En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Leicester champion d'Angleterre

Riyad Mahrez, l'enfant chéri de Sarcelles

C'est sans aucun doute la plus belle surprise de cette saison en Premier League. Vingt-cinq ans et international algérien, Riyad Mahrez, meilleur joueur de Premier League, est le plus gros frisson du championnat et l'homme dont tout le monde parle outre-Manche. Mais sans doute pas autant que dans sa ville natale, à Sarcelles. Avant d'arriver là où il se trouve désormais, le milieu de terrain s'est forgé chez lui. Avec, toujours, un ballon au pied. Retour à la source, là où tout a commencé.

Modififié
Les habitués le savent peut-être mieux que quiconque. Pour se rendre jusqu'au Centre sportif Nelson Mandela, on ne touche jamais vraiment terre. Comme une sensation de vertige permanente, comme en apesanteur sur toutes ces innombrables rues de traverse et ces avenues interminables. Parcourir Sarcelles, commune située dans le Val-d'Oise (95), offre un décor urbain où les bâtiments vétustes et les tours à foison côtoient une esquisse de modernité. Arrivé à destination, c'est un horizon de verdure qui s'ouvre. Telle une récompense après le chemin parcouru. Si d'aucuns improvisent une partie sur un terrain de rugby délaissé, d'autres préfèrent encore profiter de la quiétude des vacances pour se détendre, malgré un ciel nuageux où ne s'invite aucune lueur. Quelques mètres plus loin, ce sont des complexes réservés au karaté et à la piscine qui se présentent aux visiteurs. Vient ensuite la première enceinte de football aux tribunes décaties, le stade Jacques-Brami.


Plus loin, c'est un terrain synthétique, refait à neuf il y a quelques années, au nom de Philippe Christanval, l'un des enfants sarcellois les plus connus. Au bord du terrain, l'assistance est d'humeur taiseuse. Le souffle coupé par la débâcle promise dans quelques minutes aux U14 régionaux de l'AAS Sarcelles face à la JA Drancy. À quelques secondes du coup de sifflet final, Mohamed Coulibaly, directeur technique du club à la carrure de rugbyman, s'avance et expose. « C'est chaque année le même processus, entame-t-il tout de noir vêtu, le regard bienveillant. Quatre, cinq jeunes d'ici partent quasiment chaque année en centre de formation et on doit revoir les bases avec des nouveaux, qui découvrent notamment les matchs sur grands terrains. » La plus grande fierté du club aurait pu faire partie de ce contingent annuel de privilégiés. Il n'en a rien été. Riyad Mahrez, récemment élu meilleur joueur de Premier League avec Leicester et pur produit de la banlieue sarcelloise, n'a pas connu de centre de formation ni les sentiers balisés de la gloire. Sa réussite, il est allé la chercher. Non sans avoir douté. « En terme de parcours, ça reste notre plus grande fierté parce qu'il est atypique. C'est le seul qui a parcouru un tel chemin » , embraye à son tour Guy Ngongolo, l'un de ses premiers éducateurs. Parce que les belles histoires sont souvent les plus inattendues.

Corps chétif et confiance en soi


À première vue, l'histoire de Riyad Mahrez ressemble à tant d'autres. Celle d'un gamin issu des quartiers éminemment talentueux et destiné à briller au sommet. Saut que pour l'actuel international algérien (17 sélections), son talent n'a pas tout de suite été évident. Loin de là. Lors de ses jeunes années à l'AAS Sarcelles, qui l'a par ailleurs intégré très tôt, il n'est qu'un jeune ordinaire, lambda, voire franchement quelconque. Un joueur technique comme les banlieues parisiennes en offrent à foison, mais en plus desservi par un physique chétif. « Riyad avait treize, quatorze ans ans quand il arrivé à l'AAS Sarcelles. C'était un joueur basique, quelconque, qui n'était pas en équipe une, resitue Nzete Ate, ancien manager général du club, avec la conviction de ceux qui savent de quoi ils parlent. Il n'avait rien de bien exceptionnel. Il a tout de même intégré la section sportive, un dispositif mis en place avec la ville de Sarcelles. C'était comme les modèles sport-études avec le collège Chanteraine, situé non loin du club. »


Mohamed Coulibaly, qui l'a connu à l'époque en benjamins, se souvient lui aussi des débuts chaotiques de Mahrez : « Au départ, sa technique lui permettait de s'en sortir. Mais quand il est passé au football à onze, ça a été plus compliqué pour lui, car il était en retard morphologiquement entre douze et seize ans. Il était petit et n'avait pas l'impact physique requis. À cause de cela, ç'a été un peu difficile pour lui pendant trois, quatre ans. Il évoluait en équipe B. À l'époque, il y avait les championnats des 14 ans fédéraux, soit le niveau le plus haut dans cette catégorie d'âge. Grâce à cette grande visibilité, des joueurs ont pu intégrer des clubs professionnels. Lui, en revanche, était vraiment dans l'ombre. » Pendant un long moment, même. Mais même s'il parvient pas à attirer la lumière, le gamin le répète à l'envi et à qui veut l'entendre : il deviendra joueur professionnel. Un rêve qui a alors tout d'une gageure. « Je me souviens qu'alors que tous ses potes signaient en centre de formation, un ami qui était surveillant dans son collège m'a confié que Riyad affirmait qu'il deviendrait joueur professionnel. Il avait une grande confiance en lui alors qu'il ne parvenait même pas à jouer en équipe une. Ça témoignait d'une grande force de caractère quand même » , ajoute Coulibaly, soucieux de restituer le passé avec véracité. Cette pugnacité inébranlable, parfois moquée par certains, va d'abord le guider dans les catégories plus âgées.

« Techniquement, il savait tout faire. Son pied gauche était déjà comme une main »


Car, les années passant, Riyad grandit enfin. S'étoffe un peu plus physiquement. Tout en continuant de développer et parfaire sa technique en DHR. « À dix-sept ans, il a eu un déclic. Il a commencé à se développer physiquement, poursuit Coulibaly. Il a débuté en équipe réserve la première partie de saison avant de basculer en équipe première lors de la deuxième partie. C'est là qu'il s'est révélé. Il a marqué des coups francs décisifs, des buts importants. » « C'est en U19 qu'il a tout explosé. Il a eu le déclic et a franchi un cap. Je l'ai fait ensuite monter en seniors. Et ce qu'il faisait en U19, il le refaisait en seniors. Il était au-dessus du lot techniquement » , explique à son tour Guy Ngongolo, attablé dans un local du club, claquettes aux pieds, avant de souffler en guise de formule lapidaire : « Il savait tout faire, son pied gauche était déjà comme une main. » Cette technique, devenue au fil des ans de plus en plus fine, le Sarcellois l'a travaillé encore et encore. Inlassablement. Avec la passion du ballon rond comme seul moteur. Bercé par les passements de jambe du Brésilien Ronaldo et les roulettes de Zidane, le gaucher dévore du foot de manière inconditionnelle. Que ce soit dans les rues de son quartier des Sablons ou même en vacances, en Algérie, dans son village de Beni Snous.


« Il continuait même de jouer après les matchs, s'amuse Guy Ngongolo. On a un gymnase au club et il restait là-bas souvent tard, parfois même jusqu'à quatre heures du matin. Il aime trop le foot. » Même son de cloche dans la bouche de Nzete Ate : « Ma sœur habitait dans le même bâtiment que lui, et à chaque fois que je passais dans le coin, je le voyais avec un ballon. Que ce soit à 21h, 22h ou 23h, il était en train de jouer. Il faisait notamment toujours des murs avec un ami. Si tu lui proposes d'aller prendre un verre, ça va le gonfler. Mais si c'est pour un match, là il va être directement partant. Et chaque fois qu'il vient jouer, c'est avec de la conviction. » Encore aujourd'hui, même s'il est professionnel, il ne refuse jamais une partie de foot entre potes en Angleterre ou quand il retourne à Sarcelles. C'est, aussi, ce même amour profond et viscéral qui l'a poussé à s'accrocher à son rêve. Quitte à s'envoler parfois à l'improviste pour effectuer des essais en Espagne, Roumanie ou Écosse. « Pour l'Écosse, je me souviens que c'était en fin d'après-midi et qu'on était en bas de chez lui quand le club l'a appelé, se remémore Sofian Seghiri, l'un de ses amis d'enfance. Ils lui ont dit qu'il y avait un avion à Beauvais pour 21h. Il n'a même pas cherché à savoir où il allait, il est parti direct ! »

Au nom du père


Des efforts qui ont fini par payer au bout du compte. Conscient que Riyad a quelque chose de différent, Nzete Ate décide, en 2009, de faire jouer son carnet d'adresses pour donner un coup de main à son poulain. Celui qui va ni plus ni moins faire basculer son destin. « Nous étions en train de discuter de Riyad avec Guy près du stade synthétique en se disant qu'il fallait faire quelque chose pour lui. Il était 22h et Riyad revenait d'un footing avec son ami Bilel, qui jouait aussi à Sarcelles , raconte Ate, avec une joie à peine dissimulée. Il ne cessait de me dire qu'il voulait percer, je lui ai demandé s'il était prêt à partir : il m'a répondu oui. J'ai donc appelé un ami de Quimper, qui m'a dit qu'il était justement à la recherche d'un gaucher explosif et technique. J'ai dit à Riyad qu'on ne lui payait pas de billets et que s'il voulait réussir, il devait se débrouiller par lui-même. » La suite, Riyad ne la doit qu'à lui-même. À Quimper (2009-2010), en CFA, il apprend. Au Havre (2010-2013), il se révèle. Et, depuis janvier 2014, c'est tout Leicester qui a succombé aux caresses délicates du gaucher. Une insondable fierté pour toute la ville. « L'effet Riyad a eu impact de fou dans la ville. Une vraie bombe » , résumé d'ailleurs Ate.



Mais surtout pour l'actuel joueur des Foxes, qui s'était juré à lui-même de réussir pour son père, disparu en 2006. Dans sa jeunesse, son paternel le suivait constamment avec son frère aîné, Wahid, lors des entraînements et des matchs. « Notre père rêvait de le voir un jour professionnel. Si Riyad en est là désormais, c'est surtout une récompense pour lui » , s'épanche Wahid, premier fan de son cadet. Une perte tragique qui l'a fait mûrir alors qu'il n'était encore qu'un adolescent de quinze ans. « C'est une personne très croyante, qui a une grande conviction religieuse (Riyad est de confession musulmane, ndlr), confie Youssef Ghanmi, l'un de ses proches amis. Au cours de cette période difficile qui a été un tournant dans sa vie, il a commencé à prier sérieusement et se rend depuis régulièrement à la mosquée. Le décès de son père lui a fait prendre conscience des choses, il a pris plus de responsabilités après ça. » S'il s'érige désormais comme le porte-étendard de la ville de Sarcelles, Riyad Mahrez n'a pas changé malgré la reconnaissance. Toujours près des siens et de sa famille, toujours proche de ses racines (origines algériennes et marocaines), toujours la même modestie, lui issu d'une mère autrefois femme de ménage dans une clinique et d'un père électronicien. Toujours, surtout, le même amour immodéré pour le ballon rond, comme à ses débuts au quartier. « Je n'ai pas appris le football dans les centres de formation. Je reste encore entier dans ma façon de concevoir le football, exposait-il à Newsouest en 2013. Pour moi, il doit être synonyme de plaisir. Je suis encore dans cette insouciance. » Sans doute le plus bel hommage qu'il pouvait rendre à Sarcelles.

Par Romain Duchâteau, à Sarcelles
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 11:48 280€ à gagner avec Naples & Dortmund - Tottenham il y a 2 heures Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 26
il y a 6 heures Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 14 Hier à 16:01 Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:12 Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 Hier à 14:16 Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 23 Hier à 12:10 Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 Hier à 10:59 Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 28 Hier à 09:19 Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 15 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 13 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 17 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25