S’abonner au mag
  • Coupe du monde
  • Groupe C

Coupe du monde 2018 : La fiche de la France

Par Alexandre Doskov
Coupe du monde 2018 : La fiche de la France

Fini les matchs amicaux, les tests et les supputations, les choses sérieuses vont enfin commencer pour les Bleus.

La liste des 23Gardiens de but : Hugo Lloris (Tottenham), Steve Mandanda (Olympique de Marseille), Alphonse Areola (Paris Saint-Germain)Défenseurs : Benjamin Pavard (VfB Stuttgart), Presnel Kimpembe (Paris Saint-Germain), Raphaël Varane (Real Madrid), Samuel Umtiti (FC Barcelone), Adil Rami (Olympique de Marseille), Djibril Sidibé (AS Monaco), Lucas Hernandez (Atlético de Madrid), Benjamin Mendy (Manchester City)Milieux de terrain : Paul Pogba (Manchester United), Corentin Tolisso (Bayern Munich), Ngolo Kanté (Chelsea), Blaise Matuidi (Juventus), Steven Nzonzi (FC Séville)Attaquants : Antoine Griezmann (Atlético de Madrid), Thomas Lemar (AS Monaco), Olivier Giroud (Chelsea), Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain), Ousmane Dembélé (FC Barcelone), Nabil Fekir (Olympique lyonnais), Florian Thauvin (Olympique de Marseille).

Le onze type :Hugo Lloris – Benjamin Mendy, Samuel Umtiti, Raphaël Varane, Djibril Sidibé – Ngolo Kanté, Blaise Matuidi, Paul Pogba – Antoine Griezmann, Kylian Mbappé, Olivier Giroud.

L’analyse tactiqueOn a tout entendu à propos de l’équipe de France, à commencer par des critiques concernant son manque d’identité et son absence de projet de jeu. Comment joue-t-elle le mieux ? Avec combien de milieux ? Comment utiliser Griezmann ? On a également beaucoup glosé sur la faiblesse de ses latéraux, et sur la fébrilité de la charnière Umtiti-Varane qui n’a que très peu de repères. Didier Deschamps a répondu en concoctant une liste des 23 équilibrée, sérieuse, et dans laquelle la mauvaise volonté n’a pas sa place. Mais surtout, le sélectionneur a décidé de ne prendre que cinq milieux de terrain et sept attaquants au lieu de six milieux et six attaquants. Deschamps le sait bien, la principale qualité de son effectif, c’est sa force de frappe offensive. Il a donc assuré ses arrières en convoquant quasiment tous les attaquants en forme disponibles. Mais avec 16 joueurs sur 23 qui disputeront leur premier Mondial, difficile de savoir si les Bleus sauront tenir le coup dans les moments compliqués.

La stat à la con84. C’est-à-dire l’ « indice de pouvoir » de l’équipe de France calculé de façon très scientifique par les très scientifiques membres du CIES, le Centre international d’étude du sport, couramment appelé l’ « observatoire du football » . Comme souvent, l’équation qui mène à ce chiffre est assez floue et prend en compte le pourcentage de matchs de championnats disputés par les membres de chaque sélection, ainsi que le niveau de leurs clubs. On ne comprend pas toujours tout aux délires du CIES. Mais comme leur classement des indices de pouvoir place les Bleus parmi les favoris, on a un peu envie de leur faire confiance.

Ce que Poutine dirait de cette équipe « Привет.

Я не боюсь команды Франции. Эммануэль Макрон сказал, что я « очень сильный человек ». Он прав. Приятно было пригласить меня в Версаль, но это меня не впечатляет. У нас тоже много старых зданий в России. И здесь, когда мы называем игрока, он принимает. Что это за дело с Рабиот ? Вам не стыдно ничего. Великие люди должны любить свой флаг. Посмотрите на нас. Мы проиграем в первом раунде, но любим наш трикотаж.

До скорой встречи. И скажите вашему президенту прекратить брать меня за друга.

Влад. »


Ils auraient pu être russes, mais ils sont nés à… Yaoundé et à VernonDans une autre vie, Samuel Umtiti aurait très bien pu s’appeler Samouyl Poumtitine et faire partie de la famille du boss du Kremlin. Manque de pot, il est né à Yaoundé au Cameroun et quand on lui dit « président fort » , l’ancien Lyonnais pense plus à Jean-Michel Aulas qu’à Vladimir. C’est également passé tout près pour Ousmane Dembélé, qui a finalement préféré être agent au KFC plutôt qu’au KGB.

