S’abonner au mag
  • Mondial 2022
  • 8es
  • Angleterre-Sénégal (3-0)

Harry Kane, enfin !

Par Florian Manceau
Harry Kane, enfin !

Auteur d'une prestation complète face au Sénégal et davantage passeur que buteur depuis le début de la Coupe du monde, Harry Kane a ouvert son compteur dans le tournoi. Une réalisation méritée pour l'attaquant, qui reste indispensable à l'Angleterre.

À croire que la performance d’Olivier Giroud, devenu le meilleur buteur de l’histoire de la France quelques heures plus tôt en ouvrant le score contre la Pologne, lui a donné des idées. Certes, Harry Kane devra patienter un peu avant de passer recordman de réalisations avec l’Angleterre, puisque Wayne Rooney dispose encore d’une réalisation d’avance sur lui. Mais comme l’attaquant des Bleus, celui des Three Lions a planté son 52e pion en faveur de son pays ce dimanche en huitièmes de finale de Coupe du monde. Un tremblement de filets qui a fait plaisir aussi bien à l’homme, jusque-là muet dans le tournoi, qu’à son équipe qui a pu rejoindre les vestiaires avec un large avantage plutôt heureux.

Meilleur dans tous les domaines, ou presque

C’était la fin du temps additionnel, et l’Angleterre menait déjà 1-0 depuis une poignée de minutes. Sur un contre fulgurant amené par Jude Bellingham, Phil Foden a décalé son capitaine dans une position qu’il affectionne. À cet instant-là, personne n’a douté : avec la sérénité de l’habitude et l’instinct de tueur des surfaces de réparation, Kane a ajusté Édouard Mendy pour signer le break en éteignant tout suspense. Comme s’il n’avait pas gâché une occasion juste avant, comme si sa confiance n’était pas ébranlée par la solitude du buteur qui ne marque pas. « J’ai reçu le ballon, la passe était parfaite, et j’ai eu l’occasion de marquer… On verra pour la suite ! Je suis très content d’avoir marqué, en tout cas », a-t-il d’ailleurs sobrement réagi face à la presse juste après la qualification pour les quarts de finale, préférant mettre l’accent sur l’état d’esprit collectif de sa bande sans donner signe d’une quelconque délivrance.

Il faut dire que, si passer trois parties sans tromper un gardien peut représenter une éternité pour le joueur de Tottenham, ce dernier n’a pas été inutile depuis le début de la compétition. C’est même tout le contraire, à en croire la vérité du terrain et des chiffres : double passeur décisif contre l’Iran (pour Raheem Sterling, puis Marcus Rashford), l’avant-centre a levé le pied face aux États-Unis avant de délivrer une nouvelle assist devant le pays de Galles (pour Foden, cette fois). Généreux dans ses efforts comme dans le jeu, le Spur respecte finalement à merveille le brassard qu’il porte sur son biceps en montrant l’exemple et en pensant davantage à l’efficacité commune qu’à ses statistiques. Reste que face aux Lions de la Téranga, le bonhomme de 29 ans a encore élevé le niveau pour sortir une prestation plus complète : mieux trouvé par ses partenaires (et peut-être mieux placé, aussi), Harry a semblé plus disponible et plus libéré (trois frappes tentées et deux dribbles effectués ou encore 71% de passes réussies et 44 ballons touchés, mieux que lors de ses trois apparitions précédentes).

Retrouvailles de capitaines

Au sein d’une teamoù son statut n’a (presque) jamais été remis en question et où les débats offensifs ont surtout lieu sur ses côtés (qui de Foden, Rashford, Bukayo Saka ou Raheem Sterling doit être titulaire sur les ailes ?) ou derrière lui (Jordan Henderson doit-il être préféré à Mason Mount, au milieu ?), Kane a donc confirmé son leadership à un moment important du parcours anglais. Car lors de la prochaine étape, ce sont les Tricolores de son confrère Hugo Lloris qui se dressent. Et pour passer cet obstacle, les Three Lionsauront assurément besoin d’un patron en forme. Qu’il soit buteur ou passeur, d’ailleurs.

Dans cet article :
Rachel Daly prend sa retraite internationale avec l’Angleterre
Dans cet article :

Par Florian Manceau

À lire aussi
Articles en tendances
23
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Logo de l'équipe Manchester City
Eduardo Camavinga of Real Madrid and Mateo Kovacic of Manchester City during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, first leg, between Real Madrid and Manchester City played at Santiago Bernabeu Stadium on April 9, 2024 in Madrid Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport)   Photo by Icon sport   - Photo by Icon Sport
Eduardo Camavinga of Real Madrid and Mateo Kovacic of Manchester City during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, first leg, between Real Madrid and Manchester City played at Santiago Bernabeu Stadium on April 9, 2024 in Madrid Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport) Photo by Icon sport - Photo by Icon Sport
  • C1
  • Quarts
  • Real Madrid-Manchester City (3-3)
Le Real et City offrent une empoignade mémorable

Le Real et City offrent une empoignade mémorable

Le Real et City offrent une empoignade mémorable
22
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)
  • Ligue des champions
  • Quarts
  • Arsenal-Bayern
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM    Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Angleterre

Sénégal

Harry Kane

22
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)