Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Superligue

Superligue : tout crime mérite châtiment

L'élite du foot continental assume donc son crime sécessionniste, en quittant une Ligue des champions qui ne lui convient plus. Mais peut-on exiger un châtiment qui soit à la hauteur des outrages que ces clubs infligent à un football européen qu'ils achèvent de détruire ?

Modififié
Cette fois, il faut croire que c'est la fin. Les dernières illusions s'envolent. Les communions d'antan aussi. Le sceau est brisé, le pacte déchiré. De l'autre côté du miroir, douze clubs contemplent une réalité annexe, dont ils ne veulent plus faire partie. Le reflet qu'ils nous renvoient a quelque chose de monstrueusement lisse, désincarné et cartésien. Juste la fin d'un monde, qui menaçait de toute façon de s'effondrer depuis déjà plusieurs années.

Marquise déchue


Avant de concrètement réagir, de trouver des solutions alternatives, ne faut-il pas déjà se mettre en colère ? Mettre des mots, des émotions, sur ce que ces clubs dissidents sont en train de détruire, d'ôter à tous les autres ? Ce mardi, c'est un sentiment de dépossession qui prédomine. D'impuissance crasse. Malgré tous ses défauts, son tournant élitiste opéré à la suite de l'arrêt Bosman, on l'aimait encore, cette Ligue des champions. Certes, elle était bourgeoise, exigeante, précieuse comme une marquise de l'Ancien Régime, mais les froufrous de sa robe promenaient toujours quelques fantaisies dans ses innombrables plis. Porto en 2004. L'Ajax en 2019. L'Atalanta en 2020. Par le passé, on avait encore davantage révéré sa diversité, ses fantaisies européennes, qui ont permis à des clubs écossais, roumains et serbes de soulever sa prestigieuse coupe aux grandes oreilles.

La grande dame séduisait toujours, parce qu'elle ne fermait jamais tout à fait les grilles de son palais. Qu'il était bon de goûter le mardi et le mercredi aux voluptés de son salon. On savait bien, pourtant, que l'embrassure de la porte rétrécissait. Que les fenêtres se refermaient. Mais il y avait toujours un Bel-Ami, un opportuniste bienvenu, moins riche, mais plus spirituel, moins rutilant, mais plus élégant, pour se glisser dans l'interstice et insuffler à la fête un esprit novateur. Un magnifique lot de consolation, dans une compétition qu'on savait par ailleurs viciée et parasitée par la loi du plus riche. Voilà un plaisir éphémère, jouissif, mais inconséquent comme une révolte adolescente, dont nous voilà désormais privés. On n'y croyait plus, mais auparavant, on pouvait encore faire semblant. Agnelli et compagnie nous ont privés de notre dernier mirage. Il leur fallait tout, y compris nos ultimes fantasmes, ces chimères d'un football pluriel qui n'existait plus, mais qu'on pouvait encore s'imaginer. Pour beaucoup de monde, c'est une fiction salvatrice qui s'effondre, et celle-ci permettait à la Coupe d'Europe des clubs de rassembler bon gré mal gré des amoureux de foot sur tout le Vieux Continent.

Les raisons de la colère


Que leur reste-il, à ces fans-là ? D'abord une colère amère. Du genre qui tambourine le cœur et lacère le ventre. Elle ne sera pas productive, parce qu'ils ont déjà perdu. Parce qu'ils sont minoritaires, face aux dizaines de millions de fans partout dans le monde, que les douze clubs sécessionnistes priorisent désormais ouvertement. Il faudra bien s'embraser pourtant. Quitte à brûler quelques maillots. À refuser de regarder cette Superligue, déjà tant honnie. À hurler son rejet, à gueuler dans le désert. Cette fois, il faut exiger un châtiment proportionné à la hauteur du crime. Au bout de la route, il n'y aura pourtant ni victoire ni rétribution. Peut-être seulement un embranchement après une colère cathartique, où certains clubs et supporters sauront imaginer un autre football, qui ne sera plus si enclin à piétiner leurs songes.

Et si cette Superligue était juridiquement légale ?


Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié







Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
il y a 15 heures LOTO du mercredi 27 octobre 2021 : 14 millions d'€ à gagner ! 2
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
il y a 10 heures Kansas City va construire le tout premier stade dédié à une équipe féminine 38 il y a 11 heures Le magnifique tacle d'un streaker en D5 anglaise 21 il y a 11 heures Le Hebei FC (D1 chinoise) arrête les frais 41
il y a 12 heures Pastore, Pelé... découvrez la collection de photos So Foot d'octobre il y a 13 heures La FIFPro appelle à une réforme de la gouvernance de l’UEFA 7 il y a 14 heures Josh Cavallo (Adelaide United) fait son coming out 88