Le joueur frisson : Corentin TolissoLe vrai maestro de cette équipe de France, c’est lui. Pogba danse mieux, sans doute. Griezmann marquera plus de buts que lui, probablement. Mbappé attirera plus les regards, c’est certain. Et pourtant, Coco est bel et bien l’artiste de la liste de Deschamps. Tolisso sait tout faire, il est intelligent sur le terrain, peut jouer à plusieurs postes différents, et est plutôt agréable à voir jouer. Ça fait beaucoup de qualités, surtout pour un joueur qui ne fait pas partie du onze type de Didier Deschamps. Enfin, pas encore…

Le joueur qu’on n’a pas du tout envie de voir : Kylian MbappéParce que dans un monde normal, à cet âge-là, on est en train de se battre contre Parcoursup, pas titulaire en Coupe du monde.


Le grand absent : Karim BenzemaLibérez Karim.

S’ils étaient un tube de l’été « I’m blue da ba dee da ba daa Da ba dee da ba daa, da ba dee da ba daa, da ba dee da ba daaDa ba dee da ba daa, da ba dee da ba daa, da ba dee da ba daa »

Pourquoi ils vont se ramasser en finale15 juillet 2018, au stade Loujniki de Moscou. Ça y est, l’équipe de France y est et s’apprête à affronter l’Allemagne pour sa troisième finale de Coupe du monde en vingt ans. Pas mal ! Sauf qu’en interne, l’ambiance est morose. Depuis que Zidane a annoncé son départ du Real, tout le monde bassine Deschamps pour savoir s’il se sent menacé. DD est un maître de l’esquive et de la langue de bois, alors il a réussi à sauver les apparences en déclarant à tout bout de champ que son contrat courait jusqu’en 2020. Mais dans la tête du sélectionneur, ça bouillonne. Cette finale, Deschamps la voit comme un moyen de montrer au monde entier qu’il est dix fois meilleur entraîneur que Zizou, alors la Dèche imagine un plan. « Varane, tu vas être mon Sergio Ramos. Au quart d’heure de jeu, tu blesses Werner sans te faire griller par l’arbitre. » Ben non, raté. Rafa se fait gauler et prend un rouge. Autre consigne : « Giroud, tu vas faire chier Neuer sur chaque relance. Fais comme Benzema avec Karius, un pied bien placé et on n’en parle plus. » Ben non, raté. Giroud en fait trop et termine expulsé à son tour pour attaque au goal. Mais Deschamps y croit encore. « Dembélé, t’as le numéro 11, comme Bale. Tu frappes de 30 mètres en visant les mains de Neuer. Je connais les gardiens allemands, crois-moi, il va se trouer. » Ben non, raté. Neuer capte, évidemment. Et l’Allemagne gagne à la fin, comme d’habitude.

Le programme France-Australie Samedi 16 juin, à 12h, à Kazan France-Pérou Jeudi 21 juin, à 17h, à Iekaterinbourg Danemark-France Mardi 26 juin, à 16h, à Moscou

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Alexandre Doskov

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Players of France during the semi-final UEFA Women's Nations League football match between France and Germany at OL Stadium on February 23, 2024 in Decines-Charpieu, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Players of France during the semi-final UEFA Women's Nations League football match between France and Germany at OL Stadium on February 23, 2024 in Decines-Charpieu, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue des nations
  • Demies
  • France-Allemagne (2-1)
Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

France

Samuel Umtiti

10
Revivez Barcelone-Atlético (1-0)
Revivez Barcelone-Atlético (1-0)

Revivez Barcelone-Atlético (1-0)

Revivez Barcelone-Atlético (1-0)
12
Revivez FC Barcelone - Real Madrid (1-2)
Revivez FC Barcelone - Real Madrid (1-2)

Revivez FC Barcelone - Real Madrid (1-2)

Revivez FC Barcelone - Real Madrid (1-2)
11
Revivez le match nul entre Lens et Lille
Revivez le match nul entre Lens et Lille

Revivez le match nul entre Lens et Lille

Revivez le match nul entre Lens et Lille

Kylian Mbappé