Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 30 Résultats Classements Options

Nainggolan et la sélection nationale, c'est terminé

Modififié
La Belgique a perdu son Ninja.

Radja Nainggolan n'a toujours pas digéré de ne pas avoir été convoqué par Roberto Martínez pour la Coupe du monde. Et les mois n'ont pas effacé sa déception, le milieu de 30 piges a pris sa décision : les Diables rouges, c'est terminé. « J'ai dit que si je n'étais pas appelé pour la Coupe du monde, je ne jouerais plus pour l'équipe nationale, a-t-il rappelé dans un entretien accordé à ESPN. Et je suis un homme de parole. Même l'arrivée d'un nouveau sélectionneur n'est pas susceptible d'influencer mon choix. Disputer l'Euro a été une belle aventure, mais maintenant, c'est terminé. »


Le joueur de l'Inter explique aussi ne pas avoir du tout été convaincu par les arguments du sélectionneur. « Ses excuses pour légitimer ma mise à l'écart étaient toutes pathétiques, s'est agacé Nainggolan. Certains joueurs retenus avaient reçu très peu de temps de jeu en club. Moi, je sortais d'une saison avec plus de 50 matchs au compteur avec l'AS Roma. (...) On a jugé mon style de vie, alors que les gens ne savaient rien. Ceux qui ont des choses à dire, qu'ils me les disent en face et ensuite on se serre la main. »

Il a le mérite d'être clair. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:30 Les bonnes recettes de la FFF 14
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi