S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J19
  • Lyon-Strasbourg (1-2)

OL : le point de rupture

Par Léo Tourbe
OL : le point de rupture

Battus par Strasbourg ce samedi au Groupama Stadium, les Lyonnais continuent de creuser. John Textor, qui assistait à son premier match, a peut-être vu la rupture s'opérer entre le club et ses supporters.

« Vu la première partie du championnat, ce soir, et tous les autres soirs, il faudra gagner », prévenait Laurent Blanc avant la rencontre au micro de Prime Vidéo. Deux heures après ce petit message, ses Lyonnais finissaient par s’incliner face à Strasbourg (1-2), enchaînant un troisième match sans victoire en championnat. C’est aussi le second revers d’affilée des Gones dans leur antre après Clermont. Pourtant, les supporters du Groupama Stadium avaient clairement fait comprendre à leurs joueurs qu’un autre résultat qu’un succès serait très mal perçu. Les ultras, plutôt patients jusque-là, avaient annoncé la couleur cette semaine à l’entraînement : « Arrêtez d’être ridicule ou dégagez. » Cette nouvelle défaite ne devrait rien arranger.

Je pense qu’il est venu à Lyon pour essayer d’amener des choses nouvelles dans ce club et de faire en sorte qu’il retrouve son statut.

Une ambiance houleuse

Ce samedi soir, l’arrivée du car de la délégation locale a été copieusement accompagnée de fumigènes. Et pas des fumigènes craqués dans une ambiance d’encouragements. Plutôt en guise d’avertissement. Lors de l’entrée des joueurs, le virage Nord a dégainé un tifo montrant une chèvre, accompagné d’un nouveau message : « Ne laissons pas notre club partir en fumée. » Au Sud, les fans se sont adressés au nouveau propriétaire : « John, the house is burning, fire the incompetents » (John, la maison est en train de brûler, virez les incompétents, en VF). Dans cette ambiance tendue, les supporters du virage Sud ont profité de la présence de John Textor dans les travées du stade de Décines-Charpieu, sa première en tant que propriétaire, pour lui faire comprendre l’état dans lequel se trouve un club loin, si loin de ses ambitions.

Présent à Lyon depuis vendredi, l’homme d’affaires américain s’est montré dans tous les recoins des infrastructures de l’OL, assistant même au match de la réserve. « Je pense qu’il est venu à Lyon pour essayer d’amener des choses nouvelles dans ce club et de faire en sorte qu’il retrouve son statut », estimait l’entraîneur de l’OL, qui a confirmé avoir rencontré son nouveau patron ce week-end. Les mots sont plutôt bien choisis par le Président. Quel est le statut de l’OL désormais ? « Quand on est l’OL, on ne peut que regarder vers le haut de tableau », affirmait Alexandre Lacazette, buteur sur penalty, après la défaite sur Prime Vidéo. Avec cette nouvelle désillusion, Lyon pourrait glisser en dehors de la première partie de tableau selon les résultats de dimanche, et tourner son regard vers le bas, la zone rouge étant à dix points seulement.

Une équipe du ventre mou

« Aujourd’hui, on est douzièmes de Ligue 1, ce qui est totalement inadmissible quand on est l’Olympique lyonnais », balançait Anthony Lopes il y a un peu plus d’un an. Dans 24 heures, il pourrait refaire la même déclaration. La réalité, c’est que depuis deux saisons, l’OL est un club de milieu de tableau, qui doit maintenant espérer que le grand frisson vienne d’une qualification en Ligue Europa Conférence. Avant cette soirée rhodanienne, Strasbourg, 19e, n’avait gagné qu’une fois en championnat. La défaite sera difficile à avaler pour les Lyonnais puisqu’elle n’est pas la plus méritée de la saison, mais elle est aussi la conséquence des multiples mauvaises décisions d’un club à la dérive.

Bruno Cheyrou avait beau fanfaronner en août, son recrutement n’est pas à la hauteur des ambitions lyonnaises, et les retours de Corentin Tolisso et Alexandre Lacazette ne peuvent déjà plus masquer les limites d’un effectif trop limité pour être un candidat au podium. Les départs de Memphis Depay, Lucas Paquetá ou Bruno Guimarães n’ont pas été compensés. Cette politique devrait changer selon Textor : « Si un joueur part, on en trouvera un meilleur à la place », assurait-il vendredi. L’exigence a peut-être aussi baissé d’un cran. Que ce soit concernant la performance des joueurs, ou le travail des dirigeants. Les supporters, aussi, se sont montrés plutôt sympas et patients au stade et n’ont pas mis une pression folle sur l’état-major pour changer les choses. Au moins, ce match a montré à John Textor les maux de son nouveau bébé. Peut-être comprend-il mieux là où il vient de mettre les pieds, et l’ampleur du chantier qu’il va devoir opérer.

Par Léo Tourbe

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Lyon Duchère

Strasbourg

Logo de l'équipe Montpellier
Mousa TAMARI of Montpellier looks dejected during the Ligue 1 Uber Eats match between Lille Olympique Sporting Club and Montpellier Herault Sport Club at Stade Pierre Mauroy on September 3, 2023 in Lille, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)
Mousa TAMARI of Montpellier looks dejected during the Ligue 1 Uber Eats match between Lille Olympique Sporting Club and Montpellier Herault Sport Club at Stade Pierre Mauroy on September 3, 2023 in Lille, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)
Pronostic Montpellier Strasbourg : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Montpellier Strasbourg : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Montpellier Strasbourg : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Actus A. Lacazette

03
Live : Lyon-Lens (0-2)
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
10
Revivez la victoire de Lyon dans l'Olympico (1-0)
Revivez la victoire de Lyon dans l'Olympico (1-0)

Revivez la victoire de Lyon dans l'Olympico (1-0)

Revivez la victoire de Lyon dans l'Olympico (1-0)