S’abonner au mag
  • Coupe du Roi
  • 16es
  • Intercity (D3)-Barça (3-4 ap)

Oriol Soldevila, auteur d’un triplé pour du beurre face au Barça

Par Adel Bentaha
Oriol Soldevila, auteur d’un triplé pour du beurre face au Barça

Auteur d’un triplé face au FC Barcelone, malgré l’élimination de son équipe d’Intercity (3-4 AP), Oriol Soldevila a été la révélation de ce seizième de finale de Coupe du Roi.

En manque d’inspiration ce mercredi soir, avant de venir finalement tout de même à bout d’une tenace équipe d’Intercity (D3), les attaquants du Barça auraient sûrement dû demander conseil à leur adversaire : Oriol Sodevila. À 21 ans, l’avant-centre alicantin a en effet sorti le répertoire du buteur maison, pour s’offrir un triplé d’anthologie. D’abord en renard, sur un corner mal repoussé par la défense catalane, puis en tueur, au moment de claquer un coup de casque imparable pour Iñaki Peña, et enfin en finesse, ajustant idéalement son face-à-face dans les ultimes instants du temps réglementaire. Suffisant pour traîner l’ogre bleu et rouge (en gris) jusqu’en prolongation, et prendre une petite revanche sur cette trajectoire personnelle poussive.

La déception à la Masia

Car comme son nom l’indique, Oriol Soldevila est un pur produit de la formation catalane. L’attaquant a effectivement écumé les jeunes classes de la Masia, sans jamais avoir sa chance, en dépit de quelques sélections avec les U17 et U18 de la Roja. Conscient du cap lui restant à franchir, et alors qu’au même moment, ses compères Ansu Fati, Riqui Puig ou Carles Pérez garnissaient les rangs de l’équipe A, Soldevila se décidait à aller voir ailleurs. Un passage au sein de la réserve de Birmingham entre les étés 2020 et 2022, là encore sans contrat professionnel à la clé.

La porte s’ouvre donc en juillet dernier, du côté de la Primera Federación, la troisième division locale, à l’Intercity. Installé à Alicante, non loin de chez lui finalement, Soldevila a ainsi reculé pour plus ou moins mieux sauter. Car si ce triplé inscrit face à son ancienne écurie ce mercredi lui a permis de briller de mille feux, cette performance est loin de représenter le rythme de croisière de Soldevila, un garçon qui, sur ses 17 apparitions en championnat au sein de l’actuel 16e (et premier relégable) du groupe 2 de Segunda B, n’a été titularisé qu’une seule fois (face à Castellón). Un temps de jeu pas très glorieux durant lequel le gaucher a inscrit un petit but jusqu’ici cette saison (lors d’un 5-2 face à la Real Sociedad).

Un triplé salvateur ?

Grâce au triplé planté contre le grand Barça, Soldevila a fait grimper son total de réalisations à cinq depuis cette entame de saison 2022-2023, soit son plus haut total en carrière (il avait aussi marqué en Coupe face à Mirandés). Mieux, donc, que durant ses éphémères années barcelonaises, ou que lors de sa drôle de pige outre-Manche. Il n’a ainsi fallu qu’une soirée au gamin pour lancer pour de bon son aventure professionnelle. La preuve qu’il n’est jamais trop tard pour se dévergonder. « Je suis culé depuis toujours, et socio depuis que je sais marcher », s’amusait-il d’ailleurs avant le match. Et d’enchaîner au coup de sifflet final. « Je n’arrive toujours pas à croire que j’ai marqué un triplé contre le Barça ! Même la défaite ne me fait pas mal. » À 21 ans, Oriol Soldevila a, au moins l’espace d’une soirée, mené la vie qu’il a toujours rêvé de mener. Son équipe étant désormais éliminée de la Coupe d’Espagne, on peut légitimement imaginer que le réel objectif de la fin de saison de Soldevila est de briller le 14 mai prochain, lors de la 36e journée de championnat. Ce jour-là, le CF Intercity rendra visite à l’équipe réserve du FC Barcelone.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Adel Bentaha

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Liverpool
13.01.2024, Fussball 1. Bundesliga 2023/2024, 17.Spieltag, FC Augsburg - Bayer Leverkusen, in der WWK-Arena Augsburg, Trainer Xabi Alonso (Leverkusen) lächelt. DFL and DFB regulations prohibit any use of photographs as image sequences and/or quasi-video. - Photo by Icon Sport
13.01.2024, Fussball 1. Bundesliga 2023/2024, 17.Spieltag, FC Augsburg - Bayer Leverkusen, in der WWK-Arena Augsburg, Trainer Xabi Alonso (Leverkusen) lächelt. DFL and DFB regulations prohibit any use of photographs as image sequences and/or quasi-video. - Photo by Icon Sport
Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Liverpool (+100€ DIRECT de Bonus)

Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Liverpool (+100€ DIRECT de Bonus)

Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Liverpool (+100€ DIRECT de Bonus)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Espagne