S’abonner au mag
  • Angleterre
  • West Ham

Paquetá : ces jaunes qui vaudront cher

Par Thomas Morlec

Épinglé par la fédération anglaise pour avoir volontairement pris des cartons jaunes, Lucas Paquetá pourrait ne plus fouler les pelouses de Premier League pendant un bon petit moment. Ce nouveau cas de triche fait trembler le championnat anglais et pourrait avoir de graves répercussions pour la carrière de l’international brésilien.

Paquetá : ces jaunes qui vaudront cher

Ivan Toney, Sandro Tonali et maintenant Lucas Paquetá. Ces trois joueurs de Premier League ont un point en commun : avoir vraisemblablement enfreint les règles sur les paris sportifs, interdits par la loi pour tous les footballeurs professionnels sous contrat avec un club. Pour le Brésilien, la sentence est tombée jeudi. Après un an d’enquête, la fédération anglaise a conclu que l’ancien joueur de l’Olympique lyonnais a volontairement pris quatre cartons jaunes pour orienter des paris sportifs. Son club craint que cette infraction n’entraîne la fin de sa carrière outre-Manche.

Transfert annulé à City et une famille prise la main dans le sac

Tout commence le 12 mars 2023. Alors que l’on est à la 69e minute d’un West Ham-Aston Villa (1-1), le Brésilien fauche son compatriote Douglas Luiz. Une faute anodine, que ne siffle pas l’homme noir Chris Kavanagh. Mais 27 secondes plus tard, le milieu offensif des Hammers se rue vers John McGinn et lui assène un tacle assassin… dans le rond central et écope d’une biscotte, logique. Cette agressivité disproportionnée dans un laps de temps très court, le volume inhabituel de paris sur la rencontre et la création de nouveaux comptes par des proches de Paquetá sur le site Betway, sponsor de son équipe, avec le dépôt d’un montant maximum autorisé, poussent l’instance anglaise à ouvrir une enquête. Neuf mois plus tard, le résultat des investigations est sans appel, le maestro brésilien est pointé du doigt pour « quatre violations de la règle E5.1 de la FA  lors des matchs de Premier League du club contre Leicester City (novembre 2022) ; Aston Villa  (mars 2023) ; Leeds United  (mai 2023) ; et l’AFC Bournemouth (août 2023)  ».

Si aucune sanction n’a été prononcée pour le joueur à ce jour, il y a déjà eu de grosses répercussions dans sa carrière. Après la blessure de Kevin De Bruyne aux ischio-jambiers de la cuisse droite en août dernier, Manchester City avait quasiment acté son arrivée pour une somme avoisinant 80 millions d’euros lors du mercato estival. Mais à la suite de l’ouverture de cette enquête, les Skyblues ont fait machine arrière. Une opportunité en or vient de s’envoler pour le virtuose de la Seleção. Si le titre de Premier League prouve que les Citizens s’en sont bien sortis sans lui, si l’international auriverde a tout de même fait une saison dans ses standards (43 matchs, 8 buts, 7 passes décisives), le voir évoluer chez le champion d’Angleterre aurait été sacrément sexy et lui aurait permis de propulser sa carrière dans une autre dimension. Aujourd’hui, Paquetá a jusqu’au 3 juin pour organiser sa défense et donner des explications à la FA. « Surpris » et « très en colère », le milieu offensif de 26 piges a pris la parole sur ses réseaux sociaux : « Pendant neuf mois, j’ai coopéré à chaque étape de l’enquête et fourni toutes les informations que je possédais. Je nie entièrement ces accusations et je me battrai de toutes mes forces pour laver mon nom.  »

Post Instagram Voir sur instagram.com

Une cure de jouvence brésilienne ?

En attendant les conclusions de cette affaire, le natif de Rio de Janeiro aura de quoi se changer les idées. Malgré son inculpation, Lucas Tolentino Coella de Lima fait partie des 23 appelés par Dorival Júnior pour disputer la Copa América 2024 (20 juin-14 juillet). S’il a déjà glané une fois cette compétition, le meneur n’avait disputé que cinq minutes lors du sacre de 2019. Après la finale perdue face à l’Argentine en 2021, toujours en Copa, et une Coupe du monde 2022 frustrante, où la Seleção s’est inclinée aux tirs au but par la Croatie en quarts de finale (1-1, 5-3 TAB), Paquetá, écarté durant les éliminatoires du Mondial 2026 pour ces affaires de paris, a sacrément les crocs. Ce ne sont pas les Espagnols, martyrisés par ce dernier fin mars, qui diront le contraire. Hormis si la FIFA étend son hypothétique suspension au niveau mondial, pas de doute que plusieurs équipes brésiliennes seraient ravies d’offrir une pige à celui pour qui tout a commencé à 10 ans à Flamengo. Dimitri Payet devrait se contenter d’être le deuxième plus beau numéro 10 du championnat, même si la cote d’un retour au pays est pour le moment très élevée. Ce qui chez Paquetá n’est visiblement pas un problème.

West Ham rend hommage à Angelo Ogbonna

Par Thomas Morlec

À lire aussi
Articles en tendances
Mohamed BOUHAFSI, journalist prior the French Cup match between Havre Athletic Club and Stade Malherbe Caen at Stade Oceane on January 7, 2024 in Le Havre, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Mohamed BOUHAFSI, journalist prior the French Cup match between Havre Athletic Club and Stade Malherbe Caen at Stade Oceane on January 7, 2024 in Le Havre, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • France
  • Médias
Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Premier League

West Ham United

Lucas Paquetá

Angleterre