Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Tirage au sort

Que du lourd !

Oubliez tout ce que vous aviez prévu à la mi-avril : ce n’est pas au soleil, mais devant la télé qu’il faudra être. Alors que les télés du monde entier ne sont pas prêtes pour le Dortmund-Monaco et que Leicester ira rendre visite à l’Atlético, les historiques croiseront le fer. En effet, alors que le Barça verra Turin, le Real Madrid et Zidane retrouveront Carlo Ancelotti et son Bayern Munich.

Modififié

Atlético de Madrid - Leicester


Lyon et le défi ottoman

Un constat assez simple : l’Atlético a tiré l’équipe que tout le monde voulait affronter, tandis que l’équipe que tout le monde voulait affronter a tiré l’équipe qu’elle avait envie de jouer. Cador européen de ces dernières saisons et finaliste de l’édition précédente, la bande de Diego Simeone a gardé sa grinta, mais a perdu de son « mojo » . Pas en démonstration au tour précédent face au Bayer Leverkusen et à dix points du Real Madrid en Liga, les coéquipiers d’Antoine Griezmann devront se méfier de l’équipe de braqueurs de poules de Wes Morgan. Invité surprise du top 8 européen, le champion d’Angleterre en titre se rendra au Vicente Caldéron en conquérant qui n’a rien à perdre. Entre deux matchs pour le maintien en Premier League.

Dortmund - AS Monaco


Le mur jaune à l’aller, les sièges jaunes au retour. Mais surtout du rythme. Du putain de rythme. L’opposition entre deux des équipes les plus spectaculaires d’Europe promet des étincelles, que ce soit en tribunes, sur le terrain ou sur une éventuelle piste d’athlétisme, où Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé pourront se défier dans un 100 mètres endiablé. Libérés par Pierre-Emerick Aubameyang au retour après avoir galéré face au Benfica à l’aller, les Allemands semblent costauds en C1 cette saison comparé à une Bundesliga où ils sont relégués à seize points du Bayern Munich. Chauds comme la braise, les Monégasques jouent sur tous les tableaux, mais ne pourront pas tourner à l’économie lors de leur déplacement en Allemagne, sous peine d’être punis bien plus sévèrement que lors du match aller à Manchester City. Quoi qu’il en soit, c’est le moment pour vous de changer de télé : pas sûr que votre vieillerie puisse vous permettre de suivre ce match qui s’annonce plus rythmé que votre Saint-Patrick de ce vendredi.

Bayern Munich - Real Madrid


Un tête-à-tête de tauliers. La visite de Zinédine Zidane à Carlo Ancelotti. Leaders respectifs de leur championnat, Bavarois et Madrilènes vivraient comme un échec une élimination en quarts de finale de Ligue des champions. Ça tombe bien pour les Allemands, puisque Thomas Müller fait une saison médiocre et qu’il a prévu de pointer le bout de son nez à la mi-avril, juste pour faire chier Pepe et Sergio Ramos, qui marquera à la 91e minute du match aller, mais tapera le poteau lors du match retour au Santiago Bernabéu.

FC Barcelone - Juventus


Messi contre Dybala. Les rayures contre les rayures. Le retour au pays de Dani Alves, mais, surtout, une belle opposition de styles entre l’équipe qui a déjà créé l’histoire en huitièmes de finale et une autre qui commence à en avoir marre de ne pas soulever cette coupe. Défaits en finale puis éliminés par le Bayern Munich au terme d’une rencontre extraordinaire, les Turinois semblent être les mieux armés pour faire taire la MSN, tandis que Gonzalo Higuaín baladera tranquillement Gerard Piqué, qui a affirmé que « PSG-Barça était peut-être plus beau que gagner la Ligue des champions » . Pas sûr que les Piémontais pensent la même chose.



Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C1/C3 - Tirages au sort
Dortmund-Monaco
Lyon-Besiktas




Dans cet article


il y a 32 minutes Denis Balbir ne veut pas de femmes pour commenter les matchs 27
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall