Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Metz-PSG (1-3)

Paris écarte Metz et pense à la suite

Grâce à un nouveau doublé de Mbappé - sorti sur blessure -, le Paris Saint-Germain a pris la mesure d'un FC Metz sans grandes ambitions. Le voilà qui prend donc provisoirement la tête du championnat et pourra regarder demain ses rivaux s'écharper avant de se plonger dans sa demi-finale de Ligue des champions, mercredi contre Manchester City.

Modififié

FC Metz 1-3 Paris Saint-Germain

Buts : Centonze (46e) pour les Grenats // Mbappé (5e et 58e) et Icardi (89e, sp) pour le PSG

Et voilà comment boucler une semaine parfaite ! Après avoir refusé les sirènes de l'éphémère Superligue, placé son président à la tête de l'ECA pour mater la révolution européenne, passé sans encombre son tour de Coupe de France mercredi et vu son infirmerie se vider presque complètement (Marquinhos est opérationnel), le Paris Saint-Germain a fait le boulot sur la pelouse du FC Metz. Ainsi, les réalisations de Mbappé et d'Icardi, dans le même ordre que face à Saint-Étienne dimanche dernier, permettent aux gars de Mauricio Pochettino de maintenir sous pression ses adversaires à la course au titre, mais aussi de se projeter tranquillement sur le match de Manchester City.


La barbe taillée d'Alexandre Oukidja peut en attester. La réception du Paris Saint-Germain au stade Saint-Symphorien est une affiche de gala pour une équipe qui n'a plus grand-chose à jouer, voire un instant promo pour certains joueurs convoités sur le marché (Boulaya, Centonze, Kouyaté ou encore la pépite Matar Sarr). Mais malgré ces bonnes intentions, le costard messin est taché d'entrée par le glouton Mbappé, profitant d'un amuse-gueule envoyé par Ander Herrera dans le dos de la défense grenat. Poteau rentrant et voilà le vice-champion d'Europe dans ses pantoufles (0-1, 5e). Après une telle entame, les Parisiens ne se seraient pas privés en temps normal de se resservir dans la foulée. Neymar a bien tenté sur coup franc (15e) ou sur une frappe trop croisée du gauche (16e), mais au lieu de ça, Paris se veut magnanime et laisse les pistons lorrains Delaine et Centonze prendre le soleil dans leurs couloirs respectifs. Drôle de vision que de voir le tenant du titre et prétendant à sa propre succession s'épanouir dans un jeu de transition et d'attaques rapides, même si Oukidja s'oppose cette fois à Mbappé (27e).


Centonze de regrets


« Lâchez-vous un peu ! » Le volubile Fred Antonetti a beau exhorter ses ouailles, trop guindées à son goût, à se libérer, il est difficile de prendre la mesure d'un adversaire à géométrie variable, à l'image de Marco Verratti en chef d'orchestre insaisissable. Mais au retour du vestiaire, les mots du gourou corse font écho, puisque, sur un renversement, Farid Boulaya dépose le ballon sur la tête de Fabien Centonze - grand fan du PSG - pour l'égalisation (1-1, 46e). Le topo est alors bien différent : quand Paris ne peut répliquer que timidement par Sarabia (50e), Thomas Delaine trouve Pape Matar Sarr, dont la lourde frappe est repoussée par Navas (53e). Fini les mondanités.


Enfin bousculé, Paris est obligé de hausser le ton. Et si Oukidja enlève sur la ligne la reprise de Paredes, le portier algérien se fait ensuite littéralement trouer par une frappe des 16 mètres de Mbappé, vexé d'avoir écopé d'un jaune quelques secondes plus tôt (1-2, 58e). Moment choisi par le staff messin pour relancer Kévin N'Doram, mais surtout Ibrahima Niane, son buteur en série du début de saison absent depuis six mois. Pourtant, l'illusion d'un come-back s'amenuise à la mesure que l'étreinte parisienne s'intensifie dans le dernier quart d'heure, avec les lourdes frappes de Di María puis Bakker, le sauvetage de Boulaya sur un piqué de Mbappé ou encore la barre fracassée par Herrera. C'est finalement l'entrant Icardi qui obtient et transforme le penalty libérateur d'une panenka (1-3, 89e), pour valider cette semaine gagnante du Paris Saint-Germain. Tous les signaux sont donc au vert au moment de quitter Pep Antonetti pour Pep Guardiola mercredi ? Ça dépendra de la gravité du coup qu'a reçu Kylian Mbappé au genou dans les dernière minutes. Et c'est bien là le seul nuage dans le ciel bleu au-dessus des têtes parisiennes.




FCM (5-3-2) : Oukidja - Centonze, Bronn, Konaté, Boye, Delaine (Udol, 87e) - Angban (N'Doram, 68e), Maïga, Sarr - Boulaya (Yade, 87e), Leya Iseka (Niane, 68e). Entraîneur : Frédéric Antonetti.

PSG (4-2-3-1) : Navas - Florenzi, Kehrer, Kimpembe, Kurzawa (Bakker, 64e) - Paredes, Herrera - Sarabia (Di María, 64e), Verratti, Neymar (Icardi, 81e) - Mbappé (Draxler, 87e). Entraîneur : Mauricio Pochettino.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    Hier à 12:31 Palmeiras sanctionne Lucas Lima après une fête clandestine