S’abonner au mag
  • Mondial 2022
  • Gr. F
  • Belgique-Canada (1-0)

La Belgique dégoûte le Canada

Par Maxime Brigand, au stade Ahmad bin Ali
La Belgique dégoûte le Canada

Secoués une bonne partie de la rencontre et sauvés par Thibaut Courtois, les Diables rouges ont réussi à arracher trois points grâce à un but de Michy Batshuayi en fin de première période (1-0).

Belgique 1-0 Canada

But : Batshuayi (44e) pour les Diables rouges

C’est un certain art que de commencer une Coupe du monde en choisissant de ne rien montrer, ou presque. Alors qu’elle avance masquée depuis plusieurs semaines et qu’elle ne savait pas trop ce qu’elle serait capable de faire dans ce Mondial, la Belgique, qui possède pourtant le deuxième effectif le plus expérimenté de la compétition, est entrée mercredi soir, à Doha, par la toute petite porte dans son tournoi. S’il a vu son équipe baisser de rythme en seconde période période, John Herdman, le sélectionneur d’un Canada vaillant, le sait et a réuni ses hommes en rond avant de quitter le gazon : une occasion vient de passer.

Le héros Courtois

C’est la guerre des Diables au Qatar. Kevin De Bruyne, 31 ans et 95 sélections accrochées sur le CV, s’est fâché tout rouge et a hurlé sur ses potes. Puis Yannick Carrasco l’a vite imité et s’est mis à son tour à blablater avec un Axel Witsel au bord de l’étouffement. Comme si cela ne suffisait pas, Toby Alderweireld a lui aussi piqué sa crise alors qu’en tribunes, Romelu Lukaku, qui soigne toujours sa cuisse gauche, a vite mis les mains sur son visage, histoire d’éteindre de temps en temps la lumière. Au milieu d’un stade Ahmad bin Ali clairsemé, la Belgique a, comme prévu, été secouée dans tous les sens par un Canada qui s’est bien moqué des politesses. Les Canucks ont eu beau se retrouver à table avec le troisième du dernier Mondial, on les a vus sauter à la gorge de l’armée d’un Roberto Martínez en nage et secouer la nappe pour faire voler les couverts.

Emmenés par le sage Atiba Hutchinson, devenu le plus vieux joueur de champ de l’histoire de la Coupe du monde, mais aussi par un Stephen Eustaquio en ébullition et un Alphonso Davies surexcité, les Canadiens sont venus à Doha pour livrer un modèle de pressing sur des hommes qui peinent de plus en plus à résister à la pression et ont passé toute leur soirée à canarder le but d’un Thibaut Courtois heureusement héroïque pour détourner un penalty précoce de Davies obtenu après une main de Carrasco. Sans cet arrêt impérial, la Belgique aurait probablement pris un aller simple pour les enfers. A-t-elle relevé la tête pour autant ? Pas tout de suite, car le Canada de John Herdman, qui aurait dû bénéficier d’un deuxième penalty, a enchaîné les frappes (14 tirs tentés sur la seule première période contre 2 pour les Belges), multiplié les mouvements, mordu dans les duels, et il a fallu attendre la vingtième minute pour voir les Diables réussir à s’extirper une première fois de la pression.

Le foot reste cependant un univers impitoyable, et avant la pause, au bout du neuvième javelot lancé en profondeur par Toby Alderweireld, Michy Batshuayi a montré le bout de son nez et ouvert cruellement le score (0-1, 44e). Cela n’a cependant pas suffi à rassurer Roberto Martínez, qui a choisi de procéder à deux changements lors de l’entracte en envoyant Onana et Meunier à la place de Tielemans et Carrasco. Action, réaction ? Pas tellement, De Bruyne continuant de produire d’inhabituels déchets au milieu de quelques rares inspirations et le Canada, à l’image du virevoltant Buchanan, continuant d’avancer avec personnalité sans pour autant vraiment réussir à s’approcher de la cible. Longtemps très intense, cette deuxième rencontre du groupe F a alors progressivement baissé en intensité, et la Belgique a légèrement relevé la tête. Cyle Larin a tout de même fait superbement décoller Courtois sur une déviation de la tête, laissant ainsi le portier du Real se salir pour la première fois depuis un immense pétard allumé par Alistair Johnston lors du premier acte. Dans sa zone technique, Martinez a applaudi de soulagement et si un premier match de Coupe du monde n’est facile pour personne, on se souviendra que celui-ci a été particulièrement inconfortable pour des Belges qui n’ont pas maîtrisé grand-chose. Pour le Canada, qui n’a toujours pas planté le moindre but dans un Mondial, il faut maintenant digérer les premiers regrets.


Belgique (3-4-3) : Courtois – Alderweireld, Dendoncker, Vertonghen – Castagne, Tielemans (Onana, 46e), Witsel, Carrasco (Meunier, 46e) – De Bruyne, Batshuayi (Openda, 78e), Hazard (Trossard, 62e). Sélectionneur : Roberto Martínez.

Canada (3-4-3) : Borjan – Johnston, Vitória, Miller – Laryea (Adekugbe, 74e), Hutchinson (Koné, 58e), Eustáquio (Osorio, 81e), A. Davies – Buchanan (Millar, 81e), David, Hoilett (Larin, 58e). Sélectionneur : John Herdman.

La Belgique a joué à rien

Par Maxime Brigand, au stade Ahmad bin Ali

Articles en tendances
30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Leverkusen
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Belgique

Logo de l'équipe Angleterre
England manager Gareth Southgate and Jordan Henderson after the UEFA Euro 2024 Qualifying Group C match at the Tarczynski Arena in Wroclaw, Poland. Picture date: Saturday September 9, 2023. - Photo by Icon sport
England manager Gareth Southgate and Jordan Henderson after the UEFA Euro 2024 Qualifying Group C match at the Tarczynski Arena in Wroclaw, Poland. Picture date: Saturday September 9, 2023. - Photo by Icon sport
Pronostic Angleterre Belgique : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Angleterre Belgique : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Angleterre Belgique : Analyse, cotes et prono du match amical international

Canada

Michy Batshuayi

10
Revivez  Man City-Chelsea (1-0)
Revivez Man City-Chelsea (1-0)

Revivez Man City-Chelsea (1-0)

Revivez Man City-Chelsea (1-0)

Alphonso Davies

21
Revivez Real Madrid-Bayern Munich (2-1)
Revivez Real Madrid-Bayern Munich (2-1)

Revivez Real Madrid-Bayern Munich (2-1)

Revivez Real Madrid-Bayern Munich (2-1)
22
Revivez Bayern Munich - Real Madrid (2-2)
Revivez Bayern Munich - Real Madrid (2-2)

Revivez Bayern Munich - Real Madrid (2-2)

Revivez Bayern Munich - Real Madrid (2-2)
10
Revivez Bayern Munich-Arsenal (1-0)
Revivez Bayern Munich-Arsenal (1-0)

Revivez Bayern Munich-Arsenal (1-0)

Revivez Bayern Munich-Arsenal (1-0)
22
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)