S’abonner au mag

Makelele : «Je ne suis pas le second du président»

Par
Makelele : «Je ne suis pas le second du président»

Mercredi 27 mai sort «Tout simplement». Il ne s'agit pas du nouvel album de Francis Cabrel ou du nouveau spectacle d'Arthur mais bien de l'autobiographie de Claude Makelele. Un véritable pavé dans la Seine où l'ancien joueur de Chelsea et du Real donne sa vision du PSG, mais pas que...

Pourquoi écrire un livre? A la base, je ne voulais pas. Certains de mes proches m’ont toujours poussé à écrire un bouquin, à parler de mes expériences. La plupart des gens ne me connaissent pas vraiment, ils ne connaissent que le footballeur, ils ne connaissent pas l’homme dans toute sa carrière et dans tout ce qu’il a vécu, dans le vrai. Dans ce bouquin, je me dévoile, dans le sens où j’explique que tout ce que j’ai vécu m’a fait avancer, m’a fait devenir mentalement très fort. J’avais surtout envie de rendre hommage à mon père, qui m’a soutenu tout au long de ma carrière et de ma vie d’homme.

Pourquoi le sortir maintenant, c’était le bon moment? Oui, c’est le moment où j’ai assouvi mes désirs au niveau du football. Le foot, c’est une éternité dans ma vie, je vais continuer à jouer, même à 50 ans. C’était le moment d’essayer de transmettre un message aux gens, et à mes enfants.

Tu n’as pas peur de faire de l’ombre à la carrière littéraire de Jérôme Rothen ? Non. Chacun a sa vie de footballeur. Sa vie est différente de la mienne. Je ne peux pas me permettre de lui dire que je vais lui faire de l’ombre. Au contraire. Lui, il a vécu sa vie de footballeur dans les circonstances qu’il a décrites dans son bouquin. Moi je l’ai vécu différemment. On a deux carrières différentes, donc je respecte sa carrière, comme lui doit respecter la mienne.

Pourquoi ton retour en France s’est-il opéré au PSG ? Au départ, c’est Paris qui a ouvert les débats. Après, j’ai pris une décision car j’ai adhéré au projet du président qui était très intéressant pour moi. Et puis il y a eu ce chamboulement à Chelsea (le club lui avait promis un nouveau contrat comprenant une clause de reconversion dans le staff technique. Après le départ d’Avram Grant, les dirigeants du club n’ont pas semblé vouloir honorer le contrat, ndlr) et qui ne m’a pas plu. Je me suis battu pour partir de Chelsea car Abramovich ne voulait pas me laisser partir.

Dans ton livre, tu tiens cette phrase : « Il faut nettoyer les saletés qui restent, que ce soit au niveau des joueurs, du staff technique ou de la direction. Si le PSG veut revenir au top, il doit se débarrasser de tout ce qui est superflu » . Tu vises des personnes en particulier ? Je ne vise personne. Je dis simplement que dans un club, tout le monde doit aller dans le même sens. Quand il y a des gens qui gênent l’évolution d’un club, il faut les écarter. Je parle en général. C’est simplement pour que le club avance, que l’on construise quelque chose de bien. J’ai envie de vivre des choses avec le club, dans le négatif comme dans le positif. J’ai envie de les vivre à fond, je veux qu’on se prenne la main et qu’on aille dans le même sens…

Tes relations avec Paul Le Guen étaient compliquées? Non. On avait une relation d’entraîneur à joueur. Ça me surprend que la plupart des gens me parlent de ça. Ça s’est toujours bien passé, sur comme en dehors du terrain. C’était un respect mutuel. Il n’y avait pas de conflit de pouvoir. Je ne suis pas le second du président, je reste joueur avant tout. Il y a un directeur sportif, un staff technique… Moi je suis en bas de l’échelle. Je ne suis pas le président.

Tu comptes rester au club après ta carrière de joueur? Bien sûr. Comme je l’ai dit, je suis venu à long terme pour apporter mon expérience à tous les niveaux, apporter mon vécu. J’ai joué en Angleterre, en Espagne, en France, donc pourquoi pas aider le PSG ?

TOUT SIMPLEMENT, Claude Makelele, à paraître le mercredi 27 mai 2009, aux Editions Prolongations

Par

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine