Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. B
  3. // Atlético-Liverpool (2-3)

Griezmann, le Grand Huit

Face à Liverpool (2-3), Antoine Griezmann a retrouvé sa vista et éclaboussé de toute sa classe la première période pour remettre - avec son doublé - l'Atlético dans une partie mal embarquée. Mais pour un geste maladroit dès la reprise, sa renaissance au Wanda Metropolitano n'aura même pas duré 52 minutes.

Modififié
Jamais, en 694 rencontres depuis ses premiers pas en 2010 (sélections Espoirs, U20 et U19 comprises), Antoine Griezmann n'avait mangé une exclusion directe. Que ce soit avec les Bleu(et)s, à la Real, à l'Atlético ou au Barça, le Français s'était toujours tenu à carreau. Il y avait bien eu ces deux biscottes récoltées coup sur coup, en ouverture de la saison 2017-2018 avec les Colchoneros sur la pelouse du Girona FC, pour... une simulation puis une contestation un peu trop virulente. Mais un carton rouge sec, ça, jamais. Grizou a semble-t-il l'art de choisir ses moments, puisque le premier de sa carrière sera donc intervenu le soir de sa reconquête des cœurs madrilènes, histoire d'anéantir comme il faut tout le travail réalisé par le gaucher en première période face à Liverpool.

High kick et amour

Car avant cela, le Mâconnais a vécu un quart d'heure intense juste avant la pause. Préféré à Luis Suárez pour combiner avec João Félix au coup d'envoi, il s'est remonté les manches après le break encaissé dès la treizième minute et, à l'image du collectif simeonesque, il a rapidement retrouvé son football. Juste après avoir envoyé un excellent ballon à destination de Yannick Carrasco coupé in extremis par Trent Alexander-Arnold, Griezmann a sonné la révolte sur le corner qui a suivi en mettant le pied sur une reprise de Koke (21e). Parti à la limite du hors-jeu six minutes plus tard sur un lancement de Rodrigo de Paul, il a ensuite vendangé comme un gourmand en voulant piquer devant Alisson (27e), mais s'est rattrapé peu après - en profitant d'un travail de fuoriclasse de Félix - d'un enchaînement plein de peps qui a dû plaire à son Cholo de coach (34e) : contrôle orienté pour déposer la muraille Virgil van Dijk, puis frappe en taclant direction le petit filet adverse.



Avec ces deux premiers buts à domicile depuis son retour chez les Matelassiers, le champion du monde 2018 avait déjà réussi sa soirée. Pourtant ce soir, ce n'est pas de la satisfaction qu'il doit ressentir, son high kick dans la poire de Roberto Firmino ayant indirectement amené une défaite cruelle (2-3) pour les siens. Malgré le caractère manifestement involontaire du geste et ce qu'a pu en dire Omar da Fonseca à l'antenne de beIN SPORTS, cette expulsion était méritée et fait tache au vu de l'expérience du garçon. Ce que l'on pourra retenir, ce sont néanmoins les applaudissements du peuple rojiblanco pour son numéro huit, revenu à Madrid pour justement retrouver de l'amour et des sensations. Il a beau avoir procédé à une révolution capillaire en renouant avec la capitale espagnole, le trentenaire semble encore en phase de reconditionnement au sein d'une attaque qu'il découvre. Muet en Liga pour le moment, le maître à jouer des Bleus vient de signer trois buts sur ses deux derniers matchs de Ligue des champions (il fêtait sa première titularisation de la saison en C1), son entrée à San Siro fin septembre (1-2) ayant précédemment permis un joli retournement de situation. La prochaine étape, c'est donc de se souvenir qu'une rencontre de football s'étire normalement sur 90 minutes.




Par Jérémie Baron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 07:11 LOTO du lundi 29 novembre 2021 : 28 millions d'€ à gagner (cagnotte record) ! Hier à 20:51 Une enquête ouverte contre Pierre Ménès pour agression sexuelle après PSG-Nantes 31
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 15:21 Aidez Gauthier Hein à gagner le Prix Puskás du plus beau but de l'année Hier à 12:01 Norvège : un joueur exclu après avoir poussé au sol son propre gardien 26
À lire ensuite
Les notes du PSG