• France
  • Monaco

Monaco : la sortie de route

Par Florian Porta

À la lutte pour le podium il y a encore un gros mois, l'AS Monaco enchaîne les déconvenues depuis et semble bien partie pour passer ses soirées européennes sur le canapé à la rentrée. Retour sur une dégringolade pas vraiment surprenante.

Caio HENRIQUE of Monaco looks dejected during the French Ligue 1 Uber Eats soccer match between Lens and Monaco on April 22, 2023 in Lens, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
Caio HENRIQUE of Monaco looks dejected during the French Ligue 1 Uber Eats soccer match between Lens and Monaco on April 22, 2023 in Lens, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Alors que la Principauté a assisté à un ballet parfaitement orchestré de grosses cylindrées lancées à près de 300 km/h pendant tout le week-end, il existe pourtant, sur le Rocher, un bolide plus proche de la panne sèche que de ces engins réglés au poil : l’AS Monaco. Avec 4 défaites sur les 6 derniers matchs et autant de points ramassés sur les 18 distribués, les Rouge et Blanc n’ont plus rien de cette machine, à la mécanique si bien huilée, qui avait fait du sprint final sa spécialité ces deux dernières saisons. Ou comment, en l’espace de quelques semaines, l’ASM a laissé progressivement filer ses rêves de podium, et peut-être d’Europe.

Pour le Bayer et surtout pour le pire

Avant d’être individuelle, cette faillite est surtout collective. Après ce nouveau revers concédé samedi soir à Rennes (2-0), Krépin Diatta n’a d’ailleurs pas attendu bien longtemps pour sortir la sulfateuse : « Sur nos six derniers matchs, on ne peut pas dire que tout le monde tire dans le même sens. On a tout gâché et abandonné au moment où il ne fallait pas. » Plus que sur les 6 derniers matchs, la fracture semble remonter à cette douloureuse élimination concédée face au Bayer Leverkusen en Ligue Europa. Depuis, l’ASM patine. Offensivement d’abord, où les joueurs du Rocher qui carburait jusque-là, en championnat, à 2,21 buts par match (53 en 24 parties) n’en plantent désormais plus que 1,15 (15 en 13 rencontres). Défensivement, la situation n’incite guère plus à l’optimisme, puisque les Asémistes, déjà pas franchement réputés pour leur solidité dans le secteur, sont passés de 1,29 pion encaissé par match à 1,92 après avoir croisé le fer avec les Allemands.

On ne peut pas dire que tout le monde tire dans le même sens. On a tout gâché et abandonné au moment où il ne fallait pas.

Krépin Diatta

Ainsi, l’ASM est la seule équipe du top 10 de l’élite à ne pas figurer dans les 10 meilleures défenses (13e avec 56 caramels dans la musette). Déjà effrayant pour une équipe qui vise, au minimum, le podium, ce classement se veut encore moins rassurant lorsque l’on se rend compte qu’Alexander Nübel, pourtant pas toujours irréprochable, figure lui tout en haut de celui des gardiens ayant effectué le plus d’arrêts cette saison (134, seul Troyes fait pire, ou mieux, c’est selon, mais Gauthier Gallon et Mateusz Lis se sont partagé les cages de l’ESTAC). Ce dernier point explique aussi sans doute pourquoi l’ASM a perdu 24 points après avoir mené au score cette saison (encore une fois, l’ESTAC est la seule équipe à faire moins bien avec 28). À titre de comparaison, Marseille n’en a lâché que 12 et Lens seulement 6.

Ces chiffres démontrent surtout un manque de maîtrise criant de la part des joueurs de la Principauté. Un peu à l’image des éliminations, plus ou moins rocambolesques, concédées face au Shakhtar en barrages de C1 en 2021, face au PSV, encore un cran avant, l’été dernier et au Bayer au printemps. Sauf que cette fois, cette carence se révèle désormais aux yeux de l’Hexagone et s’illustre en cette fin de saison lors des rencontres qui comptent, celles qui vous font passer des accessits au sommet. Là encore, le verdict est sans appel pour Philippe Clement et ses hommes qui n’ont pris que 8 points sur les 30 possibles face au top 5 actuel (Paris, Lens, Marseille, Lille et Rennes), dont 4 face au champion de France, seule écurie de ce quart de tableau que les Rouge et Blanc ont fait chuter. Et comme les Asémistes ont croisé trois d’entre eux, Lille, Lens et Rennes, sur les six dernières journées, voilà pourquoi ils calent subitement en cette fin de saison. C’était d’ailleurs prévisible au regard du calendrier qui offrait également Lyon au menu des joueurs du Rocher sur la même période.

En bout de course ?

Ce qui l’était en revanche moins, c’est la disparition soudaine de certains cadres. Mondialistes et auteurs d’une belle première partie de saison, Axel Disasi et Youssouf Fofana semblent parfois absents des débats depuis leur retour du Qatar. Rien que sur le match face à Rennes, ils sont impliqués sur les deux caramels des Bretons. Le marquage plus que laxiste du milieu amène l’ouverture du score de Lovro Majer, et le défenseur central se montre ensuite incapable de boucher l’accès aux cages à Amine Gouiri sur le deuxième pion rennais. Au rayon des cadres à la peine, Wissam Ben Yedder figure lui aussi en tête de gondole, et les chiffres parlent d’eux-mêmes. Malgré ses 18 buts en Ligue 1 cette saison, le buteur marque le pas depuis qu’il a croisé Xabi Alonso et sa bande : 4 buts en 11 matchs (il était absent face à Angers et suspendu contre le LOSC), dont trois face à Troyes et Ajaccio, c’est un peu maigre pour un canonnier de sa trempe qui, il est vrai, ne bénéficie pas toujours d’une gestion idéale de la part de son entraîneur. Tantôt sur le banc, parfois en tribunes, seul en pointe ou accompagné, l’ancien Toulousain semble avoir du mal à se situer dans certains schémas employés par le Belge.

Philippe Clement trouve d’ailleurs lui aussi une place de choix au moment de désigner les responsables de la triste fin de saison monégasque. Débarqué en janvier 2022 pour prendre la suite d’un Niko Kovač plutôt apprécié des suiveurs de l’ASM, le Belge donne, depuis, l’impression de n’avoir jamais réellement mis la main sur un groupe pourtant resté stable lors du dernier mercato. Entre tâtonnement tactique et projet de jeu parfois difficile à déchiffrer, la patte de l’ancien boss de Bruges n’est pas aussi visible que peuvent l’être celles de certains de ses confrères, Igor Tudor ou Paolo Fonseca notamment, pourtant arrivés l’été dernier. De là à dire que Clement n’est, déjà, plus l’homme de la situation en Principauté ? Si certains supporters ont déjà leur réponse, beaucoup rêvant de Marcelo Gallardo, toujours à la recherche de son prochain défi, les dirigeants monégasques devront rapidement trancher. Après le départ déjà programmé de Paul Mitchell, d’autres suivront sans doute. Sous contrat jusqu’en juin 2024, Ben Yedder pourrait bien quitter le navire si l’ASM ne disputait pas l’Europe à la rentrée. Même chose pour Disasi et Fofana qui disposent eux d’une valeur marchande intéressante et qui pourrait s’avérer utiles pour renflouer les caisses des Rouge et Blanc, déficitaires et dont l’absence de compétitions européennes pourrait aggraver la situation. Autant d’éléments qui laissent penser que ce groupe arrive au bout d’un cycle et qu’il vaudrait peut-être mieux le rafraîchir pour ne pas revivre la même déconvenue au printemps prochain.

Grave blessure de Caio Henrique

Par Florian Porta

À lire aussi
Logo de l'équipe Nice
Un Bulka à part
  • Ligue 1
  • J6
  • ASM-Nice (0-1)
Un Bulka à part

Un Bulka à part

Un Bulka à part
01
Revivez Monaco-Nice !  (0-1)
  • France
  • Ligue 1
  • Monaco-OGC Nice (0-1)
Revivez Monaco-Nice ! (0-1)

Revivez Monaco-Nice ! (0-1)

Revivez Monaco-Nice ! (0-1)
Articles les plus lus
40
Revivez le Classique PSG - OM (4-0)
  • Ligue 1
  • J6
  • PSG-OM
Revivez le Classique PSG - OM (4-0)

Revivez le Classique PSG - OM (4-0)

Revivez le Classique PSG - OM (4-0)
Logo de l'équipe Laval
Malik TCHOKOUNTE of Laval and Sidiki CHERIF of Angers during the French Ligue 2 BKT soccer match between Laval and Angers SCO at Stade Francis-Le Basser on August 5, 2023 in Laval, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
Malik TCHOKOUNTE of Laval and Sidiki CHERIF of Angers during the French Ligue 2 BKT soccer match between Laval and Angers SCO at Stade Francis-Le Basser on August 5, 2023 in Laval, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
  • Ligue 2
  • J8
  • Paris FC-Laval
Olivier Frapolli : « Quand j’amène ma fille à l’école, je vois des gamins avec le maillot de Laval »

Olivier Frapolli : « Quand j’amène ma fille à l’école, je vois des gamins avec le maillot de Laval »

Olivier Frapolli : « Quand j’amène ma fille à l’école, je vois des gamins avec le maillot de Laval »
Logo de l'équipe Paris Saint Germain
Illustration during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Olympique de Marseille at Parc des Princes on September 24, 2023 in Paris, France. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)
Illustration during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Olympique de Marseille at Parc des Princes on September 24, 2023 in Paris, France. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J6
  • PSG-OM (4-0)
Au Parc des Princes, le retour de l'amour

Au Parc des Princes, le retour de l'amour

Au Parc des Princes, le retour de l'amour
Scotland's Finn Russell warms up prior to the Summer Nations Series match at the Scottish Gas Murrayfield Stadium, Edinburgh. Picture date: Saturday August 26, 2023. - Photo by Icon sport
Scotland's Finn Russell warms up prior to the Summer Nations Series match at the Scottish Gas Murrayfield Stadium, Edinburgh. Picture date: Saturday August 26, 2023. - Photo by Icon sport
  • Paris sportifs
Pronostic Écosse Tonga : Analyse, cotes et prono du match de la Coupe du monde de rugby

Pronostic Écosse Tonga : Analyse, cotes et prono du match de la Coupe du monde de rugby

Pronostic Écosse Tonga : Analyse, cotes et prono du match de la Coupe du monde de rugby
Foto IPP/Luciano Adriani
Bologna 24/09/2023
Campionato di calcio Serie A Tim 2023-2024
Bologna-Napoli
Nella foto: Victor Osimhen risponfe a rudi garcia dopo la sostituzione
Italy Photo Press - World Copyright Photo by Icon sport
Foto IPP/Luciano Adriani Bologna 24/09/2023 Campionato di calcio Serie A Tim 2023-2024 Bologna-Napoli Nella foto: Victor Osimhen risponfe a rudi garcia dopo la sostituzione Italy Photo Press - World Copyright Photo by Icon sport
  • Serie A
  • J5
  • Bologne-Napoli (0-0)
Rudi Garcia et le Napoli : jusqu’ici tout ne va pas très bien

Rudi Garcia et le Napoli : jusqu’ici tout ne va pas très bien

Rudi Garcia et le Napoli : jusqu’ici tout ne va pas très bien
Logo de l'équipe Monaco
03 Guillermo MARIPAN (asm) during the Ligue 1 Uber Eats match between Association Sportive de Monaco Football Club and Racing Club de Lens at Stade Louis II on September 2, 2023 in Monaco, Monaco. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)
03 Guillermo MARIPAN (asm) during the Ligue 1 Uber Eats match between Association Sportive de Monaco Football Club and Racing Club de Lens at Stade Louis II on September 2, 2023 in Monaco, Monaco. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)
  • Paris sportifs
Pronostic Monaco Nice : Analyse, cotes et prono de l’affiche de Ligue 1

Pronostic Monaco Nice : Analyse, cotes et prono de l’affiche de Ligue 1

Pronostic Monaco Nice : Analyse, cotes et prono de l’affiche de Ligue 1

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:


Dernières actus

Monaco

01
Revivez Monaco-Nice !  (0-1)
Revivez Monaco-Nice ! (0-1)

Revivez Monaco-Nice ! (0-1)

Revivez Monaco-Nice ! (0-1)

Youssouf Fofana

01
Revivez Monaco-Nice !  (0-1)
Revivez Monaco-Nice ! (0-1)

Revivez Monaco-Nice ! (0-1)

Revivez Monaco-Nice ! (0-1)
21
Revivez la défaite des Bleus en Allemagne
Revivez la défaite des Bleus en Allemagne

Revivez la défaite des Bleus en Allemagne

Revivez la défaite des Bleus en Allemagne
20
Revivez France - Irlande (2-0)
Revivez France - Irlande (2-0)

Revivez France - Irlande (2-0)

Revivez France - Irlande (2-0)
30
Revivez la claque reçue par Lens à Monaco
Revivez la claque reçue par Lens à Monaco

Revivez la claque reçue par Lens à Monaco

Revivez la claque reçue par Lens à Monaco

Actus W. Ben Yedder

01
Revivez Monaco-Nice !  (0-1)
Revivez Monaco-Nice ! (0-1)

Revivez Monaco-Nice ! (0-1)

Revivez Monaco-Nice ! (0-1)
21
Revivez la défaite des Bleus en Allemagne
Revivez la défaite des Bleus en Allemagne

Revivez la défaite des Bleus en Allemagne

Revivez la défaite des Bleus en Allemagne
20
Revivez France - Irlande (2-0)
Revivez France - Irlande (2-0)

Revivez France - Irlande (2-0)

Revivez France - Irlande (2-0)
30
Revivez la claque reçue par Lens à Monaco
Revivez la claque reçue par Lens à Monaco

Revivez la claque reçue par Lens à Monaco

Revivez la claque reçue par Lens à Monaco