S’abonner au mag

ACTU MERCATO

Pourquoi le PSG ne doit pas claquer 125 millions sur Cristiano Ronaldo

Par Nicolas Jucha
Pourquoi le PSG ne doit pas claquer 125 millions sur Cristiano Ronaldo

Selon Marca, le PSG serait en pourparlers avec l'UEFA afin de pouvoir s'offrir Cristiano Ronaldo à 125 millions d'euros. Un recrutement spectaculaire qui aurait des allures de grosses erreurs stratégiques pour Paris, et d'habile pirouette pour le Real Madrid.


Parce que ce serait suicidaire par rapport au FPF

Alors que le fair-play financier ne lui autorise qu’une enveloppe de 55 millions d’euros de transferts, le PSG n’a clairement pas les mains libres sur ce mercato d’été 2015. Quand bien même le FPF serait assoupli d’ici un an, quand bien même l’UEFA autoriserait Paris à amortir une telle opération sur plusieurs saisons, un recrutement de Cristiano Ronaldo aux montants évoqués par Marca serait une pure folie sur le plan stratégique, car elle empêcherait le club de la capitale de se positionner sur nombre d’autres dossiers. Un gardien et un arrière droit par exemple… Entre une indemnité de 125 millions et un salaire à au moins 17 millions d’euros annuels, les calculs sont rapidement faits, Ronaldo est trop cher.


Parce qu’il n’a pas besoin de Ronaldo pour faire le triplé en France

Champion pour la troisième saison de rang, vainqueur de la Coupe de la Ligue depuis deux ans et peut-être auteur d’un triplé inédit samedi… Ce PSG-là marche sur le football français et cela pourrait durer longtemps. Que faire de mieux grâce à Ronaldo ? Se rapprocher des 100 points bien évidemment, battre tous les records possibles et imaginables… Le plus fort symboliquement serait celui de Josip Skoblar, l’emblématique avant-centre croate qui en avait planté 44 en 1971. Un score clairement dans les cordes d’un Cristiano Ronaldo à Paris, mais un plaisir un peu onéreux quand même…


Parce que l’ego de Ronaldo n’est pas forcément compatible avec celui de Zlatan

Cette saison, Edinson Cavani n’a pas été loin de craquer dans l’ombre de Zlatan Ibrahimović. Sa seigneurie suédoise a, comme à son habitude, accaparé l’attention, quitte parfois à absorber une partie de la confiance de ses compères offensifs. Un ego envahissant qui pourrait entrer en conflit avec celui non moins imposant de CR7. Bref, dans un vestiaire qui a déjà son maître, l’arrivée du Portugais ne serait pas forcément simple à gérer car, comme le dit un jour Jackie Chan à Jet Li dans la grosse production sino-américaine Le Royaume interdit, « il ne peut y avoir qu’un seul tigre sur la même montagne » .


Parce que Ronaldo a 30 ans

Parce que mine de rien, un joueur qui base sa réussite sur une condition physique optimale – 3000 abdos par jour, faut les faire – qui court plus vite, saute plus haut et frappe plus fort que tout le monde, il y a bien un moment où son corps va dire stop. Et si cet homme a déjà dépassé la trentaine, on a toutes les bonnes raisons de penser que ce moment fatidique approche fatalement. Oui, Jorge Mendes a dit que Ronaldo « continuerait de progresser jusqu’à 40 ans » car il est le plus grand sportif de tous les temps, oui l’intéressé a dit « pouvoir encore évoluer au plus haut niveau encore six ou sept saisons » … mais cela ne signifie pas pour autant que Nasser El-Khelaifi soit obligé de les croire sur parole. En 2001, le Real Madrid avait claqué 75 millions pour Zidane, proche de la trentaine, mais entre un élément qui base son jeu sur la technique et un autre sur le physique, facile de savoir lequel peut rester performant le plus longtemps…


Parce qu’il n’a pas besoin de Ronaldo pour passer les phases de poules de LDC

Que ce soit cette saison dans le groupe du Barça ou les précédentes avec Benfica ou Porto, le PSG a toujours passé avec aisance la première phase de la Ligue des champions. Ainsi que les huitièmes de finale. Autant dire que sur ce plan-là, l’arrivée de la star portugaise ne signifierait avant tout que des souffrances supplémentaires inutiles pour des équipes bataves, chypriotes ou grecs. Bref, des gens qui ont suffisamment morflé ces dernières saisons sans qu’on ait besoin d’en rajouter une couche…


Parce que Ronaldo a du mal dans les moments clés

Parce que quand il s’agit d’en planter trois contre Elche ou Grenade, il y a du monde, mais que dès qu’il s’agit de sortir son équipe d’une situation casse-gueule, CR7 devient beaucoup plus discret. S’il a bien marqué contre la Juventus en demi-finales de Ligue des champions ou dans quelques Clásico contre le FC Barcelone, Cristiano Ronaldo n’a jamais été – ou rarement – celui qui débloquait une situation critique dans un moment fatidique. Bref, un sauveur comme Lionel Messi contre le Bayern Munich. Il y a des joueurs que l’enjeu et l’adversité transcendent, le Portugais n’en fait pas partie.


Parce que Ronaldo est un être humain

Le muscle saillant, la peau bronzée, le cheveu gominé, des stats ahurissantes et une marque de slip à son nom… Ronaldo donne l’impression d’être au top, intouchable, infatigable. Et pourtant, comme le montre son arrivée diminuée au Mondial 2014, le Portugais reste un être humain dont l’organisme peut parfois dire stop. 125 millions, d’accord, mais si le mec se fait les croisés en stage de préparation, on fait quoi ?


Les grandes équipes autour d’un projet de jeu, pas d’un nom

Et si avec 50 millions d’euros, le PSG avait les armes pour construire une vraie équipe compétitive sur la base de ce que le club possède déjà ? À force de vouloir dépenser sur les noms les plus ronflants du football mondial, la direction parisienne en a oublié que la plupart des grandes équipes du passé s’étaient construites certes en recrutant de grands joueurs, mais aussi en en révélant, à l’image de la Juventus avec Alessandro Del Piero ou Paul Pogba ou le FC Barcelone avec Xavi, Iniesta ou encore Messi pour ne citer que des exemples récents. Et si Paris se décidait à dénicher des perles rares plutôt qu’à claquer son budget sur des joueurs que tout le monde connaît déjà ?

Par Nicolas Jucha

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine