Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Nice coule Toulouse, Nîmes s'offre une respiration

Quatre cartons rouges et sept buts : un samedi soir normal dans la vie de la Ligue 1. Dans un match absolument fou, Nice a écœuré Toulouse, réduit à neuf et défait dans des circonstances rocambolesques (0-2). De son côté, Bordeaux est retombé dans ses travers en hypothéquant, à cause de ses largesses défensives, un bel avantage face à Dijon (2-2). Nîmes a poursuivi sa remontée phénoménale en disposant d'Angers (1-0), tandis qu'un Nantes terne a été tenu en échec par Metz (0-0).

Modififié

Girondins de Bordeaux 2-2 Dijon FCO

Buts : Hwang (33e) et Briand (65e) pour les Girondins // Chouiar (16e, 71e) pour le DFCO.

À l'aube de ce drôle de match, qui fait s'opposer Bordeaux, 18e équipe à domicile, et Dijon, 19e formation à l'extérieur, les Girondins, invaincus depuis quatre rencontres, aimeraient confirmer leur embellie du début d'année 2020. Mais les traditionnels démons ne tardent pas à se profiler pour les hommes de Paulo Sousa, inoffensifs dans le jeu. Dijon en profite et punit Bordeaux en contre dès le quart d'heure de jeu grâce à Chouiar, buteur à l'aboutissement d'une attaque éclair (0-1, 16e). Bordeaux s'en remet donc aux coups francs, bottés par un Basic particulièrement adroit, pour porter le danger dans la surface dijonnaise : le huitième est le bon puisqu'il permet à Hwang d'égaliser d'une belle tête croisée (1-1, 33e).


En deuxième période, Bordeaux est plus efficace dans le jeu, plus déterminé et engagé aussi, et c'est assez logiquement que Briand, auteur de son 99e but en Ligue 1, parvient à donner l'avantage à son équipe en profitant d'une belle ouverture d'Oudin dans le dos de la défense bourguignonne (2-1, 65e). Mais Dijon réagit et profite des errances de la défense girondine. Pourtant couvert par trois défenseurs, Chouiar parvient à déclencher une belle frappe : mal placé, Costil indique que le ballon va sortir, mais celui-si se loge plutôt dans son petit filet (2-2, 71e). Bordeaux est puni et ne parvient plus à faire la différence. Les Girondins ratent ainsi l'occasion de revenir à la hauteur de Montpellier. Dijon, 18e, ne sort pas de la zone rouge.


FC Nantes 0-0 FC Metz



2020 est synonyme de trajectoires quasiment opposées pour le FC Metz, qui a montré de belles choses depuis le début de l'année (trois victoires), et le FC Nantes, qui peine à gagner (trois défaites lors des quatre derniers matchs). Nantes a donc besoin de se rassurer, tandis que Metz ne veut pas prendre de risque loin de Saint-Symphorien : de quoi expliquer la torpeur qui règne à la Beaujoire en début de rencontre. Cependant, Nantes prend progressivement le dessus et fait souffrir Metz, notamment sur le côté gauche, où Moses Simon met au supplice le pauvre Fabien Centonze. Mais un Oukidja déterminant et un Bronn solide veillent au grain et permettent aux Grenats de regagner les vestiaires sans encombres.


En seconde période, le FC Metz revient avec d'autres intentions et fait le jeu, alors que Nantes souffre sous les coups de boutoir de Nguette ou de Maïga. Les Canaris tiennent et finissent par revenir dans le match grâce à des belles frappes de Touré, Simon ou Girotto, sans qu'Oukidja ne cède. Alors que Nantes aurait pu bénéficier d'un penalty, Metz est finalement réduit à 10 : Boulaya, invisible depuis son entrée en jeu, ne se montre que pour écraser la cheville de Touré et doit déjà regagner les vestiaires. Mais ses coéquipiers tiennent bon et parviennent à accrocher le point du nul. Nantes n'avance plus, Metz non plus, et voit se rapprocher Nîmes.




Toulouse FC 0-2 OGC Nice

Buts : Lees-Melou (12e) et Hérelle (9e+5) pour Nice.

Si tout semble perdu, du moins compromis, pour Toulouse, dernier de Ligue 1 relégué à onze points de la 18e place, l'OGC Nice, bien que 11e, peut encore rêver de Ligue Europa. Pourtant, ce sont les Toulousains qui se montrent dangereux les premiers, mais Dossevi vendange une énorme occasion. De fait, le Téfécé est maudit et est puni dès le quart d'heure de jeu par Lees-Melou, bien servi par Ounas (0-1, 12e). Les Aiglons poussent et les Violets s'effondrent : en position de dernier défenseur, Gabrielsen stoppe Dolberg et est expulsé. Par la suite, Nice gère et laisse Toulouse, contraint d'attaquer, se découvrir. Sans succès.


Mais à force de vouloir maîtriser, les joueurs de Patrick Vieira se mettent à déjouer lors du second acte : de quoi permettre au Téfécé de passer la seconde et de pousser. Mais alors que tout semble aller mieux, Moreira décide d'adresser une prise de catch à Ounas, parti en contre, et peut lui aussi découvrir la couleur du carton rouge de M. Miguelgorry. À neuf conte onze, Toulouse parvient encore à se montrer dangereux et se voit même accorder un penalty après une grossière erreur de Maolida : mais tout va mal, et Leya Iseka envoie son ballon dans les gants de Benítez. Le Téfécé boit finalement le calice jusqu'à la lie en encaissant un deuxième but, inscrit par Hérelle (0-2, 90e+5). C'est très dur pour les Violets, quasiment condamnés à la Ligue 2, beaucoup moins pour Nice, 8e.


Nîmes Olympique 1-0 Angers SCO

But : Koné (79e) pour Nîmes.

Transfigurés depuis la trêve, les Crocos, victorieux de leurs trois derniers matchs, voudraient profiter de la fébrilité d'Angers, défaits lors des trois derniers, pour confirmer leur réaction vigoureuse dans la course au maintien. De fait, c'est bien Nîmes qui tente de prendre la rencontre en main, mais la domination est timide : elle ne se traduit que par une légère occasion de Benharou en début de match avant de disparaître au profit d'une succession hachée de contacts. Au fil du temps, Angers tente de se réveiller, mais peine aussi à se montrer dangereux : l'arbitre renvoie donc tout ce beau monde aux vestiaire sans qu'un seul tir cadré n'ait été frappé en 45 minutes.


En seconde période, le schéma se reproduit : la rencontre, très âpre, ne livre que peu de choses intéressantes au public des Costières. Tout cela jusqu'à 75e minute de jeu, moment auquel le sort choisit son camp. Casimir Ninga pète un plomb et réalise un head kick sur le front de Ferhat, malheureusement blessé et contraint de sortir. Ninga est lui aussi renvoyé aux vestiaires par l'arbitre de la rencontre : double punition pour Angers quelques instants plus tard puisque Koné parvient à donner l'avantage aux Crocos (1-0, 79e). Un avantage conservé jusqu'au bout et qui permet à Nîmes de revenir d'entre les morts et de sortir enfin de la zone rouge. Angers, en revanche, plonge dans la crise.





  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Valentin Lutz
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 15:58 EuroMillions : 52 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi Hier à 10:41 Spring Race : 6 millions d'€ garantis à gagner chez ZEturf !
    Hier à 20:46 Gérard Lopez : « On a besoin de six semaines, ce qui nous amène à une reprise mi-juin » 3 Hier à 20:10 Seydoux : « Si le foot reste tel qu'il est, il aura manqué sa révolution interne » 12
    Hier à 17:32 Rui Pinto a décidé de collaborer avec la justice portugaise 1 Hier à 15:43 Les clubs de Premier League vont recevoir certaines dotations en avance 1
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Hier à 12:59 Le ministère des Sports estime à 1,16 milliard d'euros les pertes du foot professionnel 1
    Hier à 11:57 Les joueurs de Premier League lancent un fonds en faveur des soignants 1 Hier à 09:41 Football Leaks : le hacker Rui Pinto assigné à résidence 8