En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Ce qu'il faut retenir

Valenciennes renversant, Lens et Auxerre encore vivants

Soirée de gala en Ligue 2 : des buts sur tous les terrains, une tête qui gagne, une traîne qui gagne, Valenciennes qui renverse une montagne et l'éternel Youssouf Hadji qui tombe le chapeau. Total régal.

Modififié

L'analyse définitive de la journée : il n'y a pas qu'un club à Paris. En Corse, si.

- Cinq victoires et un nul, ça aide à monter au classement. Ça, et la décision de M. Stinat de refuser aux Nîmois le but de Renaud Ripart, dans les arrêts de jeu, pour une position de hors-jeu peu évidente à voir. Résultat, le PFC postule pour proposer un vrai derby de la capitale dès la saison prochaine. Derby qu'Ajaccio pourrait bien ne plus connaître. Car l'ACA est en feu, avec une troisième victoire de rang et surtout une place de dauphin provisoire. Pendant ce temps, le Gaz' se brûle à Lens et se retrouve à une triste seizième place.


La polémique du four à pizza : la défense sochalienne doit-elle être envoyée directement en National ?

Après les quinze buts encaissés sur ses trois derniers matchs à domicile, Sochaux a cette fois craqué à Auxerre, 17e attaque de Ligue 2. Pour le prochain match à Bonal, où les places seront gratuites à la suite de ces résultats compliqués, il va falloir prévoir le parapluie.


Vous avez raté Orléans 3-4 Valenciennes et vous n'auriez pas dû

Mais alors, vraiment pas du tout. En même temps, le neuvième qui reçoit le quatorzième, ça ne fait pas forcément rêver. Mais il y avait la semaine folle de VA, avec un Hadžibegić viré, mais là, puis confirmé, mais finalement viré. Il y avait donc la première en entraîneur principal sur un banc de Nicolas Rabuel... et un premier but encaissé dès la deuxième minute. Puis un deuxième, puis un troisième, tous sur corner. À la mi-temps, ça fait 3-1 pour Orléans. Et au coup de sifflet final ? 3-4 pour Valenciennes. Parce que Lebo Mothiba et son triplé sont passés par là. Peut-être aussi parce que Nicolas Rabuel a du José Mourinho en lui, qui sait.



La question bête de la soirée : Jessi Pi a-t-il le nom le plus court, ou le plus long ?


À défaut de réponse définitive, on peut affirmer qu'il a marqué le plus beau but de la soirée. Déviation de Diallo, frappe sans contrôle, c'est cadeau :



L'image de la soirée


NO FAKE


L'homme de la soirée : Lebo Mothiba


Premier triplé en carrière pour Lebo Mothiba, 21 ans, prêté par le LOSC à Valenciennes. Et un triplé qui pèse pour le match le plus fou de la soirée, par un mec qui n'avait pas trois ans lorsque Youssouf Hadji a commencé avec Nancy. Le beau Mothiba.


Les charts


  • Le top 3 :
    Hadji : le Benjamin Button nancéien, 37 ans, se porte très bien et vous en remercie. Triplé pour lui, qui porte son total à neuf buts sur les quinze dernières réalisations du chardon. Le lion avait les crocs, ce soir.

    Lopez : une course d'élan sereine, le regard posé sur Steeve Elana. Un léger temps de pause, un contre-pied parfait, et une énorme épine retirée des pieds des Lensois. Avec, en prime, le clapping de fin pour le numéro 9.

    Bouby : pour lui, c'est un doublé : une passe décisive, sur corner, et un but, sur corner. Tout ça pour rien. Il y a un paquet de M&M's à l'espérance de vie très courte, du côté d'Orléans.


  • Le flop 3 :
    Traoré : se faire maltraiter par Nancy ? Insupportable pour Cheik Traoré, qui envoie un pied haut façon Shaolin Soccer dans le crâne de Yahia (37e). Si le geste est involontaire, le carton de M. Petit, lui, est rouge direct.

    Alhadhur : ou peut-être est-ce Alhadhur qui lui manquait ? Cinq minutes avant le rouge de Cheik, Chaker est renvoyé sur le banc par Jean-Luc Vasseur, qui lui préfère Fofana. À la dure comme Alhadhur.

    Guy Roux : qui, pendant que son club est en galère, trouve plus important de réclamer des survêtements assortis pour l'ensemble des entraîneurs du club. Chacun ses priorités, après tout.



    Ils l'ont dit


    Jean-Marc Ettori, président de Tours, avant la défaite contre Brest : « Nous sommes à la dixième journée et nous avons rencontré les dix premiers. Notre championnat commence aujourd'hui. J'espère que nous ferons nous aussi notre remontada. » Avec neuf points de retard sur le premier non-relégable, il ne va pas falloir procrastiner.

    Éric Sikora, entraîneur de Lens : « C'est une victoire qui fait du bien à tout le monde au club. » Sauf à Jocelyn Blanchard, ancien directeur sportif et nouveau chômeur.


    La stat inutile : 0

    Pour la première sur un banc en tant qu'entraîneur, on retiendra de Nicolas Rabuel une remontado (remontada, en ch'ti), mais aussi un premier but encaissé alors que son équipe n'avait pas encore touché le ballon. Et l'accueil, alors ?

  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Eric Carpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook jeudi 15 février 151 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 2
    Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    jeudi 15 février Football Recall, épisode 6 :Real-PSG et le Barça écossais 2 jeudi 15 février L'étrange penalty de Cristiano Ronaldo 59
    À lire ensuite
    Son prénom c'est François