S’abonner au mag
  • Euro 2020
  • J7
  • résumé

L’Allemagne s’en sort contre l’Estonie, la Pologne qualifiée, la Croatie attendra

Par Douglas de Graaf
L’Allemagne s’en sort contre l’Estonie, la Pologne qualifiée, la Croatie attendra

Forcée de l'emporter en Estonie pour rattraper les Pays-Bas en tête de son groupe, l'Allemagne a fait le boulot (0-3). Et ce, malgré un début de match catastrophique avec l'expulsion d'Emre Can. Résultat tout aussi heureux pour la Pologne, qui s'est qualifiée pour l'Euro après son succès contre la Macédoine du Nord (2-0). La Croatie, elle, devra encore patienter après s'être fait rattraper par le pays de Galles de Gareth Bale (1-1). Enfin, l'Autriche a glané une victoire primordiale contre la Slovénie (1-0).

Estonie 0-3 Allemagne

Buts : Gündoğan (52e, 57e), Werner (71e) pour l’Allemagne

Titulariser en défense centrale un Emre Can qui n’évolue même pas à son poste de milieu avec la Juve ? C’est la merveilleuse idée qu’a eue Joachim Löw pour affronter l’Estonie. Résultat : l’ancien de Liverpool s’est fait expulser dès la 14e minute pour un tacle indigne en position de dernier défenseur, après avoir bêtement laissé filer une passe de Niklas Süle. Ou l’art de transformer en coupe-gorge un match qui devait se résumer à une simple promenade de santé après la déculottée de l’aller (8-0). Mais même en infériorité numérique, la Nationalmannschaft reste largement au-dessus de la nation balte. Après cinq minutes post-expulsion à souffrir sous les assauts des locaux, les partenaires de Kai Havertz remettent la main sur le match, sans toutefois inquiéter Sergei Lepmets. Heureusement pour eux, la chance est dans le camp des Allemands, et les deux frappes contrées d’İlkay Gündoğan trouvent leur chemin vers les filets. Pour la forme, Timo Werner en ajoute un troisième à la suite d’un bel appel. Et à onze contre onze, ça aurait donné quoi ?

Estonie (4-1-4-1) : Lepmets – Brañaov, Tamm, Mets, Pikk – Antonov – Kams, Ainsalu, Vassiljev, Liivak – Sappinen. Sélectionneur : Karel Voolaid.

Allemagne (4-3-3) : Neuer – Klostermann, Can, Süle, Halstenberg – Gündoğan, Kimmich, Havertz – Brandt, Reus, Waldschmidt. Sélectionneur : Joachim Löw.


Pays de Galles 1-1 Croatie

Buts : Bale (45e+3) pour les Gallois // Vlašić (9e) pour les Vatreni

Un taulier au nom ronflant (Gareth Bale), des vieilles têtes connues de Premier League (Wayne Hennessey, Joe Allen, Ben Davies) et des futurs cracks (Daniel James, Harry Wilson, Ethan Ampadu) : le pays de Galles a tout ce qu’il faut pour essayer de faire aussi bien que son parcours héroïque de l’Euro 2016. Sauf qu’à l’heure actuelle, les demi-finalistes en titre se traînent en… avant-dernière position de leur groupe de qualification, et ce n’est pas le match nul à domicile contre la Croatie qui va arranger les choses. Pas vraiment inspirés, les boys de Ryan Giggs s’en sont remis à Gareth Bale après avoir concédé l’ouverture du score de Nikola Vlašić. Un résultat qui n’arrange pas tellement non plus la Croatie, qui aurait pu valider son ticket pour l’Euro en cas de succès, mais les Vatreni prendront bien leur mal en patience, non ?

Pays de Galles (4-2-3-1) : Hennessey – Roberts, Rodon, Lockyer, Davies – Allen, Ampadu – Bale, Williams, James – Moore. Sélectionneur : Ryan Giggs.

Croatie (4-2-3-1) : Livaković – Jedvaj, Lovren, Vida, Barisić – Modrić, Kovačić – Perišić, Vlašić, Brekalo – Petković. Sélectionneur : Zlatko Dalić.


Slovénie 0-1 Autriche

But : Posch (21e) pour l’Autriche

Sans David Alaba, blessé, et avec Arnautović sur le banc, l’Autriche avait un peu de souci à se faire contre la Slovénie, qui ne la précédait que de deux points au coup d’envoi. Surtout quand c’est un certain Jan Oblak qui garde les cages adverses. De quoi faire ciller la plupart des attaquants, mais pas Stefan Posch, latéral droit buteur et homme providentiel du soir pour les coéquipiers de Marcel Sabitzer. Le seul pion de la soirée, dans un match assez ouvert et conclu par l’expulsion de Denis Popović pour les locaux. Grâce à ce succès capital, les Rot-Weiss-Roten (Rouge-Blanc-Rouge) se hissent à la deuxième place du groupe derrière la Pologne et entrevoient la qualification. Visiblement, Jan Oblak réserve ses clean-sheets pour l’Atlético.

Slovénie (4-1-4-1) : Oblak – Stojanović, Struna, Mevlja, Balkovec – Krhin – Bezjak, Iličić, Kurtić, Verbić – Šporar. Sélectionneur : Matjaž Kek.

Autriche ( 4-2-3-1) : Stanković – Posch, Dragović, Hinteregger, Ulmer – Baumgartlinger, Ilsanker – Lazaro, Sabitzer, Laimer – Gregoritsch. Sélectionneur : Franco Foda.


Pologne 2-0 Macédoine du Nord

Buts : Frankowski (74e), Milik (80e) pour la Pologne

La Pologne qui marque : il y a forcément du Robert Lewandowski là-dedans. Perdu : le chasseur de buts s’est fait voler la vedette dans son costume de héros national, et par un quasi-inconnu par-dessus le marché : Przemysław Frankowski, remplaçant au coup d’envoi et milieu des Chicago Fire de son état. Bon, « Lewi » est quand même pour beaucoup dans l’ouverture du score avec un délicieux contrôle sur une longue ouverture, puis un dribble subtil pour mettre son partenaire en orbite devant le but. Et il était dit que ce serait le soir des remplaçants polonais puisque Arkadiusz Milik, sorti du banc, y est aussi allé de son pion : une sublime frappe enroulée en lucarne à la suite d’une remise de Lewandowski (tiens donc). 2-0, le compte est bon : voilà les Biało-czerwoni (les Blanc et Rouge) qualifiés pour l’Euro. Où l’attaquant du Bayern devrait à nouveau redevenir transparent.

Pologne (4-2-3-1) : Szczęsny – Bereszyński, Glik, Bednarek, Reca – Góralski, Krychowiak – Szymański, Zieliński, Grosicki – Lewandowski. Sélectionneur : Jerzy Brzęczek.

Macédoine du Nord (3-4-3) : Dimitrievski – Ristovski, Musliu, Ristevski – Bejtulai, Nikolov, Spirovski, Alioski – Pandev, Elmas, Nestorovski. Sélectionneur : Igor Angelovski.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Douglas de Graaf

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Liverpool
13.01.2024, Fussball 1. Bundesliga 2023/2024, 17.Spieltag, FC Augsburg - Bayer Leverkusen, in der WWK-Arena Augsburg, Trainer Xabi Alonso (Leverkusen) lächelt. DFL and DFB regulations prohibit any use of photographs as image sequences and/or quasi-video. - Photo by Icon Sport
13.01.2024, Fussball 1. Bundesliga 2023/2024, 17.Spieltag, FC Augsburg - Bayer Leverkusen, in der WWK-Arena Augsburg, Trainer Xabi Alonso (Leverkusen) lächelt. DFL and DFB regulations prohibit any use of photographs as image sequences and/or quasi-video. - Photo by Icon Sport
Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Brest (+100€ DIRECT de Bonus)

Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Brest (+100€ DIRECT de Bonus)

Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Brest (+100€ DIRECT de Bonus)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Allemagne

Pologne

Actus İ. Gündoğan

10
Revivez Barcelone-Atlético (1-0)
Revivez Barcelone-Atlético (1-0)

Revivez Barcelone-Atlético (1-0)

Revivez Barcelone-Atlético (1-0)