S’abonner au mag
  • Amical
  • France/Chine

Kung-foot avant l’Afrique du Sud

Par
Kung-foot avant l’Afrique du Sud

Match pour du beurre ? Oui, mais beurre demi-sel, alors. La Chine, c'est faiblard mais il faut procéder aux derniers réglages pour cette dernière réunion de travail. On tirera les conclusions après. En attendant, Ray Strange battra ce soir Michel Hidalgo pour le record de rencontres à la tête de la sélection : 75 matchs. On bat les records qu'on peut...

L’Empire du Milieu

Bon, on évacue rapidos les clichés habituels : « Ils se ressemblent tous ! » (Thierry Roland ?), « L’Italien est volubile, l’Espagnol est fier et ombrageux. Le Chinois est… nombreux » (Tom Novembre), « Ils travaillent comme des fourmis » (Édith Cresson, en fait elle parlait des Japonais, mais bon…), « On se retrouve à la sortie du métro, devant le resto chinois… Je crois que ça s’appelle la Muraille de Chine » (une copine), « L’informatique, j’y comprends rien, pour moi c’est du chinois ! » (un pote). Ceci dit, on peut aussi élever le débat. Une manchette du Canard Enchaîné dans les années 60, en pleine Guerre Froide, quand la Chine de Mao contestait le leadership du Communisme au grand frère russe : “La Chine, c’est l’Est en pire !” Pas mal, non ? OK, vous vous en foutez, bande d’incultes ! Votre sinophilie casse pas des briques… On vous pardonne. Alors parlons ballon. En fait, y’a eu qu’un seul France-Chine dans le passé. C’était le 7 juin 2006, à Geoffroy-Guichard, juste avant la Coupe du Monde, le dernier match amical avant le Grand Trek en Germanie. Une victoire 3-1 à l’arrache. Cissé s’était cassé la jambe et Zizou avait raté un penalty.

Sinon, quoi ? La Chine d’aujourd’hui ? Pas terrible. Un championnat minable bouffé par la corruption, 84ème au classement FIFA et une seule participation en Coupe du Monde, au Mondial asiatique 2002 (forcément…). L’équipe de ce soir, c’est surtout des petits jeunes parce que les vrais A jouent actuellement en championnat chinois en cours ou bien ont été réservés par l’équipe olympique qui va tenter de se qualifier pour London 2012. Un accord entre les deux délégations édicte que les Chinois ont pour consigne expresse de ne pas “jouer dur” (authentique). Faut pas déconner : si Djibril Cissé entre en jeu, on aimerait bien le récupérer en un seul morceau. Voilà, la Chine joue apparemment en 4-4-2, ils ont une « défense rugueuse et une attaque rapide » (L’Equipe). Le capitaine s’appelle Zheng Zhi, il joue défenseur au Celtic Glasgow et aux dernières nouvelles, le Barça n’a pas trop cherché à le recruter. En principe, la Chine joue en rouge.

Dernières interrogations sur les Bleus

Bon assez parlé tourisme, parlons football, parlons des Bleus. Ce qu’il y a de super avec l’équipe de France aujourd’hui, c’est que n’importe qui peut passer pour un expert. Dites juste de façon péremptoire “Moi, je trouve que y’a trois trucs qui vont pas avec l’équipe de France, c’est la défense axiale entre Abidal et Gallas, après y’a Malouda et Ribéry qui se marchent sur les pieds et pis y’a Anelka devant qu’en branle pas une et qui joue pas à sa place”. Ben, ça suffit pour passer aux Spécialeux, à Canal+ : on vous écoutera avec attention et vous ferez péter le standard. Bon, c’est vrai que c’est pas faux, mais là on ressasse. On va pas revenir sur ces trois débats tactiques qui de toute façon n’ont pas d’issue pour le moment puisque c’est bien ce système en 4-3-3 (avec Gallas-Abidal, Maloude-Ribéry et Anelka) qui va débuter le Mondial. La question, c’est juste de savoir si on a un plan B… Parce que mine de rien, sans s’en faire des montagnes, l’Uruguay et le Mexique, c’est pas le Costa-Rica. Les Mexicains ont juste démonté la Squadra hier soir à Bruxelles (2-1) et on espère que si le 4-3-3 prend l’eau, on a prévu la parade. Un retour au 4-2-3-1, c’est possible ? Carrément en cours de match si les Bleus sont à la rue ? En tout cas, ça n’a jamais été travaillé durant tout le stage. Comme si on avait voulu jouer le tout pour le tout en se reconvertissant soudainement au “tout offensif”, en ne misant que sur une seule stratégie.

Encore quelques questions sur les Bleus, des trucs à la con qui taraudent l’esprit (si on en a, hein !) : est-ce que les joueurs jouent le jeu à fond avec Ray Domenech ? S’opposeront-ils au système s’il ne marche pas ? Est-ce qu’Abidal est honnête avec lui-même et ses coéquipiers : parle-t-il de ses difficultés de positionnement dans l’axe ? Est-ce qu’il est prêt à renoncer à jouer parce qu’il est devenu le maillon faible ? Idem pour Gallas : est-ce que William n’est pas en train de nous faire un ego-trip, en se persuadant (peut-être à tort) qu’il pourra tenir sa place tout au long du Mondial ? Est-ce que William aurait le courage lui aussi de céder sa place s’il n’est pas à 100 % ? Est-ce que Malouda est si heureux que ça de jouer en retrait de Ribéry, lui qui est dans une forme supersonique ? Est-ce que Niko Anelka a conscience de ne pas toujours servir l’équipe avec son refus d’aller au mastic “devant” ? Est-ce que les autres joueurs se plaignent de son indiscipline tactique ? Est-ce que Thierry Henry jouera au coéquipier modèle, c’est-à-dire en acceptant toujours son rôle de remplaçant alors que la Coupe du Monde aura débuté et que ce compétiteur féroce qu’il est se chopera des montées d’adrénaline assis sur le banc ? Est-ce que Govou, parti favori (et titulaire) pour animer le couloir droit, n’a pas entamé depuis neuf mois sa vraie première saison de déclin en tant que footballeur ? Evra n’est-il pas que le capitaine fastoche de cette période bisounours commencée à Tignes mais qui va vite se retrouver dans la difficulté en cas de sale ambiance et de mauvais résultats ? OK, on arrête là. Si, effectivement, tout va bien dans le meilleur des mondes chez les Bleus, alors ils iront très loin…

Par

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine