S’abonner au mag
  • Europe
  • Onze de rêve

Le onze de rêve de Julien Escudé

Par Gaspard Manet
Le onze de rêve de Julien Escudé

Après plus de quinze années dans le foot de haut niveau, Julien Escudé vient d'annoncer, le mois dernier, qu'il mettait un terme à sa carrière professionnelle. L'occasion parfaite pour lui demander de nous livrer son onze de rêve, composé de joueurs qu'il a fréquentés au cours de sa belle carrière. Escudé prévient, avec cette team, il a de quoi « faire chier plus d'une équipe. »

Andrés Palop

« Il a marqué l’histoire de Séville, clairement. Il a arrêté un penalty en finale de Coupe d’Europe, il a aussi marqué de la tête une fois, dans un match d’Europa League. En plus, quand je suis arrivé à Séville, c’est la première personne que j’ai rencontrée, car on avait le même agent. C’est vraiment un mec super. »


Défenseurs

Dani Alves

« Il a vraiment une qualité technique extraordinaire. En plus, il dégage quelque chose, je trouve. À l’époque, quand on jouait ensemble, ce qui m’impressionnait vraiment, c’était sa capacité physique. Il voulait tout le temps s’entraîner, c’était vraiment un malade de travail. Le lendemain de match, par exemple, il voulait faire l’entraînement avec ceux qui n’avaient pas joué la veille. Le coach lui disait de récupérer, d’aller se faire masser et tout ça, mais lui, il voulait jouer, faire des toros. C’était vraiment impressionnant. »

Julien Escudé

« Bon, je vais quand même me mettre titulaire, c’est mon équipe après tout (rires). Et puis il n’y a pas de raison, car c’est une équipe parfaite pour bien s’éclater. »

Javier Navarro

« Mon capitaine à Séville ! C’est quelqu’un qui a connu pas mal de pépins physiques dans sa carrière, notamment avec ses genoux, mais qui est quand même arrivé à soulever en tant que capitaine les deux coupes de l’UEFA. C’était un très bon défenseur, très dur sur l’homme. »

Maxwell

« Je l’ai connu à l’Ajax. Je le mets dans cette équipe pour son talent, évidemment, la carrière qu’il a eue, mais aussi pour la personne qu’il est dans la vie de tous les jours. À l’Ajax, on était souvent ensemble, c’est quelqu’un de très simple, extrêmement gentil. Il m’invitait souvent à manger, à Amsterdam, quand il vivait avec sa maman. Il me demandait toujours des nouvelles de mon fils, c’est vraiment un mec extra, quoi. Et puis en terme de qualités footballistiques, je ne vais rien apprendre à personne, tout le monde connaît son talent. »


Milieux

Jesús Navas

« Lui et Daniel Alves, je peux te dire qu’ils ont fait des dégâts sur leur côté droit. C’est quelqu’un de très attachant, en plus il est très timide. Sur le terrain, il était vraiment impressionnant, notamment avec sa vivacité, et puis il était infatigable. Connaissant son talent, je ne suis pas du tout étonné de sa réussite en Angleterre. À Séville, c’était l’enfant du pays, tout le monde l’adorait. »

Nigel de Jong

« Il était très jeune quand je l’ai connu à l’Ajax, mais il avait déjà ce côté combatif et une qualité de relance assez exceptionnelle. C’est quelqu’un qui est très famille. Par exemple, sa maman était souvent là, elle prenait tout le temps de nos nouvelles, elle nous considérait un peu comme ses enfants, nous les jeunes de l’équipe. C’est un gros déconneur et contrairement à ce que son image peut renvoyer, c’est un vrai bon gars. »

Gary Medel

« C’est un pitbull ! Et quand il vient te mordre les mollets, ça fait mal. En un-contre-un, j’ai rarement vu un joueur aussi difficile à passer. Il a aussi une belle qualité de relance, et un gros physique, même si c’est un petit gabarit. »

Gökhan Töre

« Je l’ai connu ma dernière année au Beşiktaş. Il est très jeune, mais il a déjà connu Chelsea et le Rubin Kazan. C’est quelqu’un de très explosif et qui a énormément de qualités, c’est notamment un très bon dribbleur. Quand il a envie de jouer, c’est un peu son problème, c’est vraiment un excellent joueur. Et puis, comme les autres, c’est un bon déconneur. C’est une personne que j’ai beaucoup appréciée. »


Attaquants

Manuel Fernandes

« Une qualité technique hors normes ! Il m’a énormément impressionné. Il joue des deux pieds, ses crochets sont superbes, sa frappe de balle… Non, vraiment, il a tout. C’est un joueur exceptionnel. On était voisins à Istanbul, il habitait trois étages au-dessus de moi et on s’entendait à merveille. Il a fait beaucoup pour mon intégration et celle de ma famille. C’est vraiment quelqu’un qui a compté pour moi. »

Frédéric Kanouté

« Déjà, quand je suis arrivé à Séville, c’est le mec avec qui je me suis tout de suite bien entendu, notamment grâce à la langue. C’est un gars vraiment charismatique, et qui est extrêmement respecté. En plus, ce qu’il a fait à Séville, c’est énorme, il a été meilleur buteur, et puis il a toujours été exemplaire. Personnellement, c’est vraiment un homme que j’apprécie beaucoup. »


Remplaçants

Paul Le Guen

« Je mettrais Paul Le Guen. Un entraîneur que j’ai beaucoup apprécié, et qui m’a fait débuter quand j’étais jeune, au Stade rennais. Quand il était joueur il évoluait au même poste que moi, donc c’était vraiment un exemple. En tant que coach, il a fait de belles choses, et c’est un style de caractère que j’apprécie : calme, posé, mesuré. »


Par Gaspard Manet

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine