Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
  1. // Fiction

Un membre de la CGT éclate toutes les ampoules du logement de John Stones

Après avoir coupé le poste de Rungis et plongé Orly dans le noir avec ses camarades, Michel*, un membre de la CGT Mines-Énergie du Val-de-Marne, s'est rendu seul au domicile de John Stones afin d'y pulvériser toutes les ampoules. Mais pourquoi donc a-t-il rejoint le Cheshire pour y commettre son méfait ? Reportage.

Michel allume une cigarette deux secondes après avoir fumé la dernière. C'était à la fin du mois de janvier, il venait de porter un coup à Rungis et Orly, avec ses camarades de la CGT, et ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin. « La réforme des retraites, c'est la goutte d'eau, tu vois. Depuis le temps qu'on encaisse, enfin "qu'on encaisse", tu vois ce que je veux dire, Rungis, Orly, il fallait taper fort. On est dans le game, on n'est pas là pour faire de la trompette... Mais au même moment, j'apprends cette information selon laquelle Stones se présente sur la liste UDI du maire sortant d'une commune de l'Allier en vue des prochaines municipales. Mon sang ne fait qu'un tour, je décide de lâcher mes petits camarades et de me rendre, seul, au domicile de Stones pour tirer les choses au clair, en quelque sorte. C'est plus fort que moi, quand j'entends le mot "Stones", je pète les plombs ! » Il était temps d'aller voir ailleurs. Et peut-être prendre cher dans le Cheshire, mais c'est pas sûr**.

Son monde est Stone(s)

Dans le salon de Michel, avenue Youri Gagarine, à Vitry-sur-Seine, trônent une vidéo de Basic Instinct (avec Sharon Stone), un plan de l'université de Houston, Les clés du futur de Jean Staune, un disque de Daniel Johnston et des dizaines d'autres des Stones. « Tu sais, je suis un peu comme mon idole Keith Richards - période Jamaïque après la tournée américaine d'Exile on main street -, j'ai l'impression que, dorénavant, moins j'en fais, mieux je me porte, mais attention, en ce qui me concerne, je ne me défonce pas, voilà la différence avec Keith, je ne termine jamais raid sur un ampli à roulettes... » Après des semaines de lutte, on le sent un peu désappointé. Quand on lui demande si les Stones étaient un groupe politiquement engagé, la réponse de Michel est simple : « Bien entendu ! Qui pour protester contre le conformisme de la société anglaise dans les sixties ? Mister Bean ? » Et quand on lui demande son morceau préféré, il indique sans hésitation Gimme shelter. Le voyage peut commencer.

Dans le Cheshire, sans que ça bastonne

En place à bord d'un planeur ultra-léger motorisé, il s'envole pour l'Angleterre. Arrivé dans le Cheshire, il repère tout de suite la maison de Stones, dont il avait vu quelques photos sur internet, mais dont il ne retrouvait plus l'adresse exacte, « impossible de mettre la main dessus, bon Dieu, j'étais un peu fébrile à l'idée de toucher au but » . Lorsqu'il entre dans la propriété comme dans un moulin, il sourit. « J'en ai profité pour piquer une tête dans le lac, bon, je me suis quand même fait une bosse parce qu'il était gelé en partie, mais honnêtement, ce n'était pas désagréable. » Puis Michel pénètre à l'intérieur de la somptueuse maison, qui était grande ouverte, et en pète toutes les ampoules, grâce à un bâton de marche nordique Decathlon. Au bout de 6 heures et 23 minutes, il repart, ni vu ni connu. « J'ai fait le plus vite possible, je n'ai même pas regardé s'il y avait un nom sur la boîte aux lettres ou sur la sonnette... Quand je suis reparti, j'aurais voulu demander à quelqu'un si John Stones était dans le coin et pourquoi il se présentait dans l'Allier, mais je n'ai pas pu, tant pis. Peut-être qu'il n'habite plus là, je n'ai pas tout suivi, son couple, tout ça, ou si ça se trouve, tout le monde se planquait dans des malles ! » Retour au bercail avec le sentiment du devoir accompli.

Et soudain l'explication, version Kingston

Je laisse Michel raconter la fin de son histoire, assis sur un pneu Bridgestone (bien entendu) Dueler A/T 694 750R16 112 N, toujours dans le salon, un spliff à la main, et lui signifie qu'il s'est certainement trompé. En effet, il a mal entendu et c'est bien la chanteuse Stone (de Stone et Charden) et non le joueur Stones (de Manchester City) qui se retrouve sur la liste UDI du maire sortant de la commune de Commentry, dans l'Allier. Se rendant compte de la méprise, Michel finit par conclure : « Au temps pour moi. Je me disais aussi, Coventry, c'est pas dans l'Allier ! » Au bout du compte, de John ou de Michel, c'est Michel qui a retrouvé la lumière le premier.

*Le prénom a été changé


** Répétez "et peut-être prendre cher dans le Cheshire, mais c'est pas sûr" une vingtaine de fois à toute vitesse


Par Stéphane Morot Ce reportage est une fiction. Toute ressemblance ou similitude avec des personnages et des faits existants ou ayant existé ne saurait être que fortuite.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi

PUTACLIC! Carlos Valderrama signe à Nogent-Le-Rotrou ! 16 Hier à 14:40 Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! cet aprem 7 Hier à 12:00 Philadelphie et Jamiro Monteiro régalent en MLS 6 Hier à 11:00 15 000 ours en peluche en tribunes pour soutenir les enfants atteints du cancer 6
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom