Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. E
  3. // Rennes-Séville (1-3)

Séville assomme Rennes

Dans un match comptant pour du beurre, le Stade rennais s'est incliné sur sa pelouse contre le FC Séville (1-3). Jules Koundé a signé l'ouverture du score d'une merveille de reprise, le novice Georginio Rutter a marqué sur penalty pour sauver l'honneur des Bretons. Rennes quitte la Ligue des champions avec un petit point et beaucoup de regrets.

Modififié

Rennes 1-3 FC Séville

Buts : Rutter (86e) pour le SRFC // Koundé (32e), En-Nesyri (45e+2 et 81e) pour Séville

C’était un match pour du beurre (demi-sel), mais aussi pour l’honneur au Roazhon Park, où la fameuse musique sacrée a résonné pour la dernière fois avant on-ne-sait-quand ce mardi soir, sur les coups de 20h55. Dans leurs rêves les plus fous, les supporters bretons s’imaginaient probablement vivre la première campagne de Ligue des champions de l’histoire du Stade rennais différemment, mais elle aura engendré plus de frustration que de passion. Et l’épilogue à la maison n’aura pas dérogé à la règle, Rennes s’inclinant contre le FC Séville (1-3) sans avoir à rougir et quittant la compétition avec un minuscule point arraché ici-même contre Krasnodar en ouverture.

Et ça continue, encore et encore


Il fallait comprendre une chose au moment de découvrir la feuille de match : les deux équipes ne faisaient pas de cette rencontre la grande priorité de la semaine. Le FC Séville débarque sur la pelouse avec un onze remanié, les Rouge et Noir avec une équipe mixte (Dalbert ailier gauche, notamment). Et ce sont les locaux qui donnent le ton en début de rencontre avec du rythme et plus de vie que samedi dernier. Titulaire pour la première fois depuis fin août, Niang se met en évidence, mais manque ses quatre premières tentatives (6e, 7e, 8e, 27e), dont un énorme manqué et une frappe bien repoussée par Bounou.


Sur la pelouse, les Rennais sont plus agressifs, parlent plus et essaient de faire vaciller les Andalous. Mais le scénario n’a lui pas changé : sur sa première véritable occasion, Séville prend les devants. Après un centre de Rekik, une incompréhension entre Grenier et Maouassa profite à Suso, qui décale Koundé et voit le défenseur français claquer une reprise spontanée et fabuleuse pour ouvrir son compteur en C1 (0-1, 32e). Un premier coup de massue et un deuxième pour Rennes, qui laisse Séville s’installer dans son camp et se fait planter avant le temps additionnel sur un coup de tête d’En-Nesyri, malgré un tampon sur Grenier au départ de l’action (0-2, 45e+2). Oui, c'est un éternel recommencement.

Rutter pour l'honneur


Cette fois, Stéphan n’opte pas pour quatre changements d’un coup à la pause et laisse les mêmes hommes revenir sur une pelouse de plus en plus malade. Pas besoin de se presser pour Séville, qui peut se contenter de gérer en vue de son déplacement à Getafe ce week-end. Et pas de quoi s’inquiéter non plus, les Rennais mettant toujours du rythme, mais se montrant encore incapables de jouer juste dans les trente derniers mètres. Pour ne pas voir les deux équipes boucler la partie en ronronnant, il faut compter sur deux gamins de 18 ans : Rutter et Doku. Le premier manque d'ouvrir le score d'un tir rasant côté gauche (73e), puis le second, auteur d'une prestation solide, enchaîne les festivals sur son aile droite, mais manque de précision à la finition (74e, 77e). Des actions, mais une nouvelle punition après une mauvaise relance d'Aguerd, qui permet à Rodríguez de lancer En-Nesyri pour le doublé sur la première frappe sévillane dans le deuxième acte (0-3, 81e). Le scénario est cruel, très cruel pour Rennes qui peut finalement se consoler avec un penalty obtenu grâce à la consultation de la VAR et transformé en force par Rutter pour sa deuxième apparition chez les grands cette saison (1-3, 86). Un troisième et dernier but pour le Stade rennais en Ligue des champions, et la fin d'un rêve qui se termine en triste réalité.



Rennes (4-3-3) : Salin - Traoré, Da Silva (Aguerd, 70e), Soppy, Maouassa (Truffert, 79e) - Grenier (Tait, 79e), Nzonzi, Camavinga - Doku (Gboho, 79e), Niang (Rutter, 70e), Dalbert. Entraîneur : Julien Stéphan.

FC Séville (4-3-3) : Bounou - Koundé, Diego Carlos, Sergi Gómez (Fernando, 76e), Rekik - Torres (Vázquez, 83e), Gudelj, Rakitić - Suso (Rodríguez, 76e), En-Nesyri (Fernandez, 83e), Idrissi (Ocampos, 72e). Entraîneur : Julen Lopetegui.


  • Résultats et classements de la Ligue des champions 2020-2021

    Par Clément Gavard, au Roazhon Park
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons