En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Rennes (0-2)

Les notes de Rennes

Grâce à un bloc défensif bien regroupé et à un Wahbi Khazri bien inspiré, Rennes frappe un grand coup en s'imposant à Lyon.

Modififié

Stade rennais FC




Koubek (5,5) : Un mec pas forcément fin, pas forcément précis lorsqu'il faut capter les ballons, mais un mec puissant et solide qui peut effrayer ceux qui ne le connaissent pas. Tomáš l'Ouzbek.

Traoré (6) : « Hamari, si tu savais. Tout le mal, que tu me fais. » Voici ce que Bertrand Traoré, Maxwel Cornet et Memphis Depay avaient envie de chanter, après avoir permuté puis buté tour à tour sur le latéral rennais.

Gelin (6) : Principal fait d'armes ? Sa capacité à balayer Nabil Fekir en pleine surface et à ne pas se faire sanctionner. Plus grosse intervention défensive du match.

Gnagnon (6,5) : Un visage fermé, des duels virils à l'épaule, et des grandes sacoches dans les airs pour dégager. Un style efficace et entêtant qui pourrait faire un tube. « Oppan Gnagnon style » .

Vidéo

Benseibaini (7) : Un râteau petit pont tout mignon sur Maxwel Cornet, des duels gagnés, des centres appliqués et des courses incessantes. Les bons comptes font les bons Rami.

Prcić (6) : Peu de voyelles dans son nom, peu de déchets dans son jeu. Vivement qu'il commence à prendre soin de son corps.

Lea-Siliki (5,5) : Un peu en difficulté et pas trop concerné par la bataille du milieu de terrain, il a quand même pu y aller de son petit but. Le petit con qui vient juste mettre le dernier coup de pied dans une bagarre générale de la cour de récréation. Malin.

Sarr (5) : Ça va très vite, mais c'est un peu répétitif toux ces allers-retours sans surprise. Presque aussi chiant que de passer une heure et demie devant de la Formule 1, finalement. Remplacé par Zeffane dans le temps additionnel, pour la forme.


Khazri (7,5) : Rarement un mec qui joue sans dent et avec la tête rentrée entre ses épaules n'a eu autant la classe. Il y a Wahbi Khazri, et Mamadou Niang. C'est tout. Remplacé par Amalfitano dans le temps additionnel, histoire de lui offrir sa première victoire sous le maillot rennais. En dix-huit matchs. Sans blague.

Bourigeaud (6,5) : Une vraie tête de mule qui court partout, n'est jamais fatiguée et ne lâche jamais l'affaire. Benjamin bourricot.

Sakho (6) : Le meilleur moyen de contraception possible pour tuer dans l'œuf les premières relances de la défense lyonnaise. Diaphragme Sakho. Remplacé par Mexer en fin de match, pour consolider le mur.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 2 heures 414€ à gagner avec Barça & Bayern il y a 5 heures BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
    il y a 5 heures 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! il y a 8 heures Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 10
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    il y a 9 heures Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 9 Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 46 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9
    À lire ensuite
    Les notes de Lyon