Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // West Bromwich-Liverpool (1-2)

Alisson, le happy ending d'une saison catastrophe

Non, ça n'arrive pas que sur FIFA. Alisson a offert la victoire à Liverpool dans le temps additionnel en marquant sur la pelouse de West Bromwich ce dimanche (1-2). Ce but venu de nulle part arrive au milieu d'une saison noire pour le gardien brésilien, qui a connu bien des déboires personnels et sportifs. Un coup de tête salvateur pour le club de la Mersey comme pour son portier, au sourire enfin retrouvé une fois les larmes essuyées.

Une bonne bouffée d'oxygène. Pour Liverpool, qui revient à un point de Chelsea et se replace en excellente position dans la course au top 4. Pour Alisson, aussi, qui vit sa saison la plus difficile depuis son arrivée en Angleterre. En quête d’une qualification pour la prochaine Ligue des champions, les Reds ont la tête sous l’eau à quelques instants du coup de sifflet final. Face à une équipe de West Bromwich déjà reléguée, la machine est embourbée, incapable de convertir ses innombrables occasions. Jusqu’à la 95e minute, au moment où Trent Alexander-Arnold s’installe au poteau de corner. Une configuration, décidément, où il se passe toujours quelque chose... Pas de Divock Origi cette fois à la réception, mais Alisson, monté pour l’occasion. Improbable, mais le gardien place une tête imparable dans les filets de Sam Johnstone. Liverpool respire enfin. AB1 aussi.


Prince Ali, oui c'est bien lui


Voir Liverpool arracher la victoire dans le temps additionnel n'a plus rien d'étonnant. C'est arrivé à 38 reprises en Premier League, c'est-à-dire 13 fois plus que pour n'importe quel autre club. Mais ce 16 mai 2021 laissera une trace particulière dans les annales. Parce que pour la première fois en 129 ans d'existence, un gardien du LFC s'est mué en buteur. Habitué à faire des miracles dans sa propre surface, Alisson est entré dans l'histoire en dépassant ses fonctions aux Hawthorns. Il est devenu le sixième gardien à inscrire un but en Premier League, rejoignant Peter Schmeichel (2001), Brad Friedel (2004), Paul Robinson (2007), Tim Howard (2012) et Asmir Begović (2013). À la différence que l'international auriverde, contrairement à ses prédécesseurs, a marqué de la tête. Et quelle tête !

Jürgen Klopp n’en revenait toujours pas au moment de répondre aux questions des médias : « C'était incroyable. Wow. On l'a déjà vu 10 fois dans le vestiaire. C'est absolument incroyable. Si Olivier Giroud marque un but comme celui-ci, tout le monde dit que c'est un but de classe mondiale. [...] C’était un moment absolument parfait. » Le héros du jour a lui aussi été invité à raconter cet instant de grâce : « J'ai juste essayé de mettre ma tête sur le ballon et je pense que c'est l'un des meilleurs buts que j'ai vus ! C'est le meilleur que j'ai marqué ! Je suis vraiment heureux. Je n'ai pas beaucoup de mots, je dois juste dire merci aux joueurs parce qu'ils se battent beaucoup, nous nous battons, je me bats beaucoup aussi. [...] Ce genre de choses ne s'explique pas. Dieu a mis sa main sur ma tête aujourd'hui. » Alisson lui a renvoyé l'ascenseur en pointant les doigts au ciel. Avec une pensée, évidemment, pour son père.


SOS d'un Brésilien en détresse


L'ancien de la Roma a eu la douleur de perdre son paternel le 24 février, sans pouvoir assister aux obsèques en raison des contraintes sanitaires. Un drame familial qui s'est ajouté à des performances sportives nettement en deçà de ses standards. Le Brésilien a joué plus de matchs de Premier League par rapport à la saison passée (31 contre 29), mais réalisé presque deux fois moins de clean sheets (8 contre 15). Surtout, il a accumulé les erreurs grossières. Il avait vécu un calvaire face à Manchester City le 7 février, ses mauvais choix plombant les Reds, alors que le score était encore de 1-1. Une passe manquée qui profitait à Phil Foden, une autre directement sur Bernardo Silva, et la messe était dite.


Nouvelle boulette le week-end suivant avec une sortie totalement ratée, et inutile, puisque Ozan Kabak était sur le ballon. Résultat : un télescopage avec son coéquipier et un boulevard offert à Jamie Vardy pour donner l'avantage à Leicester. Encore jeudi à Old Trafford, une mauvaise passe du portier brésilien aurait pu offrir l'ouverture du score à Edinson Cavani. Alisson n'a pas échappé au coup de mou qui a touché l'ensemble des champions d'Angleterre 2020. Raison pour laquelle son but dimanche a donné le sourire à tout le monde. « C'est une personne merveilleuse, merveilleuse, merveilleuse, merveilleuse et [il est] drôle, intelligent, réfléchi, intense par moments. C'est tout simplement un type formidable et il n'aurait pas pu y avoir de meilleure personne pour vivre un moment aussi spécial après tout ce qu'il a traversé » , a souligné Klopp.



« Je suis resté à l’écart des interviews pendant un long moment. Lorsque j'en parle, je suis toujours ému, a confié le principal intéressé. Mais je tiens vraiment à vous remercier tous, toute la Premier League, tous les joueurs dont j'ai reçu des lettres, les managers des équipes - par exemple, Everton et Ancelotti, tous les joueurs, Man City, Chelsea. Je ne veux pas être injuste avec les autres dont je ne me souviens pas, mais je veux juste dire merci à tout le monde pour le soutien. Si ce n'était pas pour vous, je ne pourrais jamais traverser cette épreuve parce que je suis loin de ma famille depuis que cette chose est arrivée. » Quel que soit le résultat de Chelsea-Leicester mardi, Liverpool s'emparera de la quatrième place en cas de victoire contre Burnley le lendemain. Les Reds compteront plus de points que Chelsea si les Blues ne gagnent pas, ou autant que Leicester si Chelsea l'emporte, mais avec une meilleure différence de buts que les Foxes. Le rêve de finir dans le top 4 pour la cinquième saison consécutive demeure intact. Tout ça grâce à une tête bien faite, et à la main de Dieu.

Par Quentin Ballue
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 42 minutes La chanson du jour : "Pukki, pukk-pukk-Pukki !" 1


Hier à 18:12 Canal+ se retire de la Ligue 1 ! 226 Hier à 16:49 La Ligue 1 diffusée sur Amazon et Canal+ sur la période 2021-2024 69
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 15:03 Revivez le quiz spécial « équipe de France 98 » avec Enzo le Footix 1
Hier à 12:13 (Podcast) Football Recall / Épisode 1 : Verratti, Jorginho et les pénos
À lire ensuite
En plein dans le Milik