S’abonner au mag
  • Premier League
  • J32
  • Manchester United-Liverpool

Mac Allister, roi de la Terre du Milieu

Par Tom Binet

En grande forme depuis plusieurs semaines, Alexis Mac Allister porte Liverpool, lancé dans une course au titre sans merci en Premier League. Comme un symbole de la révolution réussie des Reds au milieu de terrain.

Mac Allister, roi de la Terre du Milieu

Cette fois, c’est sur un ballon mal repoussé plein axe, d’une frappe limpide, qu’il a enfilé sa cape de héros. Comme face à Manchester City (buteur), Nottingham Forest ou Brighton (passeur), Alexis Mac Allister a surgi pour sortir Liverpool d’un mauvais pas face à Sheffield United, jeudi soir, devenant le premier milieu de terrain des Reds à être décisif lors de six matchs consécutifs devant un certain Steven Gerrard. « Nous avions besoin de la merveille de Macca pour renverser la situation », reconnaîtra Jürgen Klopp après la rencontre, bien conscient que son équipe n’est une nouvelle fois pas passée loin de perdre des points précieux. Mais reste finalement bien en tête du championnat, à l’orée du dernier virage.

Le juste milieu

Si Liverpool trône en tête de la Premier League avant de défier son meilleur ennemi de Manchester United ce dimanche, il le doit en grande partie à son milieu de terrain. Grande force des succès passés sur les bords de la Mersey, l’entrejeu a été totalement renouvelé l’été dernier avec notamment les arrivées de Dominik Szoboszlai, Wataru Endo et Alexis Mac Allister, donc. Quelques mois plus tard, le Hongrois se régale, le Japonais s’est pleinement imposé en sentinelle derrière ses deux compères et l’Argentin est peu à peu en train de devenir le patron de son équipe.

Régulièrement aligné en pointe basse au cours de la première partie de saison, son replacement un cran plus haut lui permet de rayonner. « C’est un garçon et un joueur merveilleux, on a vraiment de la chance de l’avoir à Liverpool. […] On se demande s’il est meilleur en huit ou en six – sa partie défensive est vraiment bonne, mais les gens doutaient qu’il puisse être ce genre de joueur défensif, commentait une nouvelle fois Klopp après le succès face à Sheffield. Je le préfère en huit, mais nous ne jouons pas au pays des rêves, nous avions des problèmes à ce poste et cela a fonctionné. » Il n’empêche, c’est après son replacement en relayeur que le garçon est venu décrocher la lucarne d’Ivo Grbić pour offrir à son entraîneur « l’un de [ses] buts préférés », à quelques semaines de quitter le nord de l’Angleterre. Une mission qui aura nécessité plusieurs tentatives, à l’image de ce premier missile ayant atterri juste à côté en première période, ou du coup franc dévié sur le montant en fin de partie.

Petit frère a grandi bien vite

Auteur de trois buts et quatre passes décisives lors des six dernières journées de championnat (dont le penalty du nul face à Manchester City), le champion du monde sera l’un des grands artisans en cas de sacre national, fin mai. Il a très vite pris ses marques en Premier League, malgré une arrivée à Brighton en plein Covid en guise de première expérience à l’étranger. « On a fait des appels vidéo tous les jours. Mais alors qu’il venait d’arriver, c’était difficile pour lui de sociabiliser avec sa nouvelle équipe, de sortir et de découvrir la ville… À un moment donné, il s’est dit qu’il n’y arriverait jamais, révélait sa mère, Maria Silvina Riela, à So Foot à l’automne dernier. Quand les mesures sanitaires ont été levées, on est tous allés le voir. Ça lui a fait un bien fou. […] Lorsqu’Alexis traverse des épreuves difficiles, il devient beaucoup plus fort, c’est sa force. »

Une belle capacité à relever la tête pour le petit dernier de la fratrie de trois joueurs professionnels avec Francis (Rosario Central) et Kevin (Union saint-gilloise). « Alexis a un peu de tout. Il a l’adresse, la frappe de balle, la force et la détermination, décrit la maman. Mais les trois avaient beaucoup de qualités. Alexis est aujourd’hui celui qui attire l’attention, mais au départ, ils sont trois. » Le benjamin n’est d’ailleurs pas le seul qui rêve de remporter son championnat en cette fin de saison. Mais au vu de ses récentes prestations, il risque de continuer à prendre davantage la lumière que ses deux aînés. Surtout s’il offre une fin en apothéose à la légende du coin, Jürgen Klopp.

Par Tom Binet

Articles en tendances
30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Leverkusen
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)
Logo de l'équipe Atalanta
Lookman au triple galop
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Bayer Leverkusen (3-0)
Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Premier League

Liverpool

Actus A. Mac Allister

11
Revivez Liverpool-Manchester City (1-1)
Revivez Liverpool-Manchester City (1-1)

Revivez Liverpool-Manchester City (1-1)

Revivez Liverpool-Manchester City (1-1)

Angleterre