Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco-Rennes (3-2)

Monaco fait craquer la résistance de Rennes

Un doublé de Wissam Ben Yedder, une percée à la Hatem Ben Arfa de Faitout Maouassa, un Islam Slimani toujours aussi omnipotent, un Romain Salin à l'agonie : il y a eu beaucoup de choses à croquer dans ce Monaco-Rennes de dimanche soir. Menés au score jusqu'à l'heure de jeu, les hommes de Leonardo Jardim ont trouvé les ressources de s'imposer grâce à un ultime pion de Ben Yedder dans le temps additionnel (3-2). Pour Rennes, le chemin de croix continue.

Modififié

Monaco 3-2 Rennes

Buts : Ben Yedder (3e, 90e+3), Slimani (57e) pour Monaco // Maouassa (12e), Hunou (48e) pour Rennes

On avait quitté Wissam Ben Yedder le moral au plus bas après s'être fait rouler dessus par la défense turque, lundi dernier avec les Bleus. Heureusement pour l'attaquant de Monaco, l'arrière-garde de Rennes fait un peu moins peur. Un but d'entrée de jeu (3e), un dernier dans les ultimes secondes (90e+3) et voilà l'ancien Sévillan de retour au top. Et grâce à lui, c'est tout Monaco qui peut souffler. Largement dominateur jusqu'à l'heure de jeu, le club de la Principauté avait pourtant trouvé le moyen de courir après le score. La délivrance n'en est que plus belle (3-2).

Le numéro de Maouassa


Gérer les absences dûes aux suspensions ? Monaco sait visiblement faire avec, même quand les fautifs sont au nombre de trois, et de marque (Gelson Martins, Golovin, Ballo-Touré). Des éléments de base du système de Leonardo Jardim, mais pas aussi vitaux que l'indispensable duo d'attaque Wissam Ben Yedder-Islam Slimani. Quand ces deux-là sont sur le terrain, il y a souvent de la complicité et de l'élégance dans l'air. Et contre Rennes, l'alchimie s'est produite encore plus rapidement qu'à l'accoutumée : dès la troisième minute, quand l'Algérien trouve son compère français seul au second poteau d'un excellent centre (1-0). Les Rouge et Noir ont tout de suite l'occasion de revenir dans la partie lorsque Adrien Hunou met Kamil Glik dans le vent à la suite d'une relance infecte d'Adrien Silva, mais l'attaquant breton perd son face-à-face contre Benjamin Lecomte (5e). Pas de quoi enrayer la machine de Jardim, cependant. Monaco joue haut, Monaco joue vite, Monaco joue collectif, et lorsque Cesc Fàbregas est accompagné de deux milieux plus batailleurs (Adrien Silva et Tiémoué Bakayoko), on a tout de suite l'impression que le milieu de l'ASM pourrait rouler sur n'importe qui. Problème : il ne peut pas être n'importe où.


Sur les côtes est et ouest du Rocher, notamment, les falaises sont beaucoup moins abruptes, et les rares vagues rennaises ont tout le loisir de venir s'y écraser. Première déferlante : le rouleau Faitout Maouassa, qui fait prendre l'eau au surfeur Ruben Aguilar sur la gauche avant d'engloutir tous les autres touristes monégasques sur son passage (1-1, 12e). Et si les tauliers rouge et blanc ramènent à nouveau le calme parmi les marins bretons, ils ne pourront empêcher l'arrivée de la deuxième lame : une reprise gagnante du dos d'Adrien Hunou à la suite d'un « dégagement » abominable de Gil Dias sur coup franc (2-1, 48e). Le coup est très rude sur la caboche de Monégasques allègrement dominateurs et très rarement inquiétés derrière, mais pas fatals : les hôtes du soir reprennent de suite leur marche en avant et bénéficient d'une jolie intuition de Fàbregas pour égaliser, l'Espagnol venant couper une relance périlleuse de Jérémy Morel avant de lancer Slimani sur orbite (2-2, 57e).

Le kamikaze Salin


Et comme la partie reste ouverte et qu'aucune équipe ne semble vouloir en rester là, les situations chaudes continuent de pulluler. Une triple occasion monégasque (64e) répond à un gros raté d'Hunou (63e) avant que le show Romain Salin ne vienne épicer encore plus la fin de match. Auteur d'une sortie lointaine aussi inutile que kamikaze, le gardien rennais offre le but du 3-2 sur un plateau à l'entrant Keita Baldé avant que la VAR ne refuse le pion pour une main de l'attaquant (83e). Un ascenseur émotionnel qui ne sera que partie remise quand le Sénégalais gagne son duel aérien dans le temps additionnel pour servir Ben Yedder, dont la reprise fait mouche (3-2, 90e+3). Comme ça fait du bien de gagner un match fou.


Monaco (3-5-2) : Lecomte - Jemerson (76e, Baldé), Glik, Badiashile - Aguilar (66e, Henrichs), Bakayoko, Fàbregas (88e, Boschilia), Adrien Silva, Dias - Ben Yedder, Slimani. Entraîneur : Leonardo Jardim.

Rennes (5-3-2) : Salin - Traoré (88e, Guitane), Da Silva, Gnagnon, Morel, Maouassa - Bourigeaud, Camavinga, Grenier - Niang (79e, Siebatcheu), Hunou (79e, Gboho). Entraîneur : Julien Stephan.


Par Douglas de Graaf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom

Hier à 17:34 EuroMillions : 104 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
Hier à 16:30 Le récap de la #SOFOOTLIGUE
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons