Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 31 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Arsenal

Pourquoi Lacazette doit quitter Arsenal

Meilleur joueur d'Arsenal cette année, Alexandre Lacazette boucle sa quatrième saison dans le nord de Londres. Un nouvel exercice encore loin, très loin des objectifs qu’il se fixait en traversant la Manche. À bientôt 30 ans, l'attaquant français ne semble plus avoir le choix : il est grand temps pour lui de quitter son club, qui patauge actuellement en milieu de tableau de Premier League, pour rejoindre un véritable cador européen.

20 mai 2017. Au terme d'un match nul spectaculaire contre l'OGC Nice (3-3), Alexandre Lacazette inscrit un doublé et atteint la barre des 100 buts en Ligue 1 avec l'OL. Une soirée presque parfaite pour boucler son aventure sur les bords du Rhône, le buteur lyonnais ayant décidé de prendre son envol. D'abord en contact bien avancé avec l'Atlético de Madrid, c'est finalement à Arsenal que l'international français pose ses bagages contre un chèque de 53 millions d'euros. Quatre ans plus tard, alors qu'il s'apprête à virer trentenaire (il soufflera ses 30 bougies le 28 mai prochain), « Lagachette » ne semble malheureusement pas plus avancé et sa trajectoire ressemble ni plus ni moins à une grosse déception.

Arsenal, ce traquenard


Alors qu'il souhaitait franchir un cap en Angleterre, l'ex-Gone a plutôt régressé au fil des années d’un point de vue collectif. L'hymne de la Ligue des champions n'a toujours pas résonné à l'Emirates Stadium depuis son arrivée, et Arsenal ne parvient même plus à être un mastodonte de Premier League (bien que la finale de Ligue Europa en 2019, ainsi que la victoire en FA Cup l’an dernier ne viennent légèrement colorer ce tableau grisâtre). À Londres, l'attaquant possède cependant une belle cote de popularité. Malgré un rendement de buts en baisse par rapport à ses années lyonnaises (0,39 but/match à Arsenal, contre 0,47 à Lyon), il n'en reste pas moins le meilleur buteur actuel de son équipe avec dix-sept réalisations toutes compétitions confondues au cœur d’une saison sans queue ni tête durant laquelle il a commencé treize rencontres sur le banc et n'a disputé que neuf matchs en intégralité. Surtout, il ne dispose que du neuvième temps de jeu parmi les membres de l'effectif d'Arsenal ! Bien trop peu, d'autant que ses concurrents sur le front de l’attaque (Nketiah, Aubameyang) sont loin de rendre des copies aussi satisfaisantes que lui.



Une gestion incohérente et frustrante de la part de Mikel Arteta au regard des statistiques du Français et, plus globalement, de son apport chaque fois qu’il pose un pied sur le rectangle vert. Pour l’entraîneur espagnol, qui cherche encore son onze type depuis sa prise de pouvoir il y a un an et demi, Lacazette ne représente jamais (ou presque) l’option numéro un : dans l'esprit du manager, et malgré la mauvaise saison du Gabonais, l'international reste derrière Aubameyang. Une manière de procéder pourtant en contradiction avec les convictions du coach d’Arsenal. « Tout le monde doit gagner sa place dans l'équipe. Cela se joue sur les performances à l'entraînement et pendant les matchs, pas sur qui vous êtes » , déclarait en effet le technicien de 39 ans le 22 mars dernier, à propos du débat concernant la titularisation de ses deux attaquants. Sauf qu'aujourd'hui, Lacazette semble cantonné à jouer le rôle de nounou de service dans un effectif où la jeunesse règne (Saka, Nketiah ou encore Smith-Rowe pour ne citer qu’eux), le staff des Gunners misant sur cette génération prometteuse pour se projeter vers un avenir qu'il espère radieux. Mais « Laca » , lui, n'a plus le temps.

Partir pendant qu'il en est encore temps


Désormais, Lacazette se retrouve devant deux chemins prenant des directions opposées. Pour lui, deux choix possibles : continuer à se battre pour choper une place de titulaire en neuf, ou lever l’ancre alors même que son coach ne se positionne pas ouvertement pour le conserver. « Je suis toujours heureux quand les gens parlent de nos joueurs et spéculent, cela signifie qu'ils vont bien et qu'ils attirent l'attention d'autres clubs, balançait Arteta en conférence de presse, le 1er avril dernier. La situation avec Laca, nous l'aborderons cet été. Nous lui parlerons et nous lui proposerons simplement l'avenir que nous voulons, c'est tout. » Très sérieux, ce discours se teinte surtout de langue de bois au sujet d'un des seuls joueurs d’Arsenal (avec Kieran Tierney et Bukayo Saka) à être réguliers et performants cette année.





Malgré sa blessure aux ischio-jambiers contre Fulham, qui le contraint à déclarer forfait au moins pour la réception d'Everton ce vendredi, les derniers mois de grande qualité de l'ex-Rhodanien ont en tout cas renforcé la belle cote dont il jouit sur le marché. D’autant qu’avec la prolongation en or d’Aubameyang en début de saison, le board d’Arsenal paraît compter en premier lieu sur le Gabonais pour mener son attaque. Autrement dit, Lacazette n’est pas prioritaire. Une aberration, qui doit pousser ce dernier à réfléchir à son futur proche. Et alors que la trentaine se profile, le constat est limpide : si l'on s'attarde sur les performances d'Arsenal, ses plus belles années constituent un véritable échec. D'où l'idée d'un départ dès cet été, afin d'éviter un gâchis déjà bien entamé.

Par Fabien Gelinat Propos de MA tirés de conférence de presse.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
Hier à 21:30 Villefranche Beaujolais jouera le barrage d'accession en Ligue 2 14
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 11:00 Tony Chapron : « La VAR est une escroquerie » 82