

Opportunité gâchée pour l’Ajax. Bien décalé par Milik, Van Rhijn décoche une frappe du droit, complètement dévissée.

Ezequiel fait du Lavezzi. Une course folle, un relai sur Ibra, et un centre foiré.

Carton jaune pour Zlatan Ibrahimovic, saoulé de s’être fait devancer par Serero dans la surface.

Voilà, Paris a fait le taf. En espèrant que les 60 prochaines minutes ne relèvent pas de la purge.

Et le but d’Edinson Cavani !!!!!!!! Rabiot pour Zlatan, qui passe au-dessus pour Lavezzi. Seul face à Cillessen, Ezequiel préfère ne pas rater un deuxième et décale Cavani. Les filets n’attendaient plus que son plat du pied.

Très très bon début de match de Kishna. Des dribbles justes, une vitesse folle et un nouveau coup franc glâné aux abords de la surface.

Cillessen place son mur pour un coup franc parisien excentré. Drôle de tête le gamin.

Van der Wiel et le tacle, acte 2 : cette fois-ci, c’est pour empêcher Milik de partir seul au but. Et c’est valable.

Mini-cadeau

Lavezzi !!!!! A force d’être dominé, le PSG se devait d’avoir des contre-attaques. Ibra lance l’Argentin dans la profondeur. Seul face à Cillessen, Ezequiel tire le portier de l’Ajax. Et de une de gâchée.

L’Ajax enchaine les belles séquences. Les dribbles de Kishna font mouche et il ne manque pas grand chose à Andersen pour reprendre le ballon de tête. Paris commence à reculer. Beaucoup. Beaucoup trop.

Puisque l’Ajax n’avance pas, Denswil tente sa chance des 40 mètres avec une frappe supersonique. Drop.

Edison ! Sur un centre venu de la droite, Cavani décide de chercher un partenaire dans son dos. La talonnade est bien pensée, la réalisation moins bien menée.

Et Ibra qui chauffe les crampons. Une frappe lourde qui s’envole au dessus des cages de Cillessen.

Javier Pastore n’en peux plus. Vous aviez adoré son arc-en-ciel, vous apprécierez son enchainement de jongles à 20 mètres de ses buts.

Matuidi !!!!! Des 30 mètres, Blaise tente un plat du pied gauche. Mou à souhait, forcément.

On accélère. Pastore file au milieu avant de servir Cavani. Le centre de l’Uruguayen est contré par Klaassen.

L’Ajax a décidé de presser le PSG très haut. Ce qui oblige Pastore à faire une passe risquée vers David Luiz. Le dribble du Brésilien n’est pas rassurant, mais ça passe.

Bah voilà. Nick Viergever remplace Nicolai Boilesen qui a mangé les crampons de VdW en plein tibia.

Méchant tacle de Van der Wiel sur Boilesen. Il fallait bien ça pour couper la première offensive néerlandaise.

Ça court pas mal des deux côtés pour le moment. Le PSG tente d’enchainer, sans succès pour le moment.

Bon allez, avant qu’il n’y ait un but ou une tendance, balancez-nous votre pronostic. Buteurs compris.

@sky Ils vont m’entendre gueuler à la Poste ! Toujours les mêmes hein !

La première frappe du match est pour Adrien. En relai, Zlatan sert Pastore avant que Rabiot ne surgisse pour en caler une. C’est contré.

Et c’est parti les boulis !

Pour un coup d’oeil aux résultats des autres matchs, n’hésitez pas à faire un un saut du côté de notre grand live. Un truc évidemment fait maison.

Ca y est, tout ce monde est arrivé sur la pelouse pour se le peler. Rayon compo, le PSG compose avec les absences Motta, Silva, Verratti. Du coup, Rabiot en profite pour s’incruster au milieu tandis que Lavezzi est préféré à Lucas. Et pour le bonheur du plus grand monde, Pastore ET Zlatan seront de la partie.

Salut les poulets ! La journée fut bonne ? Ça vous plait la nuit à 17h ? Bon, on relâche la pression, tout comme le PSG face à l’Ajax. Déjà qualifié, le club parisien doit s’imposer s’il veut conserver la première place du groupe et éviter un gros en 8e. Alors petite perf’ ou grosse branlée en prévision ? Vous ne le saurez qu’en suivant la rencontre à nos côtés. Alors bienvenue, et lachez les vannes !

Raphaël Gaftarnik

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine