S’abonner au mag
  • Mondial 2022
  • 8es
  • France-Pologne (3-1)

France-Pologne : Le monde de Kylian Mbappé

Par Clément Gavard
France-Pologne : Le monde de Kylian Mbappé

Un peu plus de quatre ans après avoir marché sur l'Argentine, Kylian Mbappé a récidivé en signant un doublé et une passe décisive contre la Pologne en huitièmes de finale de Coupe du monde. L'attaquant des Bleus est sur une autre planète.

Un peu plus de quatre ans après s’être présenté au monde à Kazan, en signant un doublé et une prestation majuscule face à l’Argentine en huitièmes de finale de la Coupe du monde, Kylian Mbappé a récidivé, ce dimanche après-midi, au stade Al-Thumama à Doha, sur un autre continent. L’attaquant de 23 ans est surtout sur une autre planète. Comme un très grand, il a éteint la Pologne au même stade de la plus belle des compétitions, la sienne, avec un doublé magistral et une passe décisive pour offrir à Olivier Giroud le luxe de dépasser Thierry Henry au classement des meilleurs buteurs de l’équipe de France. Un record qu’il finira par faire tomber lui-même dans quelques années, à n’en pas douter (33 buts en 63 sélections, déjà). Les Bleus sont en quarts de finale d’un Mondial pour la troisième fois d’affilée, Giroud en est devenu le meilleur artilleur, Hugo Lloris a égalé la longévité de Lilian Thuram (142 capes), mais l’histoire et le monde ne retiennent déjà que le nom de Kylian Mbappé.

Il n’y a aucune recette pour arrêter Mbappé, c’est un joueur fantastique. Je vais le soutenir maintenant, c’est une star mondiale. Quelqu’un doit prendre la relève de Ronaldo et Messi, je pense que ce sera lui.

Trop fort, trop vite

Face à la Pologne, le numéro 10 des Bleus a fait un match comme on l’en voit faire des dizaines chaque saison, sauf que la Coupe du monde est une aventure à part et elle décuple donc tous les sentiments. La fusée a été flashée à 35 km/h sur un débordement côté gauche, avant de débloquer la situation en délivrant une passe décisive millimétrée à Giroud. Une partition loin d’être parfaite, pourtant, dans le jeu (5 dribbles réussis sur 9 ; 1 centre sur 5 ; 38% de duels gagnés ; 5 ballons perdus) et un retour du « Kyks » parfois agaçant, à vouloir arrêter le temps pour tout faire tout seul. Mais voilà, Mbappé a de l’or dans les pieds et du talent un peu partout, ce qui lui a permis de tromper deux fois Wojciech Szczęsny depuis l’extérieur de la surface, d’une frappe sèche au premier poteau puis d’un enroulé splendide dans le temps additionnel. « Il n’a pas été dans les meilleures dispositions, mais il a la capacité de changer le cours du match à tout moment, admettait Didier Deschamps après la partie. Son bonheur et son sourire sont tellement beaux qu’on a envie de partager avec lui. On a besoin d’un grand Kylian. »

Une pluie de compliments, dont ceux de Czesław Michniewicz, lui aussi sous le charme du phénomène, au point d’en parler toutes les dix secondes au moment d’analyser la rencontre : « Mbappé est un joueur fantastique, il réalise un très beau tournoi. (…) Mbappé est très fort, nous avons travaillé sur ce joueur. (…) Il fallait davantage de joueurs sur Mbappé pour l’arrêter, un n’aurait pas suffit. (…) Il n’y a aucune recette pour arrêter Mbappé, c’est un joueur fantastique. Je vais le soutenir maintenant, c’est une star mondiale. Quelqu’un doit prendre la relève de Ronaldo et Messi, je pense que ce sera lui. » En Coupe du monde, en tout cas, il est largement en avance sur les deux monstres sacrés. Avec neuf buts en onze matchs et deux éditions, il est le deuxième meilleur buteur en activité, à égalité avec Messi et à une unité de Thomas Müller. L’Argentin a fêté sa première cacahuète en phase finale ce samedi contre l’Australie, le Français en compte déjà cinq dans sa besace. Mbappé chasse les records comme un gamin chasse les œufs dans le jardin un dimanche de Pâques : le voilà ainsi seul 7e meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France, à une longueur de David Trezeguet, et premier joueur français à claquer 52 buts sur une année civile depuis Just Fontaine en 1966 (le meilleur total tout court en 2022, loin devant Erling Haaland et Robert Lewandowski, bloqués à 42 caramels).

La Coupe du monde, c’est la compétition de mes rêves, j’ai bâti ma saison sur ce moment, je voulais arriver prêt, mais on est encore loin de l’objectif qu’on s’est fixé et que je me suis fixé, c’est-à-dire gagner.

La fin du silence

Au-delà de son doublé et du nouveau message envoyé au monde sur le terrain (« Kylian, il parle avec ses pieds », dixit Deschamps), le leader des Bleus a choisi de déminer les interrogations autour de son silence depuis le début du tournoi en s’arrêtant devant les journalistes pour la première fois à Doha, pour répondre aux trois questions réglementaires à l’homme du match. « J’ai toujours ce besoin de me concentrer sur ma compétition et pour cela, j’ai besoin d’être à 100% et de ne pas perdre d’énergie sur autre chose. J’ai appris que la Fédération allait avoir une amende, je me suis engagé à la payer personnellement, a-t-il clarifié. La Coupe du monde, c’est la compétition de mes rêves, j’ai bâti ma saison sur ce moment, je voulais arriver prêt, mais on est encore loin de l’objectif qu’on s’est fixé et que je me suis fixé, c’est-à-dire gagner. » La route est longue et courte à la fois, puisqu’il reste trois matchs à la France pour réaliser ce que personne n’a réussi à faire depuis le Brésil en 1962, et autant à Mbappé, qui ne devrait plus longtemps rester dans l’ombre des autres stars de ce Mondial au Qatar, pour continuer d’écrire sa grande histoire.

Olivier Giroud, pour l’histoire
Dans cet article :
Les bonnes questions des Bleus avant l’Euro 2024
Dans cet article :

Par Clément Gavard

Tous propos recueillis par MB et MR, à Doha

Mondial 2022 - 8es - France-Pologne (3-1)
Articles en tendances
00
Revivez France-Canada (0-0)
  • Amical
  • France-Canada
Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)
Mohamed BOUHAFSI, journalist prior the French Cup match between Havre Athletic Club and Stade Malherbe Caen at Stade Oceane on January 7, 2024 in Le Havre, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Mohamed BOUHAFSI, journalist prior the French Cup match between Havre Athletic Club and Stade Malherbe Caen at Stade Oceane on January 7, 2024 in Le Havre, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • France
  • Médias
Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

C'est le moment de créer une équipe de So Foot Ligue pour tenter de gagner plein de cadeaux
C'est le moment de créer une équipe de So Foot Ligue pour tenter de gagner plein de cadeaux

C'est le moment de créer une équipe de So Foot Ligue pour tenter de gagner plein de cadeaux

C'est le moment de créer une équipe de So Foot Ligue pour tenter de gagner plein de cadeaux

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

France

Kylian Mbappé

00
Revivez France-Canada (0-0)
Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)