S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM (1-0)

OM : droit dans le mur

Par Adrien Hémard-Dohain

Encore battu à Brest, malgré une supériorité numérique, l'OM n'en finit plus de creuser. Incapables de quoi que ce soit, et pas aidés par leur propre environnement, les Marseillais foncent vers une saison blanche avec désormais six points de retard sur les places européennes.

OM : droit dans le mur

Extatique, Francis-Le Blé se demandait où étaient les Marseillais dimanche soir, sur les coups de 22h40, après la victoire logique du Stade brestois, bien que réduit à dix, face à l’OM (1-0). L’issue de cette soirée, aussi aboutie pour les Phocéens sur la pelouse qu’en dehors, ne laissait pourtant que peu de place au doute : c’est bien tout au fond du trou que se trouve actuellement l’Olympique de Marseille, après trois mois sans victoire (à l’exception de celle, poussive, face aux amateurs de Thionville en Coupe de France). À quelques jours du barrage retour de Ligue Europa face au Shakhtar Donetsk, les Marseillais ont déjà un pied dans un gouffre qui leur tend les bras, alors que l’Europe s’éloigne semaine après semaine.

L’entêtement de Gattuso

Les esprits les plus biaisés parleront sans doute en boucle du penalty que l’OM aurait dû obtenir en première période – de l’aveu même du fautif, Pierre Lees-Melou –, mais ce fait de jeu paraît bien anecdotique face à l’ampleur du naufrage olympien dans la rade de Brest, énième épisode de la déliquescence d’une équipe qui ne ressemble plus à grand-chose depuis de longues semaines. Et encore : sans un Ruben Blanco très inspiré, l’addition aurait pu être très salée pour les Olympiens, surclassés dans tous les domaines par les dauphins du PSG. Et Brest n’est pas la seule écurie à voguer dans des eaux qu’elle n’osait viser en début de saison, puisqu’après 22 journées de Ligue 1, l’OM est neuvième, à six points des places européennes et surtout à huit longueurs d’une qualification en Ligue des champions. Un objectif pourtant vital afin de maintenir le train de vie actuel de l’écurie marseillaise.

Le léger mieux entraperçu pendant l’hiver paraît bien loin. La faute à l’entêtement de Gennaro Gattuso, qui a remis au placard son 3-5-2 prometteur, pour imposer son soporifique 4-3-3. Tout champion du monde qu’il soit, l’Italien croit toujours que son équipe attaque moins dans le premier système que dans le second, quand bien même l’OM a pris deux fois plus de points en jouant en 3-5-2 que dans ce 4-3-3. Marqué par la déroute finistérienne, le technicien a toutefois fait profil bas, abattu, dans les travées de Francis-Le Blé : « Je veux m’excuser auprès de tous les supporters. C’est inacceptable. Il faut prendre nos responsabilités, je suis le premier responsable. Je demande pardon à nos supporters. Il nous manque une âme actuellement, et tout est plus difficile sans âme. On a touché le fond ce soir. » Avant de dresser un triste bilan au micro de Prime Video : « La vérité, c’est qu’on doit regarder derrière. On ne peut plus parler d’Europe aujourd’hui. » L’Italien a tout juste pris le temps de justifier son choix de laisser Aubameyang sur le banc – « Pierre-Emerick n’avait pas récupéré de jeudi, il devait se reposer » –, avant de disparaître dans la nuit bretonne.

Benatia souffle sur les braises

En plus des errements tactiques de Gennaro Gattuso et des faillites individuelles des joueurs, l’OM doit également composer avec la communication pour le moins hasardeuse de Mehdi Benatia, son nouveau conseiller sportif. Alors que le club phocéen évolue déjà sur un volcan, l’ancien de la Juventus est en effet venu souffler sur les braises avant même le coup d’envoi du déplacement crucial à Brest. À l’heure où le board phocéen devrait plaider l’union sacrée, le Marocain a en effet allumé publiquement Jonathan Clauss – encore –, notamment lors d’un entretien accordé à Canal+ : « Je suis arrivé au mois de novembre. On m’a mis en garde sur deux, trois joueurs dont le comportement était parfois un petit peu limite. Jonathan faisait partie de ces joueurs-là. Je sais qu’il avait été reçu plusieurs fois dans le bureau du coach pour lui expliquer ce qu’on attendait un petit peu de lui, dans l’attitude, en tant que leader, international français. On pensait que le message était passé, malheureusement, ça ne l’était pas. »

Un argumentaire repris à quelques minutes du coup d’envoi, sur la pelouse brestoise, cette fois au micro de Prime Video. Comme si le conseiller sportif avait senti le désastre venir, et s’attelait déjà à allumer un contrefeu. Coïncidence ou pas, Jonathan Clauss, le meilleur passeur phocéen de la saison, a ensuite signé une de ses pires sorties avec l’OM, alors que les absences de Jordan Veretout et Valentin Rongier annihilent la capacité de révolte de cet effectif passif. Forfait au coup d’envoi, Pau Lopez a été – comme souvent – le seul taulier à se présenter face à la presse, avec des mots forts : « On n’a plus d’excuse. On s’est mis dans la merde, il faut l’assumer. Il reste trois mois pour jouer, ils seront très compliqués. Il faut être honnête, on ne mérite pas de porter le maillot de l’OM. » Alors que les strapontins européens s’éloignent inéluctablement, Marseille a une dernière carte en mains : la Ligue Europa. Jeudi, en barrage retour de C3, l’OM jouera déjà sa saison face au Shakhtar, après le nul de l’aller (2-2), dans un Vélodrome sans doute hostile. Tout autre résultat qu’une victoire plongerait les Marseillais dans une crise sportive profonde, comme l’OM n’en a jamais connu sous l’ère McCourt.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Adrien Hémard-Dohain

Articles en tendances
14
Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)
  • C1
  • Quarts
  • Barcelone-PSG
Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)

Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)

Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)
11
Revivez Manchester City - Real Madrid (1-1)
  • C1
  • Quarts
  • Manchester City
  • Real Madrid
Revivez Manchester City - Real Madrid (1-1)

Revivez Manchester City - Real Madrid (1-1)

Revivez Manchester City - Real Madrid (1-1)
10
Revivez la qualification de l'OM face à Benfica (1-0)
  • C3
  • Quarts
  • OM-Benfica (1-0, 4-2 TAB)
Revivez la qualification de l'OM face à Benfica (1-0)

Revivez la qualification de l'OM face à Benfica (1-0)

Revivez la qualification de l'OM face à Benfica (1-0)
21
Revivez Lille-Aston Villa (2-1)
  • C4
  • Quart de finale retour
  • Lille-Aston Villa
Revivez Lille-Aston Villa (2-1)

Revivez Lille-Aston Villa (2-1)

Revivez Lille-Aston Villa (2-1)
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Kilian Mbappe celebrates the victory with his teammates at full time during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, second leg, between FC Barcelona v Paris Saint Germain PSG played at Civitas Metropolitano Stadium on April 16, 2024 in Barcelona Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kilian Mbappe celebrates the victory with his teammates at full time during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, second leg, between FC Barcelona v Paris Saint Germain PSG played at Civitas Metropolitano Stadium on April 16, 2024 in Barcelona Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Pronostic PSG Lyon : Analyse, cotes et prono de l’affiche de Ligue 1 (+100€ DIRECT offerts)

Pronostic PSG Lyon : Analyse, cotes et prono de l’affiche de Ligue 1 (+100€ DIRECT offerts)

Pronostic PSG Lyon : Analyse, cotes et prono de l’affiche de Ligue 1 (+100€ DIRECT offerts)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus OM

Logo de l'équipe Toulouse
15 February 2024, Hamburg: Soccer: Europa League, knockout round, intermediate round, first leg, Shakhtar Donetsk - Olympique Marseille, at the Volksparkstadion. Marseille's goalscorer Iliman Ndiaye (2nd from left) celebrates with Marseille's Amine Harit (l) and Marseille's Leonardo Balerdi (r) after scoring to make it 1-2. Photo: Marcus Brandt/dpa   - Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
15 February 2024, Hamburg: Soccer: Europa League, knockout round, intermediate round, first leg, Shakhtar Donetsk - Olympique Marseille, at the Volksparkstadion. Marseille's goalscorer Iliman Ndiaye (2nd from left) celebrates with Marseille's Amine Harit (l) and Marseille's Leonardo Balerdi (r) after scoring to make it 1-2. Photo: Marcus Brandt/dpa - Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
Pronostic Toulouse OM : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Toulouse OM : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Toulouse OM : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1